Japan Expo 2012 - Deuxième partie - Actualité manga
Dossier manga - Japan Expo 2012 - Deuxième partie

Reader Rating 19 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 26 July 2012


Insert Coin

  
 
Les jeux vidéos étant un loisir souvent très apprécié des fans de mangas, c'est bien sûr sans surprise que l'on retrouve une belle part du festival consacrée à cette activité qui séduit de plus en plus de personnes ! Toujours placés du côté du Comic'Con, les divers stands s'agrandissent d'année en année et visent vraiment un public très large. La scène JV a d'ailleurs été très active au niveau des conférences car de nombreux éditeurs n'ont pas hésité à présenter leurs nouveaux hits comme Sleeping Dogs ou encore Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 3 !

 

Big Boss


Nintendo
S'il y a un bien un éditeur qui a voulu mettre en avant ses nouveaux titres, c'est Nintendo ! On remarquera déjà l'énorme espace consacré au jeu de rythme délirant sur Wii qu'est Beat the Beat: Rythm Paradise qui a fait rire de nombreux joueurs, tout comme celui consacré à New Super Mario Bros 2 sur 3DS. D'ailleurs, en parlant de celle-ci, les participants au festival auront pu remarquer que tous les jeux de la portable se testaient sur la nouvelle version de la console : la 3DS XL ! Ainsi, les joueurs ont pu retrouver quelques hits que la plupart attendent impatiemment, tels Luigi's Mansion 2, Fire Emblem : Awakening ou encore Castlevania: Lords of Shadow - Mirror of Fate ou Professeur Layton et le Masque des Miracles se situant à côté de la borne consacrée à la future version Wii de Inazuma Eleven.
D'autres softs déjà sortis étaient aussi là pour séduire les joueurs pas encore tombés sous le charme de Kid Icarus: Uprising ou devant la frénésie de Heroes Of Ruin. Mais les plus courageux se seront sans doute aventurés dans le pavillon destiné à une célèbre franchise de l'horreur: Project Zero ! Ainsi dans une petite cabane lugubre, il était donc possible de prendre le contrôle de Mayu avec Project Zero 2: Wii Edition ou bien de s'armer de sa 3DS afin de traquer les fantômes flottants à vos alentours (Spirit Camera). Enfin, ne nombreux tournois avaient lieu, concernant souvent les jeux Mario Kart 7 et Mario Tennis Open.
   
 
   
  
 
   
Namco Bandaï
Tout comme l'an passé, Namco Bandaï ne proposa pas spécialement un très gros stand, mais aura plutôt mis le paquet concernant les bornes de jeux ainsi que les invités de marque ! Alors que Tales of Graces F était à tester, l'interview de Hideo Baba nous a permis d'apprendre d'autre part la sortie en Europe de Tales Of Xillia alors que le deuxième volet sortira bientôt au pays du soleil levant. Un des jeux de combat les plus attendus était également en démo : Tekken Tag Tournament 2 ! Enfin, on ne peut pas dire que les jeux vidéos tirés de manga étaient en manque, car il n'était pas dur d'apercevoir le Sangoku grandeur nature pour faire la promotion de Dragon Ball Z for Kinect, tout comme le Kyuubi géant enfermé dans sa cage pour promouvoir le prochain Naruto et enfin, de multiples bornes permettant surtout d'incarner le pirate élastique qu'est Luffy dans ce futur hit qu'est One Piece: Pirate Warriors !
    
  
  
  
   

The challengers

 
Nous les avons déjà mentionné dans la première partie de notre dossier, mais rappelons que Square Enix et Ankama furent également de la partie. Le premier se situant près du stand Ki-oon, les joueurs ont surtout pu mettre la patte sur le très attendu Theatrhythm Final Fantasy ou Kingdom Hearts 3D: Dream Drop Distance, le reste concernant surtout le domaine du manga. Notons cependant que Square Enix a proposé de nombreuses conférences sur la scène JV pour mettre en avant leurs futurs hits tels Sleeping Dogs et le prochain Hitman.

Ankama, monopolisant un très large espace, aura satisfait petits et grands : outres les diverses activités ne touchant pas aux jeux vidéos, les plus passionnés auront eu l'occasion de se retrouver pour jouer ensemble à Dofus tout comme à Wakfu.

Nous noterons en revanche l'absence de Sega, qui avait pourtant marqué les esprits avec les 20 ans de Sonic en 2011, sans doute à cause de la fin de ses activités françaises.
   
Même s'ils n'avaient pas de propre stand pour s'illustrer, trois titres auront su attirer une foule de personnes alléchées à l'idée de jouer à ces softs très attendus par un public peut être plus maigre, mais tout autant passionné : parmi ceux-ci Ninokuni : La Vengeance de la Sorcière Céleste, un RPG développé par Level-5 en collaboration avec le studio Ghibli ! Ensuite une longue queue était postée devant la seule borne de Persona 4 : Arena, jeu de baston où l'on fait combattre les personnages du mythique dungeon-RPG entre eux ! Enfin, il était difficile de louper l'espace assez large réservé aux bornes de Dead Or Alive 5 de l'éditeur Tecmo. Enfin, n'oublions pas l'imposant stand mené à trois mains par Blizzard, Asus et LDLC, consacré à l'incontournable Starcraft 2. Bien que l'on puisse rester perplexe quant à la présence de ce jeu sur le salon, force est de reconnaitre que le stand n'a jamais désempli, proposant des affrontements et tournois en continu.
     
  
 
 
     

Arcade Master

 
Et le retro-gaming dans tout ça ? Et bien nous avons été servis ! La plupart des anciennes consoles étaient disponibles permettant aux jeunes joueurs de découvrir les hits d'antan, et même des jeux dont la plupart aurait douté de leur potentiel. Ainsi les joueurs ont pu se défouler sur de réelles bornes d'arcade avec le mythique Street Fighter II, d'autres ont pu taper en rythme sur les fameux bongos de Donkey Kong Jungle Beat sur Gamecube, tout comme il était possible de jouer à des jeux Disney sur Super Nintendo, excellents à l'époque ! De la Dreamcast à la Nintendo 64 en passant par la PlayStation première du nom, toutes les consoles avec lesquelles nous avons grandi étaient là, et un brin de nostalgie sera monté en tête à de nombreux joueurs toujours aussi heureux de prendre les manettes d'autrefois en main.
      
  
   
   
   
     

Et la Comic Con' dans tout ça ?

   
 
Pour sa quatrième année consécutive, le Comic Con' commence à prendre une ampleur de plus en plus conséquente ! Bien qu'encore maigre par rapport à la Japan Expo, il attire un public de plus en plus large, composé de curieux flânant dans les extrémités de la JE, mais aussi de personnes n'ayant que faire de la japanimation et faisant le déplacement exclusivement pour cet espace.
 
On retrouve bien sûr quelques stands classiques mettant en avant des franchises phares et inutiles à présenter comme Star Wars mais aussi des séries comme Doctor Who ou Stargate. Cependant l'aspect comic et BD franco-belge fut accentué avec notamment quelques expositions, concernant la dark fantasy, Murena et Le Scorpion.
 
 
 
 
 
L'action était aussi un des maîtres mots de ce Comic Con' avec le traditionnel ring de catch attirant toujours un public assez grand ou un espace pour le roller. N'oublions pas non plus l'arène de combat qui nous aura offert de drôles de joutes médiévales en équipes de 4: un jeu qui a séduit vu la longue file d'attente pour pouvoir y participer ne serait-ce que dix minutes ! Une belle partie du hall était d'ailleurs constituée de marchands d'armes de d'armures pour pouvoir refaire ce genre de combat chez soi, autant dire que la façon de reconstruire un village d'époque avec ses fameux armuriers fut réussie et plutôt sympathique à visiter. Près de celui-ci on pouvait aussi admirer le village Lego, impressionnant par ses reconstructions très fidèles du monde de Harry Potter tout comme celui de Star Wars.
    
    
     
     
       
    
Enfin, notons l'invité qui aura certainement amené beaucoup de monde au festival : Alexandre Astier, le papa de la mythique série française Kaamelott. De nombreux visiteurs n'ont fait le déplacement que pour pouvoir assister à sa conférence, au point que les organisateurs durent refuser du monde !
Mais il n'était pas le seul à attirer une foule exigeante : notre cher Joueur du Grenier était constamment entouré d'un large public de gamers prêts à tout pour avoir leur dédicace !

Quelques allées plus loin, le stand Geek Me More permettaient aux geeks célibataires de rencontrer leur âme soeur, le temps d'un speed dating, pratique qui consiste en une succession de rencontres rapides autour d'une table.
 
Si le Comic Con' est encore loin d'égaler la Japan Expo niveau contenu, il faut tout de même avouer qu'il prend de plus en plus d'ampleur en ayant ses propres invités de marque. De plus, l'essor actuel du comics en France va peut-être bouleverser la chose et qui sait, peut être allons nous avoir quelques surprises à l'avenir ?
  
   
   
   
     
    

© 2012 Manga-news.com

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News