Dossier manga - Divine Nanami
Sommaire

Publié le Vendredi, 05 January 2018


Tomoe et Nanami, un amour à toute épreuve


La relation entre la nouvelle déesse et son messager dans Divine Nanami est très intéressante. Au début, nous avons un développement assez classique de « Je t’aime moi non plus » assez courant dans les shôjos, mais avec une notion de servitude. En effet, Nanami passe un contrat avec Tomoe, ce qui fait de lui son serviteur divin. Or cela les contraint à cohabiter et à coopérer pour la survie du sanctuaire mais aussi pour a survie du sanctuaire tout d'abord, puis pour que Nanami puisse s'affirmer en tant que déesse.
Tomoe s'attachera plus rapidement qu'il ne voudra l'avouer à la jeune déesse. Quant à Nanami, elle tombera assez rapidement amoureuse du messager. Pourtant, quelque chose semble rapidement se dresser entre eux, un mystère entourant l'ancien démon-renard...





Assez tôt dans l'histoire l’auteure nous glisse quelques indices sur un possible lien plus ancien entre nos deux protagonistes via un rêve de Nanami. Puis, on découvre le nom d’une certaine «Yukiji » dans les souvenirs embrumés d’un Tomoe affaiblit. Si quelques petits indices filtrent de ci de là u travers des péripéties que vit Nanami avec les différentes divinités qu'elle rencontre, il est assez difficile de se faire une idée du passé Tomoe, excepté qu'il a aimé une humaine, Yukiji, et qu'il a souhaité devenir un humain pour elle. Ce n'est finalement que dans le tome 13 que les choses s'accélèrent et qu'un des arcs les plus intéressants de la série se développe.

En effet, au travers de cet acte, toutes les questions soulevées autour de Yukiji sont résolues et beaucoup de choses, qui nous paraissaient alors anodines plus tôt dans la série, prennent tous leurs sens.

L'auteure a choisi de nous dépeindre une relation qui, si elle a démarré de manière assez classique, se complexifie au fil de l'intrigue, notamment avec le personnage de Yukiji. Cette dernière a vécu il y a 500 ans, et c'est d'elle dont Tomoe était tombé amoureux au point d'aller rendre visite à un dieu déchu du nom de Kuromaru et de passer un contrat avec lui pour devenir humain. Malheureusement, Yukiji mourra avant d'avoir pu honorer le contrat, maudissant Tomoe, qui trouvera refuge chez Mikage. Ce dernier lui donnera un sursis et le prendra comme messager pendant des centaines d'années, avant de disparaître du jour au lendemain pendant 20 ans. Ce n'est que dans l'arc où Tomoe retrouve la mémoire, et où il est aux portes de la mort, que l'on découvre son passé. Et l'on se rend rapidement compte que l'amour que Tomoe porte à Nanami est bien plus ancien que ce que l'on pensait, et que Nanami est loin d'être une étrangère pour Yukiji. Leur relation prend alors une toute autre tournure. Il n'y a plus de doute en ce qui concerne leurs sentiments mutuels, Tomoe n'a plus aucune crainte d'aimer une humaine, mais de nouveaux problèmes vont interférer dans leur idylle. Tout d'abord, le passé de Tomoe, dont une partie n'est pas encore résolue, mais surtout leur futurs en tant que couple. N'oublions pas que Nanami est encore une lycéenne, et que, bien qu'elle soit une déesse, elle reste humaine, avec donc une durée de vie beaucoup plus limitée que Tomoe. Mais il faut également qu'elle trouve sa place dans le monde des humains, ce qui n'est pas une mince affaire. Quand à Tomoe, il doit prendre une grande décision : devenir humain ou non. Et s'il choisit cette deuxième option, alors il devra lui aussi réfléchir à ce qu'il souhaite devenir en tant qu'humain, aux côtés de Nanami. Mais devenir humain, cela veut aussi dire perdre tous ses pouvoirs et sa longévité, autant dire que cela implique à de nombreux renoncements, et ce n'est pas forcément pour Tomoe que cette décision sera difficile à prendre...





On peut le dire : la relation entre Tomoe et Nanami est une des plus belles réussites de cette série. Elle part sur des bases classiques mais solides et elle est très divertissante à suivre. De plus, l'auteure l'a rendue très évolutive, leur relation avançant à petit pas jusqu'à l'arc du passé de Tomoe. À partir de ce moment-là, leur relation fait un bond en se concrétisant, mais en amenant de nouvelles problématiques, très intéressantes, qui font échos à celles abordées plus tôt dans la série, et qui vont plus loin que le traditionnel « et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfant ». L'auteure a d'ailleurs habilement évité cette facilité scénaristique avec humour, en nous montrant une Nanami aux anges après avoir officialisé son amour Tomoe, qui n'arrive plus à se concentrer sur le reste et échoue à tous ses examens. Enfin, la jeune fille se reprend rapidement, même si elle se fait quelque peu remonter les bretelles par Mikage. A partir du moment où ils sont ensemble, le futur va les accaparer et les pousser à faire des choix et des compromis auxquels ils ne s'attendaient pas forcément. Le doute parsèmera leur chemin, mais ensemble ils sauront surmonter tous les obstacles jusqu'à enfin pouvoir être ensemble, jusqu'à la fin de leurs jours.
  
  
  


Kamisama Hajimemashita © Julietta Suzuki 2008/HAKUSENSHA,Inc

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News