Gundam - La saga Gundam 00 - Actualité manga
Dossier manga - Gundam - La saga Gundam 00
Sommaire

Publié le Vendredi, 28 August 2015


Une édition qui a fait les choses en grand

   
En France, Gundam 00 ne nous est rendu accessible que par ses deux premières saisons grâce à Beez, éditeur vidéo lié à Bandai qui a mis la clef sous la porte. Très attaché au rôle d’implanter Gundam sur le Vieux Continent, Beez nous a proposé nombre de titre malgré leur manque de succès. Avec Gurren Lagann, Gundam 00 était le dernier titre à paraître chez le groupe. En juillet 2009, à l’occasion de Japan Expo, paraissait le premier volet de la première saison qui marqua l’envie de l’éditeur de développer au fil des volumes un objet collector des plus prestigieux. Chacun des trois volets qui composent la première partie de la série est un boitier cartonné faisant office de digipack. La pièce maitresse est la version collector du premier opus qui incluait un coffret voué à accueillir les trois volumes et ce en incluant différents goodies : Blason Celestial Being, figurine et badge à l’effigie du Gundam Exia, porte-clefs représentant Setsuna… les surprises ne manquaient pas.
  
Pour la seconde saison, la recette est presque la même concernant les volumes unitaires mais par manque évident de moyens et sachant que le noyau de fans prêt à acheter la seconde partie de l’œuvre étant réduit, Beez a fait l’impasse pour une nouvelle édition collector du premier opus, au grand damne des fidèles.
  
Ce qu’on retient de cette édition, c’est aussi sa version française qui est souvent citée pour être l’une des meilleurs de l’animation japonaise aux côtés de Gurren Lagann. Ce sont évidemment les prestations remarquables des comédiens qui sont à saluer puisque chacun sait se faire à son personnage et lui donne peut-être encore plus de personnalité que n’a su le faire la version d’origine. La mention spéciale revient à Constantin Pappas qui, bien avant d’incarner Tyrion Lannister, campais un Lockon Stratos et faisant merveilleusement ressortir son charisme et sa sympathie. Le choix des comédiens est aussi un critère, d’abord parce qu’Ankama s’est occupé de cette version française et a évité d’appeler les artistes que l’on entend toujours dans des rôles d’animation japonaise, mais aussi parce que nombre d’entre eux sont connus pour ceux qui ont l’habitude de choisir la VF pour leurs expériences cinéma. Parmi les exemples possibles Kelyan Blanc est la voix de Harry Potter, mais il est Saji Crossroad dans Gundam 00 et parvient à s’adapter au gain de maturité du personnage. Patrick Béthune, habitué à incarner Russell Crowe, incarne le sévère mais juste Sergei Smirnov. Enfin, dernier exemple marquant mais pas si étonnant, Céline Monsarrat quitte l’interprétation de Julian Roberts un temps pour tenir le rôle de Shirin, la fidèle accompagnatrice de Marina Ismail, une présence par si étonnante sachant que l’actrice tient depuis les années 90 le rôle de Bulma dans la saga Dragon Ball.
   
    
     
    

Conclusion et Ouverture

  
Gundam 00 est une saga étonnante au sein de la franchise Gundam, d’abord parce qu’elle choisit de réinterpréter un hypothétique futur tout en s’attachant à nombre de thématiques on ne peut plus actuelles, et ce même si la série opère un revirement dans son scénario durant la seconde saison. Intelligente et passionnante, l’œuvre a pour principal défaut d’avoir eu les yeux plus gros que le ventre sur la deuxième partie de l’histoire, négligeant ainsi certaines sous intrigues ou les exploitants de manière minimaliste. Néanmoins, Gundam 00 est une série passionnante qui a su arriver au moment opportun, quelques années après le fiasco de Gundam SEED Destiny auprès des fans dans le monde qui craignaient la prochaine série Gundam.
    
L’Anno Domini est l’un des cinq calendriers que nous avons pu découvrir officiellement en France. Aussi, il nous reste encore beaucoup à traiter pour retracer l’entièreté de la saga Gundam, tout en sachant qu’il n’est pas dit qu’une nouvelle œuvre n’atteigne pas nos contrées dans les mois ou années à venir. Gundam : Reconguista in G fut un parfait exemple au printemps 2014. Ainsi, Manga News ne compte pas s’arrêter là en termes d’analyse de la franchise et après la Cosmic Era puis l’Anno Domini, nous ne laisserons pas les autres calendriers sans leurs propres dossiers. Universal Century, After Colony… Reste à savoir vers lequel d’entre eux notre choix se portera. D’ici là, n’hésitez pas à faire preuve de curiosité et de découvrir les richesses que peut offrir le plus célèbre robot géant !
  
   
Mise en ligne le 28/08/2015.
   

Dossier réalisé par Takato


© by SUNRISE / Beez Entertainment

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News