Hokuto no Ken - Actualité manga
Dossier manga - Hokuto no Ken

Reader Rating 19 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 15 May 2008


Les premiers pas en France

 
Ken fait son entrée en France en 1988, où la série est diffusée dans le Club Dorothée, mais là où cela pose problème c’est que la série a visiblement été achetée un peu en aveugle… Non pas qu’elle ne soit pas de qualité, mais pas spécialement adaptée aux petites têtes blondes à qui s’adresse l’émission (et pourtant je me souviens qu’à cette époque bénie des Dieux, après mon épisode de Ken, je changeais de chaîne pour regarder les superstars du catch… snif…).


 
 
Très vite on assiste à des plaintes de parents, indignés devant tant de violence « gratuite », alors que la série été déjà sacrément censurée (entre les coupes supprimant plusieurs minutes et une traduction pathétique)… La série est alors interrompue et disparaît du petit écran !
La révolution Ken est-elle morte dans l’œuf ? Pas du tout ! Cela a suffi pour que la série obtienne un statut culte et que de nombreux fans la réclament… A l’époque, nombreux déjà étaient ceux qui essayaient de se procurer des volumes japonais du manga, ou encore des volumes italiens, peut-être plus faciles à trouver.
  
  

  
 
C’est alors qu’un miracle se produit ! Avec l’ouverture du manga en France, et l’apparition de séries de plus en plus nombreuses, l’éditeur J’ai Lu annonce l’arrivée de Ken le survivant. Les fans sont au paradis, et l’attente paraît interminable. Et en septembre 1999 (presque dix ans déjà), le saint Graal est disponible… 27 volumes à un rythme mensuel, aujourd’hui presque inconcevable.
Seulement voilà, ceux qui possèdent cette version en connaissent aussi les limites : le papier de J’ai Lu est de mauvaise qualité, l’encrage également, la traduction est beaucoup critiquée…bref, ce n’est pas l’extase, malgré la qualité du titre en lui même.
Aujourd’hui non rééditée depuis longtemps, cette édition atteint des sommes aussi astronomiques que ridicules sur Ebay.
 

Il était temps qu’un autre éditeur nous propose une nouvelle édition, et de meilleure qualité…Heureusement Asuka a entendu l’appel des fans ! 
Conjointement avec la nouvelle saga animée, la série papier revient en mai 2008, dans un format plus compact, mais tellement plus beau ! Les couvertures sont autrement plus soignées, en reprenant les illustrations des couvertures originales et avec un titre argenté qui nous saute au visage ! Cette nouvelle version s'intitule sobrement Hokuto no Ken, ne faisant plus du tout mention du titre francisé. Évidemment, encrage de qualité et papier blanc sont de rigueur, au risque d'émouvoir ceux qui se sont abîmé la rétine sur la précédente édition ! La traduction est en revanche plus discutable, avec de nombreuses expressions de "djeunes branleurs" qui ne plairont pas à tout le monde...
 
La série suit tranquillement un rythme bimestriel. Bien qu'Asuka soit devenu Kazé Manga fin 2009 suite au rachat de la maison par la Shueisha/Shogakukan, cela ne perturba pas la progression de la série, qui passa simplement dans le label Kazé Shonen à partir du 13ème tome. Le voyage  de Ken se termine, selon toute logique, en mai 2012.
 
L'éditeur poursuit également la vague du Hokuto et du Nanto avec la publication de certains Gaiden de Ken, dont je parlerai plus tard dans ce dossier...


  
   - Fin août 2013, Kaze relance la série manga avec la publication de la version Deluxe: grand format qui contient comme dans l’édition japonaise, un poster en format A4 par tome, quelques chapitres en couleurs (directement issus de la prépublication) et une finition digne d’un beau livre d’art.
Prévue en 14 tome, elle est toujours en cours au tome 9 (avril 2015)

    

L’histoire du Hokuto Shinken


-    Il y a environ 2000 ans, le monde était sans cesse en proie aux guerres. La famille du Hokuto originel qui assistait le grand empereur céleste, dominait le monde avec lui…à sa mort ce fut le chaos et le Hokuto originel décida de créer un art meurtrier qui fera régner la paix à travers le monde. Les grands prêtres du Hokuto arrivèrent à la conclusion que le monde n’avait besoin que d’un seul conquérant… mais cette puissante famille n’avait alors aucun héritier mâle. Les deux descendantes, deux sœurs, Ohka et Shumé, eurent toutes deux un fils le même jour : Ryuho et Shuken !
Les grands prêtres décidèrent de tuer l’un des deux enfants, pour choisir l’héritier, et les soumirent à l’épreuve des loups ! Mais Ohka, touchée par sa sœur se jeta dans le vide comme sacrifice pour que Shuken, le fils de sa sœur soit choisi !
Ainsi le Hokuto vit apparaître son premier grand maître : le légendaire Shuken ! Il fut décidé, suite à l’histoire funeste de sa mère et de sa tante qu’un seul héritier serait désigné par génération, les autres disciples devant renoncer à leur art sous peine de se voir exécuter !

-    Shuken, devenu héritier du Hokuto devint également disciple de l’école du Seito Gekken, afin de parfaire son art. C’est ainsi que naquit le véritable Hokuto Shinken ! Pour éviter que cet art ne se répande et tombe dans de mauvaises mains, Shuken extermina dans la tristesse tous les disciples du Seito Gekken.

-    Ryuho, cousin de Shuken, fut le fondateur d’une branche parallèle du Hokuto, le Hokuto Ryuken, un art encore plus meurtrier, mais ses pratiquants frôlent la folie! Il est dit que si le Hokuto Shinken ne connaît pas d’héritier, c’est au Hokuto Ryuken d’en donner un ! De par cette règle, à chaque génération, l’héritier du Hokuto Ryuken doit affronter l’héritier du Hokuto Shinken pour éprouver sa force et le reconnaître en tant qu’héritier unique du Hokuto !

-    A l’époque des Trois Royaumes (période de la Chine de 221 à 280, où l’ancien royaume de la dynastie des Han fut divisé en trois royaumes : Wei, Shu et Wu), le Hokuto Shinken fut divisé en trois branches afin de protéger les trois grands seigneurs de chacun des royaumes : le Hokuto Shinken original, le Hokuto Sonkaken et le Hokuto Sôkaken ! Depuis il est dit que lorsque les trois étoiles du Hokuto (les maîtres des trois branches) entrent en interaction sur cette Terre, cela est annonciateur d’une période de trouble !

-    Si le Hokuto finit par devenir le gardien de l’Empereur, les six portes de son palais seront chacune gardées par un grand maître du Nanto, un art opposé du Hokuto (« on peut considérer le Hokuto, qui vise à frapper les points vitaux de l’adversaire pour le faire exploser de l’intérieur comme le Yin et le Nanto qui vise à tout détruire de l’extérieur, tout trancher, comme le Yang »). Il est dit que six les étoiles du Nanto se troublent c’est à l’héritier du Hokuto qu’incombe la tache de les contenir.

-    Au début du  vingtième siècle, Wei Riu Ying, un des disciples du Hokuto Ryuken quitte le Ryukamon (temple du Hokuto Ryuken) pour se mesurer à l’héritier du Hokuto Shinken…il est renié du Hokuto et fonde le Kyoku Juji Seiken, un art proche du Nanto ! La lutte entre cet art et le Hokuto s’étendra sur deux générations !
Le disciple de Wei Riu Ying prendra sous son aile un jeune garçon qui reviendra au Hokuto Ryuken en devenant son héritier…ainsi la boucle sera bouclée !

-    Dans les années 30, à Shanghai, ville ou règne la pègre, le 62e héritier du Hokuto Shinken, Kasumi Kenshiro, se fait appeler Yan Wang (le roi des Enfers). Alors que le chaos règne, que l’ordre est troublé, au milieu des intrigues des diverses nations voulant conquérir la Chine, il affrontera les héritiers des deux autres branches du Hokuto : Lin Wang du Hokuto Sonkaken et Zhang Tai Yan du Hokuto Sôkaken ! Il affrontera également Fai Yan, disciple du Juji Seiken, mettant fin à un combat commencé par son père. Il devra se mesurer à Liu Zong Wu, héritier du Hokuto Ryuken !

-    Après 2000 ans de rancune, un héritier du Seito Gekken apparaît et souhaite exterminer tous les disciples étant affiliés à l’une des branches du Hokuto ! Kasumi Kenshiro devra répondre des actes de son ancêtre.

-    A l’aube du 21e siècle une guerre nucléaire va décimer la population et transformer le monde en un vaste désert…dans cette période de chaos, l’humanité  plus que jamais besoin du Hokuto ! Trois disciples de cet art, que l’ont appellera les trois frères du Hokuto, vont se disputer le titre d’héritier : on raconte qu’en 2000 ans d’histoire, jamais le Hokuto n’a vu d’homme aussi puissant en son sein, il a malheureusement fallu que les trois apparaissent à la même génération ! Kenshiro sera désigné 64e héritier de cette école et devra affronter son aîné, le puissant Raoh.

-    A la même période, les étoiles du Nanto vont se troubler, et les uns après les autres, Kenshiro va les rencontrer pour accomplir son devoir !

-    Alors que l’ordre recommence à apparaître dans ce monde dévasté, Kenshiro va devoir affronter les disciples du Hokuto Ryuken, la branche parallèle du Hokuto Shinken !
L’homme le plus puissant de l’histoire du Hokuto va ainsi mettre fin à la division du Hokuto, et pour ce qu’on en sait de la chronologie à l’heure actuelle, ne subsiste plus que le Hokuto Shinken !
   
      
 

HOKUTO NO KEN © 1983 by BURONSON AND TETSUO HARA / NSP Approved No. No. 2W-03F, All rights reserved.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News