Gundam - La saga Gundam 00 - Actualité manga
Dossier manga - Gundam - La saga Gundam 00
Sommaire

Publié le Vendredi, 28 August 2015


Saison 1

   
  

Les têtes d’affiches

   
 
  
Pilote du Gundam Exia pour Celestial Being, Setsuna est sans aucun doute le pilote de Gundam à l’idéologie la plus poussée et souhaite par-dessus tout éliminer tout type de conflit, quitte à détruire chaque ennemi sur le champ de bataille. Il doit cependant sa psychologie à son passé. En effet, enfant Kurde, il intégra une guérilla au nom de croyances religieuses et connut l’enfer tout en commettant des atrocités, ce jusqu’à sa première rencontre avec un Gundam.
Setsuna est un personnage introverti et solitaire. Il n’entretient pas de bonnes relations avec ses congénères de Celestial Being dans un premier temps, sauf avec Lockon Stratos qui démontre davantage d’ouverture d’esprit et de sympathie. Toutefois, c’est au cours des missions et de ses échanges avec autrui que Setsuna s’épanouira.
   
   
 
   
Lockon se présente comme le boute-en-train de Celestial Being grâce à sa bonne humeur permanente. Etant le pilote de Gundam le plus âgé, il fait preuve de plus de maturité que ses camarades au point de servir de confident pour certains d’entre eux. Lockon Stratos cache un passé douloureux qu’il confiera en temps voulu.
Il est le pilote du Gundam Dynames, spécialisé dans le tir de type sniper depuis la sphère terrestre.
Lockon Stratos n'est en réalité qu'un pseudonyme, son prénom factice venant de sa capacité à sniper. La véritable identité de Lockon est Neil Dylandy.
   
   
   
   
Pilote du Gundam Kyrios, Allelujah est un pilote qui cache certains secrets. Avant d’intégrer Celestial Being, alors qu’il était enfant, il fut recueilli par la LRH afin de devenir un rat de laboratoire dans le but d’en faire un super soldat. C’est durant cette période qu’Allelujah développa une seconde personnalité, plus sombre et friande de conflits qu’il nomma Hallelujah. C’est après un carnage dans les laboratoires de la LRH qu’Allelujah parvint à s’enfuir. Toutefois, il va devoir faire face à son passé pour aller de l’avant, et ainsi se confronter de nouveau aux sombres projets de la LRH…
Aussi très solitaire, Allelujah trouvera certaines personnes de confiance au sein de Celestial Being. C’est notamment avec Sumeragi Lee Noriega que le jeune homme se familiarisera rapidement.
   
  
  
  
Pilote du Gundam Virtue, Tieria est aussi un des personnages les plus énigmatiques de l’œuvre. Très impliqué dans les plans de Celestial Being, il ne réfléchit que dans une optique militaire et ne prend pas en compte les facteurs affectifs ou humains. De ce fait, il lui arrive bien souvent de s’opposer aux décisions de ses congénères. On comprend alors facilement que Tieria ne noue pas d’attaches particulières mais plus étrange encore, nous ne connaissons strictement rien de son passé et de ses origines, et celles-ci ne deviendront sujet de la série qu’à partir de la seconde saison. Aussi, est-il possible de briser sa carapace pour le rendre plus humain ?
En tant que pilote, Tieria parvient à bien manier son Gundam fait pour les destructions de masse. A l’instar de son pilote, la machine cache quelques secrets qu’il sera contraint de dévoiler au cours d’un combat.
   
   
 
  
Sumeragi est le commandant du Ptolemaios, le navire de combat de Celestial Being, ainsi qu’une tacticienne hors pair. Malgré le fait que Veda, l’ordinateur central de l’organisation, calcule une infinité de détails, nombre de plans sont échafaudés par la jeune femme. Sumeragi n’adopte d’ailleurs pas de conduite très stricte et se montre même très ouverte, elle est sans conteste l’un des membres les plus humains de Celestial Being. On ne peut toutefois pas ignorer une certaine détresse derrière le comportement de la tacticienne. Son passé est peu connu, et Sumeragi semble particulièrement porter sur la boisson.
  
  
    
    
Pilote d’élite de l’Union, Graham va voir sa vie chamboulée lorsqu’il sera spectateur du Gundam Exia entrer en action au cours d’une démonstration de Mobile Suit. Militaire hors pair, il entretient une forte notion d’esprit d’équipe et considère fortement ses camarades. Néanmoins, il se montre rapidement obnubilé par l’Exia avec lequel il va chercher à rivaliser. Cet état d’esprit fera naître entre Graham et Setsuna un semblant de rivalité mais surtout, c’est la psychologie du pilote de l’Union qui sera impactée.
  
  
  
   
Colonel et commandant d’escadron de Mobile Suit au sein de la LRH, Sergei est une figure autoritaire mais juste au sein de son camp. Ainsi, il prendra la pilote Soma Peries sous son aile et adoptera même une conduite paternaliste à son égard qui ne fera que se confirmer au fil du temps. Les origines familiales du commandant Smirnov restent ainsi peu connues, du moins jusqu’à la seconde saison.
L’état d’esprit de Sergei entre en opposition avec les agissements cachés de la LRH qui traite des enfants comme rats de laboratoire en vue de créer des super soldats.
  
  
  
   
Mercenaire, terroriste… Bien des termes peuvent qualifier Ali Al Saachez qui est l’un des personnages les plus difficiles à cerner dans Gundam 00. Néanmoins, son goût pour le combat et le désordre semble être son leitmotiv si bien que sur les deux saisons, l’individu occupera plusieurs rôles dans le monde de perpétrer les massacres et agit notamment au Moyen Orient. Sa facette la plus mise en évidence est son lien avec Setsuna dont il fut le précepteur pour en faire un guérillero accompli. D’une certaine manière, le protagoniste cherchera à prendre sa revanche sur Ali mais pour certaines raisons survenant plus tard dans l’histoire, il ne sera pas le seul…
  
  
  
  
Douce princesse du royaume d’Azadistan, Marina observe le malheur et les conflits qui frappent sa nation ainsi que le monde mais sans connaître le moyen d’y remédier. La souffrance de son peuple étant une priorité, elle cherche avant tout à acquérir pacifiquement certains biais en matière d’énergie solaire, une tâche plus difficile qu’elle n’y aurait pensé. Sa vision est la suivante : la paix doit s’installer par le calme et le dialogue. Sa politique s’oppose ainsi à celle de Setsuna dont elle fera la rencontre et si elle condamne fermement les agissements de Celestial Being, elle cherchera à comprendre l’état d’esprit du jeune homme. Mais au fil du temps, Marina Ismail sera confrontée aux atrocités de ce monde, la poussant à répandre la paix d’une manière différente…
  
   

La vision d’un monde futur

   
La saga Gundam a souvent cherché à entrevoir un possible avenir à notre monde, mais aucune série n’a cherché à se conformer à la situation actuelle autant que Gundam 00, du moins dans sa première saison. Pas de nouveau calendrier inventé pour l’occasion donc puisque l’œuvre se déroule dans notre ère, dans un peu moins de 300 ans pour être exact, dans l’Anno Domini. Mais ce n’est pas ça qui permet de rapprocher Gundam 00 de notre réalité mais bien sa contextualisation géopolitique. Les camps présentés ne sont ainsi qu’une hypothèse de rassemblement entre plusieurs nations et des termes comme Europe, Amérique ou Asie ont parfaitement l’histoire dans l’univers de Gundam 00. Les rapprochements entre pays sont même parfaitement crédible : l’Europe est restée ce qu’elle est et a simplement changé de nom, la puissance des Etats-Unis s’est associée au Japon, et la nation Russe a plutôt pactisé avec d’autres Etats d’Asie. Outre ceci, les problématiques de la première saison ont de quoi nous faire tilte. Les raisons du désordre mondial sont ainsi majoritairement dues aux manques de ressources naturelles, seules les nations fortunées puisant l’énergie solaire à volonté tandis que les pays sous-développés ou en voie de développement en sont privés. N’est-ce pas d’autant plus d’actualité que certaines querelles mondiales sont décrites comme conflits d’intérêt, notamment autour du pétrole ? Ou que l’une des grandes questions actuelles est de trouver un substitut au nucléaire au moins pour des raisons écologiques ?
    
Autre point majeur, les conflits que doivent arrêter Celestial Being ont des origines diverses et variés. La notion de terrorisme est d’ailleurs très présente, que ce soit dans le pays de l’Irlande déjà marqué par certains faits historiques tragiques ou encore dans la manipulation d’âmes fragiles pour commettre des désastres au nom d’un Dieu. Et au vu des graves événements frappant le monde, dont la France depuis janvier dernier, les développements de Gundam 00 s’avèrent d’autant plus actuels. Après tout, la première tirade de Setsuna au cours du premier épisode n’est-elle pas « Dans un monde pareil, Dieu ne peut exister », dénonciation même de la folie de l’Homme plus que d’un discours anti-religion ?
   
   

Le combat contre le combat

   
C’est dans ce contexte actuel surprenant que les événements de Gundam 00 évoluent donc. L’histoire prend ainsi grand soin à développer les conflits sur plusieurs étapes, un scénario caractérisé par le fameux « plan » d’Aeolia Schenberg présenté très rapidement dans la série. Gundam 00 présente sans plus attendre son thème central, du moins pour la première saison : la guerre pour anéantir la guerre. La recette rappelle étrangement Gundam Wing où les machines des rebelles détruisaient en masse le camp de l’oppresseur. L’exception ici est que Celestial Being nourrit un projet pour établir un discours qui se ressent de plus en plus au fil des épisodes. Une pareille politique faisant de l’organisation un ennemi commun pour chaque nation, c’est par ce biais que les camps peuvent se réunir et qu’une paix peut-être instaurée, bien que cela ne soit que la première étape d’un projet bien plus vaste encore…
   
Mais cette vision développée par Gundam 00 ne serait pas aussi juste si elle n’était pas appuyée par certains personnages. C’est notamment le cas pour les membres de Celestial Being qui ont tous connus l’horreur, faisant d’eux de parfaits candidats pour apporter une paix durable sur le monde et combattre la guerre au sens littéral du terme. C’est aussi par ces intérêts communs que des individus psychologiquement frappés par le conflit s’humaniseront au contact des uns des autres et que les pilotes de Gundam ne resteront pas que de simples camarades militaires mais nous n’en diront pas plus…
   
Une vision civile est aussi développée à partir des personnages de Saji Crossroad et Louise Halevy, deux étudiants condamnant de loin la guerre. Ils s’apparentent même à des figures pénible par leurs actions dérisoires comparé au lourd rôle qu’occupent les pilotes de Gundam, intention légitime tant ils sont le reflet du spectateur qui, sauf s’il est engagé dans l’armée, ne voit son monde qu’à partir un point de vue indirecte véhiculé et formaté par les médias. S’attacher à Louise et Saji n’est pas simple, mais reconnaître le discours critique et pertinent de Gundam 00 l’est bien plus.
   
    
    
   

La technique, ou comment rattraper les erreurs du passé

   
En 2005, Gundam SEED Destiny avait laissé les spectateurs férus de prouesses techniques sur une note bien négatives pour des raisons que vous retrouverez sans mal sur le dossier spécifique à Gundam SEED. Sunrise avait alors un challenge plus important, celui de créer une œuvre visuellement très différente et ne pas choisir la carte de l’économie de moyens. Le pari fut honoré puisque Gundam 00 se démarque bien des précédentes productions sur bien des points. Le premier point surprenant est le mecanical-design novateur pour la saga, mais surtout le travail effectué par Sunrise sur les combats entre robots. Car Gundam a beau être une série où l’on se passionne pour les conflits et les évolutions de personnages, chaque série se doit de proposer des affrontements entre robots intéressants à suivre. La plus-value dans Gundam 00 se résume en deux mots : Particules GN. La nouvelle trouvaille de la série permet à chaque engin de dégager des particules lumineuses au cours de l’action qui, mêlées à une animation fluide, impactante et nouvelle à chaque fois, permet aux séquences d’action d’accomplir leur rôle de grand spectacle mais aussi de justifier le passage de Gundam au format HD ainsi qu’au support Blu-ray.
   
A la musique de la série nous retrouvons Kenji Kawai, notamment connu pour ses compositions sur les deux films Ghost in the Shell. Son travail symphonique donne à Gundam 00 une ambiance toute particulière, souvent épique sur les scènes d’actions, mais ne se prive pas non plus de contextualiser ses compositions comme attestent les différentes mélodies du royaume d’Azadistan où évolue Marina Ismail. Le Moyen Orient ayant une place particulière dans cette première saison, il est normal d’y retrouver ces sonorités, souvent rendu sur le ton de la douceur et la beauté afin de nous permettre une excellente écoute de la bande originale hors contexte de visionnage.
   
Place enfin aux génériques issus de musiques estampillées Sony Records. La recette est la même pour chaque type de séquence : pêchue et aux allures de rock pour les opening, et plus posé mais quand même dynamique pour les ending. Du côté des thèmes d’ouverture, le mythique groupe L’Arc-en-Ciel ouvre le bal avec « Daybreak’s Bell » tandis que, moins connu, la troupe The Brillant Green propose « Ash Like Snow » à partir de l’épisode 14. Pour les ending, le groupe de J-Rock The Back Horn conclue les premiers épisodes par le biais de « Wana » qui proposait de beaux jeux de mise en scène dans les images tandis que « Friends » de Stephanie renouait avec des images plus classiques, teintées de fan-service et mettant l’accent sur les relations évoluant entre membres de Celestial Being.
    
Gageons qu’à l’instar de Gundam SEED et Gundam SEED Destiny, la première saison de Gundam 00 se dote d’une insert-song, une musique lyrique jouée durant un épisode. Taja, bien habituée aux prestations pour Gundam, pousse ainsi la chansonnette à travers une musique pleine de romance dans les épisodes 19 et 24 avec « Love Today ».
  
    

© by SUNRISE / Beez Entertainment

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News