Dossier manga - Emma

Reader Rating 20 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 12 November 2009


Autour d'Emma

    
Au Japon, le manga de Kaoru Mori a connu un tel succès qu'il a eu droit à deux adaptations animées.
La première série, réalisée en 2005 au sein du studio Pierrot et nommée Victorian Romance Emma (Eikoku Koi Monogatari Emma), comporte douze épisodes qui ne reprennent que les deux premiers volumes du manga. De ce fait, des ajouts et des différences par rapport au manga sont présents, et l'aspect historique a tendance à prendre le dessus sur la romance, ce qui n'est pas un mal, car ainsi, cette version animée n'est pas qu'un copier-coller du manga et se révèle en être un bon complément.
La deuxième série, intitulée Victorian Romance Emma Second Act (Eikoku Koi Monogatari Emma Dai Ni Maku), a été conçue en 2007 par le même staff que la première série, mais cette fois-ci au sein de Asia-Do. Elle adapte dans un premier la suite du manga, mais au fil des épisodes, elle a tendance à prendre de plus en plus de libertés par rapport à celui-ci.
Malheureusement, à ce jour, aucun éditeur français ne s'est encore penché sur ces deux versions animées.
Pour conclure sur les versions animées d'Emma, notons que trois livres intitulés "Animation Guide" sont également sortis au Japon, et sont surtout réservés aux grands fans de ces séries.
     
     
    
Beaucoup plus intéressant, l'ouvrage "Emma Victorian Guide" est un livre sur lequel Kaoru Mori et Rico Murakami ont travaillé ensemble, et qui nous présente plus en détails les différentes facettes de l'Angleterre victorienne que nous apercevons tout au long du manga. Très complet sur son sujet, l'ouvrage est illustré par des dessins inédits de Kaoru Mori et des scènes tirées du manga. On y trouve également une discussion entre Kaoru Mori et Izumi Takemoto, des crayonnés et fanarts de la mangaka, ainsi qu'un guide sur le début de la série. Cette mine d'informations, elle aussi uniquement disponible en japonais, a été éditée par Enterbrain.
   
      
  
Enfin, l'héroïne de Kaoru Mori a été déclinée, en 2006, en une magnifique figurine en PVC d'environ 25 centimètres de haut. Très détaillée, elle commence à être difficile à trouver.  
   
          
          

Shirley, ou les débuts d'une mangaka de grand talent

              
Comme déjà dit plus précédemment, Enterbrain a publié en février 2003 Shirley, en même temps que la sortie du tome 2 d'Emma, un one-shot regroupant les meilleures oeuvres de Kaoru Mori à ses débuts, lorsqu'elle donnait dans le dôjinshi.
On y retrouve les cinq chapitres constituant la partie sur Shirley (qui donne donc son nom à l'ouvrage). Dans cette histoire, Madame Cranly, un jeune femme tenant un petit café chaleureux, est tellement occupée par son travail qu'elle n'a pas le temps de s'occuper de la grande maison dans laquelle elle vit seule. Un soir, en rentrant chez elle, elle trouve sur le pas de sa porte une jeune fille de 13 ans, Shirley Medison, venue pour l'annonce de recherche d'un domestique qu'elle a passée. Madame Cranly décide alors d'engager Shirley et s'attache rapidmeent à cette jeune fille gentille, douce et volontaire.
Si l'on ne retrouve pas dans cette histoire la maîtrise d'Emma et l'ancrage prononcé dans la réalité historique, ce récit, qui n'a pas d'autre but que celui de nous inviter à suivre le travail de domestique de Shirley et l'évolution de la relation entre la jeune fille et sa patronne, se suit avec un réel plaisir grâce à l'insouciance et à la bonne humeur qu'il dégage.
      
   
     
L'ouvrage est complété par deux autres histoires courtes d'une trentaine de pages chacune, et bien évidemment tojuours centrées sur des personnages de soubrettes. Tandis que la première (qui, physiquement, semble être annonciatrice d'Emma tant elle lui ressemble) doit s'occuper d'un petit garçon malicieux, la deuxième est au service d'un vieil homme en apparence austère, mais qui se révèle être en réalité très farceur et va jouer toutes sortes de tours à sa domestique.

Au niveau des dessins, l'ensemble n'est forcément pas aussi maîtrisé qu'Emma, mais le style de Kaoru Mori y est déjà très reconnaissable, et le goût de la mangaka pour les détails visuels est déjà présent et se montre malgré tout bluffant par moments.

Au final, Shirley est un one-shot de bonne facture, qui permet d'avoir un aperçu des oeuvres de jeunesses de Kaoru Mori, de déjà cerner quelques-uns des sujets chers à l'auteur, et de mieux cerner l'évolution de son style.

Rappelons que, tout comme Emma, Shirley est disponible en version française aux éditions Kurokawa.
    
  
             
             

© 2002 Kaoru Mori / PUBLISHED BY ENTERBRAIN, INC.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News