Dossier manga - Digimon

Reader Rating 18 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 20 March 2014


La relève des digisauveurs : Digimon Adventure 02

 
 

Présentation

 
Les fans japonais n’ont pas eu le temps de souffler après la fin de Digimon Adventure puisque Digimon Adventure 02, seconde saison de la saga animée, a débarqué sur le petit écran dès la semaine suivante, soit en avril 2000. Quant au public français, il lui fallut attendre 2001 pour découvrir cette suite d'une cinquantaine épisodes, toujours produite par la Toei Animation.
L’histoire reprend environ trois ans après la fin de la première saison. Les digisauveurs ont grandi mais ils parviennent encore à retrouver leurs compagnons Digimon. Le monde digital ne semble alors plus en proie à une quelconque menace. Malheureusement cette ère de paix prend fin avec l’apparition d’un nouvel ennemi, l’Empereur des Digimon, qui impose sa domination par le biais d’anneaux maléfiques contrôlant toute créature dont ils s'emparent. Problème : les digisauveurs que nous avons connus autrefois ne peuvent plus utiliser leurs pouvoirs pour faire se digivolver leurs compagnons. Une nouvelle génération de héros doit alors prendre leur relève. Accompagnés de leurs propres partenaires Digimon, Davis, Yolei et Cody se joignent à Kari et TK pour s’opposer à la tyrannie de l’Empereur. Leur arme : un nouveau procédé de digivolution provenant des temps anciens par le biais de reliques légendaires, les œufs de symboles…
 
 
 

Personnages

 
Davis Motomiya / Daisuke Motomiya



Le nouveau chef des digisauveurs n’est autre que Davis, amateur de football et aventurier intrépide. Il se fait beaucoup remarquer pour son amour débordant envers Kari, ce qui le rend régulièrement jaloux de TK. Assez naïf, Davis démontre en revanche un grand sens du courage et de l’amitié, deux qualités qui forment aussi ses symboles.
Veemon est le compagnon de Davis, aussi déjanté que son ami. Petit fanfaron de la troupe de Digimon, il est une créature ancestrale revenue dans le digimonde lorsque Davis est devenu digisauveur. Il profite ainsi des mêmes qualités et défauts que ce dernier, ce qui en fait un allié de choix.


Yolei Inoue / Miyako Inoue



Remplaçante de Sora et Mimi, Yolei a hérité des symboles de l’amour et de la sincérité. Elle est une fille extrêmement énergétique et motive d’ailleurs souvent les troupes. Elle apparaît au début de la série aux côtés de Cody, auquel elle est amicalement très liée.
Hawkmon est le Digimon volatile qui accompagne Yolei. Comme deux amis, l’humain et le Digimon vont nouer une très forte complicité.


Cody Hida / Iori Hida



Cody est le fier successeur d’Izzy et le remplace dans le rôle du génie renfermé sur lui-même, bien qu’il soit très ami avec Yolei. Il est un garçon très mature pour son âge et s’interroge souvent sur différents éléments de son quotidien. Son grand-père, qui l’initie au kendo, est son plus influent précepteur. Comme Izzy et Joe, Cody possède les symboles du savoir et de la responsabilité.
Armadillomon est le Digimon de Cody, il se présente comme un tatou protégé par une carapace. Contrairement à Cody, Armadillomon a un caractère très malicieux mais, malgré ce décalage, il voue une très forte tendresse pour son digisauveur.


TK Takaishi / Takeru Takaishi



TK a bien grandi depuis ses premières aventures dans le monde digital. Il est devenu un garçon plus mur et paré pour l’action mais a néanmoins conservé son éternel optimisme. Il s’oppose souvent à Davis de par son caractère plus réfléchi, mais aussi par sa complicité avec Kari.
Patamon est resté le Digimon de TK et, à ce titre, il n’a pas changé ! Comme TK peut être proche de Kari, Patamon a noué une grande complicité avec Gatomon.


Kari Kamiya / Hikari Yagami



La petite sœur de Tai conserve son rôle de digisauveur à temps plein. Plus épanouie que jamais, Kari a gardé sa compassion pour les Digimon en détresse et ne peut s’empêcher s’agir lorsqu’une créature est en danger. La force de la lumière qui l’habite fait d’elle une proie facile pour les ténèbres.
Gatomon est restée fidèle à Kari, comme Patamon peut l’être avec TK. Plus douce que jamais, elle a définitivement laissé tomber sa part ténébreuse pour rejoindre le camp des digisauveurs.
 
 
Ken Ichijôji



L’empereur des Digimon se fait connaître dans le monde réel en tant que Ken, un adolescent surdoué qui fait la une des médias. Ken se présente comme un personnage complexe et torturé, tentant d’échapper à son quotidien terne en devenant un despote dans le digimonde. Psychologiquement instable, il se pourrait que l’empereur ne soit pas réellement conscient de ses actes, victime d’un état d’esprit aux origines plus obscures qu’il n’y paraît.
Le compagnon de Ken est Wormmon, un Digimon à l’apparence d’un vers qui ne possède pas une once de méchanceté mais reste fidèle à son maître, le soutenant dans chacun de ses choix. Pourtant, Ken ne considère par son Digimon comme un véritable ami à cause de sa faiblesse, mais les choses pourraient bien changer après l’entrée en scène des nouveaux digisauveurs.
 
 
 

Passage de flambeau

 
Dans Digimon Adventure 02, c’est donc une toute nouvelle équipe de héros qui reprend le flambeau. TK et Kari sont toujours de la partie mais ils sont vite rejoints par Davis, Yolei et Cody, les trois nouveaux héros de la série. Leurs prédécesseurs ne disparaissent pas totalement pour autant : souvent présents, ils font office de mentors pour la nouvelle génération et, bien qu’ils soient davantage préoccupés par leurs études et par la préparation de leur avenir professionnel que par le passé, leur rôle reste particulièrement important dans les grandes batailles à venir qui décideront du sort du monde digital.
La formule paraissait prometteuse, la présence de deux générations de digisauveurs promettant des changements importants ainsi qu'un intérêt renouvelé. Pourtant, l’effet sera finalement un peu inversé : si, au cours de la première saison, il était passionnant de suivre les aventures et les évolutions ses protagonistes à travers leurs psychologies travaillés, les nouveaux digisauveurs ont plus de difficultés à s’imposer tant la série ne s'attarde que très peu sur le background de chacun d’entre eux. Même en exceptant TK et Kari dont l'essentiel de l'évolution s'est tenue au cours de la première saison, l’intrigue ne s'intéresse guère à développer les personnages de Davis, Yolei et Cody, empêchant ainsi le spectateur de s'y attacher.
Du côté des adversaires, c'est tout l'inverse. Alors que les méchants avaient des psychologies assez simplistes dans Digimon Adventure premier du nom, ils s'avèrent ici bien plus riches et complexes, devenant des figures plus attachantes et passionnantes à suivre que les héros. Le premier antagoniste, Ken, a pour mérite d'apporter quelque chose d’inédit dans l’histoire de Digimon, à savoir un adversaire humain torturé et en proie aux ténèbres, un personnage dont l’évolution se construit sur la totalité des épisodes de la série, témoignant d'une richesse impressionnante. Puis un second ennemi intéressant s’illustre : Blackwargreymon. Ce dernier n'est pas sans rappeler Mewtwo du premier film de Pokémon, créature artificielle cherchant un sens à son existence, sauf que le traitement est ici plus recherché avec cette seconde saison qui consacre plus de temps et d'intérêt à son personnage que ne l’avait fait le film Pokémon avec Mewtwo.
Autre nouveauté de cette saison, l’histoire constitue désormais un ensemble commun et chaque arc narratif est dépendant des autres, il ne s’agit plus seulement d’affronter différents ennemis au tour par tour. La Toei a fait preuve de davantage d'ambition en créant une intrigue centrale plus grande et plus riche possédant certains liens avec celle de la première saison, mais la démarche ne fut pas pour autant sans risque et l’équipe de scénaristes n’a pas été en mesure d'être à la hauteur de ses ambitions en exploitant correctement cette idée. Certes, Digimon Adventure 02 réserve de nombreuses surprises et apporte occasionnellement des révélations sur certains évènements, apportant des explications complémentaires sur l’intrigue de la première saison et permettant ainsi de mieux relier les deux histoires. Seulement, les explications sont parfois expédiées, perdant de leur crédibilité et menant la série dans des directions très éloignées de ses concepts de départ. A ce titre, le dernier arc se révèle particulièrement confus. Comme si les scénaristes n’avaient pas su déterminer une ligne directrice à suivre pour l'ensemble de la série, partant sur des intrigues très différentes d'un épisode à l'autre, l'histoire s'est de plus en plus égarée de sa propre cohérence, ce qui n’a toutefois pas empêché cette seconde saison de conclure la grande histoire débutée avec Digimon Adventure sur une note d’émotion et d’optimisme.
Les deux premières saisons forment ainsi un tout, possédant leur univers et leur mythologie propres, et il n’est donc pas étonnant que les saisons suivantes aient décidé de modifier le titre pour partir explorer de nouvelles directions. Au terme d’Adventure 02, il paraissait évident que les scénaristes avaient tout raconté de cet univers, ce qui leur permit d’aborder une toute nouvelle histoire avec son propre casting de personnages dès la troisième saison connue au Japon sous le nom de Digimon Tamers.
 
 
  
 
  

Changement de cap : Digimon Tamers

 
 

Présentation

 
C'est en Avril 2001 que démarre la troisième saison de la franchise Digimon: Digimon Tamers. Cette nouvelle série emprunte une toute nouvelle direction sous la houlette du scénariste Chiaki J. Konaka, connu principalement pour son travail sur la série Serial Experiment Lain.
La série prend place dans un monde très semblable au nôtre où Digimon est une grosse franchise commerciale englobant une série animée, des jeux vidéo, et bien sûr des cartes à jouer. C'est dans ce contexte qu'on fait la connaissance de notre nouveau héros, Takato Matsuki, un jeune écolier qui passe son temps libre à jouer aux cartes Digimon tout en entretenant le rêve secret de devenir un digi-dompteur. Son rêve se réalise le jour où il rencontre son partenaire Guilmon, une créature issue de son imaginaire qui va devenir son compagnon de jeu. Mais s'occuper d'un Digimon est une lourde responsabilité et Takato a bien du mal à entretenir Guilmon en cachant son existence à ses proches. Surtout quand les apparitions de Digimon deviennent de plus en plus fréquentes dans le monde réel et que leur instinct sauvage les pousse à s'affronter. C'est dans ce contexte que Takato fait la connaissance de deux autres dompteurs, Henry Wong et Rika Nonaka, qui entretiennent tout deux un point de vue différent sur la manière d'élever leur Digimon: Rika pousse Renamon à enchaîner les combats en vue de la rendre plus forte, tandis qu'Henry redoute de blesser Terriermon et lui interdit de se battre. Inspiré par leurs exemples, Takato doit trouver sa propre manière d'élever Guilmon tout en enquêtant avec ses amis sur les mystérieux phénomènes d'apparitions inexpliquées de Digimon. Ils croisent la route d'une mystérieuse organisation gouvernementale secrète, Hypnos, dont la mission est d'éradiquer cette nouvelle forme de menace afin de protéger le pays et la vie paisible de ses citoyens.
 
 
 

Personnages

 
Takato Matsuki / Takato Matsuda



Un jeune garçon doté d'une imagination débordante qui devient le digi-dompteur de Guilmon. Etant encore novice, il apprend peu à peu à s'occuper de son Digimon, forgeant un lien d'amitié solide au fil du temps. Il est hanté par la possibilité que Guilmon disparaisse un jour et de perdre son compagnon, les Digimon n'étant que des données et n'ayant pas d'existence réelle dans son monde. Le temps qu'ils partagent ensemble et leurs sentiments sont-ils factices eux aussi ?


Henry Wong / Li Jenrya



Camarade d'école de Takato, Henry fait partie d'une famille chinoise immigrée au Japon. Il découvre Digimon comme un jeu vidéo avant de prendre conscience de la réalité de l'existence de Terriermon. Depuis, il tend à surprotéger son petit camarade. Il a plus d'expérience que Takato en matière d'élevage de Digimon et il lui prodigue toutes sortes de conseils pour démarrer. Plus tard, il devient la voix de la sagesse au sein du groupe et il réalise qu'il y a peut-être des choses en ce monde qui justifient de se battre afin de les protéger.


Rika Nonaka / Ruki Makino



Ancienne championne nationale du jeu de cartes Digimon, Rika entraîne sa partenaire Renamon en vue de gagner des combats. De ce fait, sa relation avec Takato et Henry démarre mal, se posant comme une adversaire redoutable avant qu'ils parviennent à résoudre leurs différents. Préadolescente rebelle et garçon manqué peu sociable, l'attitude de Rika est fortement influencée par sa relation conflictuelle avec sa mère, mannequin, qui tente de lui imposer ses choix de vie, entraînant un rejet de la figure maternelle et une absence d'affection qui se ressent sur sa relation avec Renamon. Pourtant, derrière cette façade, Rika est une jeune fille sensible qui a du mal à exprimer ses véritables sentiments.


Jeri Kato / Juri Kato



Une jeune camarade de classe de Takato dont ce dernier est secrètement amoureux. Jolie, populaire et sociable, elle est très appréciée par nombre de ses camarades à qui son charmant sourire ne manque pas de remonter le moral. Elle ne fait pas partie des dompteurs de Digimon avant de se prendre d'intérêt pour cet univers après avoir découvert les compagnons de Takato et des autres. Mais ce désir de rencontrer un jour son propre partenaire Digimon n'est peut-être pas aussi innocent qu'il y parait et son sourire cache peut-être une vérité bien plus sombre et tragique.
 
 
 

Un renouveau controversé

 
Après deux saisons se déroulant dans un univers commun avec leur propre casting de personnages, la Toei décida de renouveler la franchise. La troisième saison n'aura ainsi aucun lien avec Digimon Adventure et se présentera comme une nouvelle interprétation de l'univers de Digimon avec un casting de personnages entièrement nouveau. Très vite, le scénariste Chiaki J. Konaka (Serial Experiment Lain) est embauché et propose le concept de Digimon Tamers qui place ici une bonne partie de son action dans le monde réel.

Le concept de Digimon Tamers s'éloigne radicalement de ceux des deux saisons précédentes tout en se rapprochant finalement des origines de la licence: l'élevage de petits compagnons de poche. Dans ce monde contemporain, Digimon est une grosse licence commerciale incluant une franchise animée à succès, des jeux vidéo et même des cartes à jouer et à collectionner, lesquelles ont une certaine importance dans la série. Le personnage principal, Takato, devient un digi-dompteur lorsqu'il fait la connaissance de Guilmon, le Digimon qu'il a crée et qui devient son compagnon. A la manière des premiers digivices, Takato va s'occuper de Guilmon comme d'un Tamagotchi tout en combattant occasionnellement des Digimon sauvages qui apparaissent en ville ou des Digimon affiliés à un dompteur rival, de la même manière que les joueurs japonais élevaient leurs Digimon avant de les faire combattre avec ceux de leurs amis. L'enjeu de ces batailles est de tuer l'adversaire afin d'absorber ses données et de rendre ainsi son Digimon techniquement plus fort. Afin de l'épauler au combat, le dompteur peut aussi scanner des cartes à jouer avec son digivice afin de lui octroyer toutes sortes de bonus et d'améliorations.

Un concept d'affrontements qui se démarque donc de ceux des séries précédentes, le rapprochant davantage des premiers jeux tout en intégrant la dimension commerciale de la franchise à la mythologie même de la série. Mais au-delà de ça, Digimon Tamers met surtout en avant la relation entre les Digimon et leurs partenaires humains qui se retrouve au centre de toute la série. Chaque personnage est unique, a une mentalité qui lui est propre et une manière bien à lui d'élever son Digimon. Dès le début de la série, Takato est confronté à son manque d'expérience et de connaissances en la matière face à des dompteurs plus aguerris comme Henry et Rika. Mais chacun traite son Digimon différemment. Rika voit ainsi Renamon comme une partenaire de combat, lui faisant affronter des monstres puissants en vue d'acquérir en expérience et de la faire se digivolver au stade supérieur. A l'inverse, Henry entretient une relation plus affectueuse avec Terriermon, l'élevant comme un animal de compagnie en préférant le tenir à l'écart des combats afin d'éviter qu'il se blesse ou qu'il ne fasse du mal à d'autres Digimon. Enfin, il y a le cas d'Impmon, un Digimon divergent qui rejette la notion de la relation avec un dompteur et qui pense que les siens devraient rester à l'état sauvage plutôt que de se laisser domestiquer. A côté de ces exemples qui présentent à la fois leurs avantages et leurs défauts, Takato, qui voit Guilmon comme un camarade de jeu, va peu à peu prendre conscience des responsabilités inhérentes à son rôle de dompteur et trouver sa propre voie, construisant sa relation avec son partenaire au fil de la série et à mesure que ce dernier mûrit aussi de son côté.
 
 
 
 
 
Plus encore que dans les saisons précédentes, le concept de digivolution repose intégralement sur l'harmonie unissant un enfant humain à son partenaire Digimon. Chaque personnage a bien sûr son histoire personnelle et ses propres soucis relationnels et c'est en les résolvant tout en nourrissant le lien qu'il entretient avec son Digimon que leur relation évolue et que la digivolution passe au stade supérieur. Le dompteur ressent aussi graduellement les émotions et la souffrance de son Digimon lors des combats, développant un lien psychique fort jusqu'à ce que leurs esprits ne fassent qu'un par le biais de la fusion, ultime étape de leur évolution.

Mais en parallèle de ce concept de digivolution, la série interroge la relation entre les humains et les Digimon de manière beaucoup plus vaste, posant de grandes questions existentielles et philosophiques intrinsèques à l'univers de la franchise. Les Digimon étant des créatures digitales, comment ont-ils pu prendre forme dans le monde réel ? Alors qu'une organisation gouvernementale les prend pour une menace et tente de les exterminer, les jeunes dompteurs peuvent-ils considérer leurs partenaires comme une existence réelle ou comme un simple amas de données et d'informations avec lequel ils interagissent, de banales intelligences artificielles ? Le lien et la relation entre un dompteur et son Digimon est-elle tout simplement réelle ou n'est-ce qu'une illusion à la manière de compagnons imaginaires ?

A la jeunesse des dompteurs, portés par leur innocence et par leurs rêves, s'oppose la désillusion et la dureté du monde des adultes. Là où les jeunes  enfants établissent un lien avec leurs nouveaux partenaires, le gouvernement du pays voit toute existence inconnue comme une menace à la sécurité de la nation, surtout à la vue des dégâts occasionnés par les combats de Digimon, et ordonne ainsi à l'organisation secrète Hypnos de lutter contre cette invasion et d'exterminer cette immigration venue d'un autre monde et perçue comme une invasion. Contrairement aux enfants, les adultes ne cherchent pas à comprendre et prennent les dispositions qui semblent s'imposer, n'ayant pas l'imagination de la jeunesse pour chercher des solutions alternatives. Hypnos sert ainsi d'antagoniste potentiel au cours de la première partie de la série, incarnant une menace pour les dompteurs et leurs Digimon par leurs agissements obscurs et par leur mépris de cette autre forme d'existence. Initialement, les membres de cette organisation voient les jeunes héros comme une nuisance, des enfants qui prennent à la légère des entités dangereuses et qui jouent avec. Avec le temps, cette position est amenée à évoluer, les dompteurs  développant des relations plus fortes avec leurs Digimon et devenant ainsi plus efficaces au combat, permettant de vaincre des adversaires contre lesquels même Hypnos est incapable de lutter. Et si ces enfants, par leur innocence, étaient capables de mettre un terme à ces phénomènes qui échappent à la compréhension humaine ?

Digimon Tamers dispose de tous les éléments qui en font l'une des saisons les plus ambitieuses et les plus abouties de la franchise: un univers riche avec de nombreuses thématiques plus matures que jamais, une tonalité sombre et philosophique qui rappelle l'ambiance de la série Neon Genesis Evangelion dont semble s'être pas mal inspiré Konaka, des personnages encore plus fouillés et tourmentés que d'ordinaire, et surtout un rythme lent qui s'attarde beaucoup moins sur les combats que sur les scènes de développement des différents personnages et de la mythologie même de l'univers. Très sombre et limite dépressive dans sa seconde moitié, la série se révéla assez dure et choquante par rapport au public ciblé, tout en rompant à la fois avec les éléments particulièrement appréciés par les fans des saisons précédentes et avec des éléments plus accrocheurs auprès du public jeunesse (des combats plus nombreux et un rythme plus dynamique). Tout cela fit que cette troisième saison, en dépit d'ambitions beaucoup plus importantes et d'innombrables qualités, eut bien du mal à trouver son public, souvent considérée comme la saison qui tua la franchise en France alors que, paradoxalement, elle est aussi la plus acclamée par les critiques et par de nombreux fans. Surtout, Digimon Tamers a prouvé la capacité de la franchise à se renouveler et à dévoiler un potentiel plus sombre et plus mature à son univers, ainsi que des thématiques philosophiques plus ambitieuses. Une réussite artistique indéniable, en dépit de son échec commercial.
  
  

TM & ©2006-2008 Toei Animation. TM & ©1997-2008 Bandai.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News