Digimon - Actualité manga
Dossier manga - Digimon

Note des lecteurs 18 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 20 Mars 2014


Introduction

 
 

Une tentative de plagiat ?

 
An 2000. Le monde est alors en plein boom du phénomène Pokémon débuté un an auparavant et qui a réussi à s'imposer sur tous les formats possibles: une série animée à succès, des jeux vidéo devenus un véritable phénomène de société, et bien sûr les inévitables cartes à jouer et à collectionner. Les joueurs consacrent leur temps libre à élever, collectionner et échanger leurs Pokémon, tandis que les plus jeunes grandissent au rythme des aventures de Sacha Ketchum et ses amis dans la série télévisée populaire. Mais tous vénèrent le même dieu: un petit rongeur jaune attachant et à la bouille craquante du nom de Pikachu.
 
L'arrivée de Digimon sur le territoire français à travers une série télévisée de combats de monstres passe donc de prime abord comme une vaine tentative d'imiter Pokémon en vue de profiter de son succès avec un nouveau style de monstres menés par un étrange dinosaure jaunâtre loin d'être aussi mignon et attachant que l'incontournable Pikachu. Mais est-ce réellement le cas ? Peut-on simplement réduire Digimon à une tentative de copier le concept de Pokémon ? La véritable histoire de la licence demeure relativement inconnue du public occidental, la faute à un travail de localisation qui n'avait pas les mêmes priorités que chez nos amis japonais. Il est important de revenir aux origines mêmes de la licence pour comprendre comment Digimon a pu devenir un phénomène englobant différentes formes de médias et capable de rivaliser à l'époque comme la coqueluche attitrée des GameBoy.
 
 
 
 

La naissance des Digimon

 
Tout commence en 1996 avec l'apparition des premiers Tamagotchi crées par Akihiro Yokoi de WiZ et Aki Maita et Takeichi Hongo de Bandai, des petits animaux vivant dans des consoles de poche et élevés tout le long de leur existence par leur propriétaire, de leur naissance jusqu'à leur mort. On pouvait l'instruire, l'éduquer, le punir, jouer avec lui, lui faire prendre son bain, le nourrir, ramasser ses crottes... Un véritable animal de compagnie qui avait pour seul défaut d'induire une responsabilité tout aussi encombrante qu'un animal domestique réel. Car toute négligence  était susceptible de raccourcir la durée de vie du Tamagotchi, demandant un véritable implication du joueur à toute heure du quotidien. Véritable phénomène de société au Japon et cauchemar des parents et des professeurs, le succès des Tamagotchi s'étendit vite à l'ensemble du monde.
 
L'année suivante, Akiyoshi Hongo (qui est certainement un pseudonyme utilisé par les créateurs des Tamagotchi) réinvente le concept pour devenir Digimon. L'idée de base est la même, à ceci près qu'il est désormais possible de faire combattre son monstre digital avec celui d'un ami en connectant les deux appareils appelés Digivices. A peu près au même moment, Nintendo lance les premiers jeux Pokémon, marquant l'émergence du genre des combats de monstres et son effervescence auprès des joueurs sur laquelle Digimon va elle-aussi établir sa popularité et son succès.
 
Très vite, la franchise s'installe dans d'autres médias, avec l'apparition du premier jeu vidéo sur console en 1998 et l'apparition de la célèbre série animée en 1999. Mais, à la manière de Pokémon, la localisation occidentale s'est opérée de manière très différente. Distribuée par Saban, la série animée est devenue chez nous le fer de lance de la franchise tandis que les jeux vidéo et les Digivice sont ironiquement devenus les produits dérivés de cette dernière.
C'est ainsi que le public français découvre pour la première fois l'univers de Digimon: par le biais d'une série animée diffusée dès la rentrée de l'année 2000.
 
 
 
 
 

La première saison : Digimon Adventure

   
 

Présentation

 
C’est le 7 mars 1999 que les télévisions japonaises accueillent Digimon Adventure, série télévisée faisant suite à un film court éponyme sorti la veille dans les salles de cinéma nippones. Long de 54 épisodes, l’anime fut réalisé par la Toei Animation et diffusé sur la chaîne Fuji Television. En France, il nous fallut attendre l’an 2000 afin de pouvoir profiter des monstres digitaux. La série, rebaptisée tout simplement Digimon, fut diffusée dans un premier temps sur la chaîne satellite Fox Kids avant d’atterrir sur les antennes hertziennes via TF1.
Digimon Adventure est le titre original donné à la première saison de l’anime qui nous conte les aventures palpitantes de sept enfants dont l'histoire démarre alors qu'ils profitent d’un séjour d’été en colonie de vacances. Ce séjour s’accompagne d’une météo des plus étranges, ce qui ne manque pas d’étonner Tai, Matt, Sora, Izzy, Mimi, Joe et TK. Leur surprise se révèle de taille lorsque sept objets tombés du ciel, les digivices, atterrissent dans leurs mains et les projettent dans un monde parallèle : le monde digital !
Sur place, chaque enfant fait la rencontre d’une créature pour le moins étrange se présentant sous le nom de « Digimon ». Sans même avoir le temps de s’interroger sur ce qu'est un Digimon, nos jeunes héros infortunés se font attaquer par un monstre plus imposant, poussant leurs nouveaux compagnons à se transformer en créatures plus puissantes afin de vaincre cet adversaire. Les Digimon se « digivolvent » ainsi dans certaines situations particulières, en compagnie de leurs partenaires humains… Mais pour quelle raison ces sept enfants ont-ils échoué dans ce monde étrange peuplé de créatures digitales ? N'est-ce qu'un hasard ou y a t-il une raison plus profonde ? C’est en combattant des adversaires toujours plus redoutables et mégalomanes que les jeunes digisauveurs trouveront les réponses à leurs questions, à mesure qu'ils gagnent en puissance et qu'ils mûrissent auprès de leurs camarades Digimon…



Personnages

 
Tai Kamiya / Taichi Yagami



Petit chef de l’équipe de digisauveurs, Tai est détenteur du symbole du courage et se montre souvent téméraire, parfois autoritaire, mais entretient de bonnes relations avec chacun de ses compagnons. Sous ses airs de leader se cache un enfant sensible, souffrant beaucoup de son rôle de grand-frère auprès de sa petite sœur qu’il s’efforce de protéger.
Le partenaire Digimon de Tai est Agumon, petit reptile orange manipulant les flammes. Agumon est son alter-ego Digimon idéal : aimant l’aventure et se lançant sans sourciller dans les batailles.
 
 
Matt Ishida / Yamato Ishida



Matt est la seconde figure masculine forte de l’équipe des digisauveurs. Il assume le rôle du personnage à la facette mystérieuse, ce qui n’empêche pas d'être quelqu’un d'attentionné envers ses amis et ainsi fier porteur du symbole de l’amitié. Sa plus grande faiblesse est son jeune frère TK duquel il est séparé à cause du divorce de leurs parents. Cette aventure dans le digimonde est ainsi l’opportunité pour Matt de prouver ses qualités de grand-frère. Calme et réfléchi, il est l’opposé de Tai.
Gabumon est le Digimon qui accompagne Matt durant l’épopée. Sorte de chien bleu à fourrure et pourvu d’une corne, il est davantage associé à l’élément de la glace. Contrairement à Matt qui est taciturne, Gabumon est une figure joviale et toujours de bonne humeur. Là où Matt et Tai sont opposés, Agumon et Gabumon sont très liés.


Sora Takenouchi



Garçon manqué de la troupe, Sora est particulièrement proche de Tai avec lequel elle joue dans la même équipe de football. Fille d’une fleuriste, une mère autoritaire, Sora souffre d’un certain manque affectif qu’elle transfère sur ses compagnons et se montre bienveillante envers eux. Il n’est donc pas étonnant que son symbole soit celui de l’amour, une qualité qu’elle apprendra à accepter.
Biyomon est le Digimon de Sora. C’est un oiseau rose particulièrement attachant qui se montre aussi bienveillant envers ses amis Digimon que Sora l’est avec ses compagnons humains. Une très grande complicité va relier les deux partenaires, telles deux sœurs.


Izzy Izumi / Kôshirô Izumi



Jeune surdoué de l’équipe, Izzy ne se promène jamais sans son ordinateur et sera même le premier à découvrir la vraie nature du digimonde et ses mystères. Se préoccupant davantage de la découverte et de l’informatique que des liens relationnels, Izzy prouvera que son isolement est dû à une situation familiale plus que délicate. Sa soif de mystères lui a donné le symbole de la connaissance.
Tentomon accompagne Izzy. Il est dérivé d’une coccinelle manipulant l’électricité. Reconnaissant les défauts de son acolyte, Tentomon reste néanmoins un compagnon fidèle.


Mimi Tachikawa



Fille capricieuse et un tantinet superficielle en dépit de son jeune âge, Mimi est le membre le plus caractériel des digisauveurs… avec Joe. Elle se comporte au départ comme une enfant gâtée mais son caractère se retrouvera forgé par l’aventure à travers le digimonde. Après tout, ce n’est pas pour rien qu’elle est dotée du symbole de la sincérité !
Palmon est un Digimon plante mais aussi la créature qui accompagne Mimi. Moins capricieuse que cette dernière, elle se montre souvent plus mature que son acolyte, ce qui ne l’empêche pas de posséder un véritable côté féminin.


Joe Kido / Jyou Kido



Joe est le plus âgé des digisauveurs, le plus terre à terre, mais aussi le plus grognon. Au début de l’aventure, Joe ne se prive pas de rouspéter durant chaque péripétie, ou de contredire tout choix de l’équipe. Rationnel au possible, il sera le plus dur à convaincre de la nature fantastique du digimonde. Qu’à cela ne tienne, Joe est quelqu’un qui apprendra à se servir de sa maturité pour guider son groupe, et deviendra détenteur du symbole de la responsabilité.
Il est accompagné par Gomamon, petit mammifère fricotant avec les poissons. Ce dernier se montre farfelu mais aussi cynique afin de faire réagir Joe, qu’il va immédiatement considérer comme un fidèle ami.


TK Takaishi / Takeru Takaishi



TK est le petit-frère de Matt. Plus jeune membre de l’équipe des digisauveurs, c’est un enfant transpirant l’optimisme et euphorique à chaque nouvelle découverte. C’est cet état d’esprit qui le rend complice avec chaque membre de l’équipe, même si TK reste souvent derrière Matt, duquel il a été longtemps séparé. Derrière l’optimisme de l’enfant se cache la tristesse de celui qui fut séparé de son frère protecteur. Son caractère toujours positif est la cause de son symbole, celui de l’espoir.
Patamon est le Digimon de TK et s’associe parfaitement à lui de par son caractère inexpérimenté et naïf. Passant chaque minute de sa vie à rester auprès de lui pour le protéger, il rencontrera de sérieux troubles intérieurs lorsqu’il s’apercevra que parmi tous les Digimon de l’équipe, il est le seul à ne pas arriver à se digivolver pour protéger son partenaire humain…


Kari Kamiya / Hikari Yagami



Kari est un personnage qui n’apparaît que tard et pour cause : la jeune sœur de Tai n’a pu accompagner son grand-frère en camp de vacances à cause d’un mauvais rhume. Pourtant, son importance ne cessera de s’accroître tout le long de cette première saison. Kari apparaîtra comme un personnage à la fois très humain mais aussi très mystique. Elle nouera d’ailleurs une solide complicité avec TK, de par son jeune âge.
 
 
  
 
 

L’aube de l’aventure

 
S’étalant donc sur 54 épisodes, Digimon Adventure propose une grande aventure, divisée en quatre grands arcs narratifs, chacun d’eux possédant son antagoniste attitré, le « boss » à abattre en quelque sorte. Au début de la série, le spectateur ne connait pas encore les sept héros et, à priori, ces derniers ne se connaissent pas tous encore bien entre eux. La découverte se fait donc pour chacun et sur différents aspects tant cette première saison leur propose de multiples développements personnels à mesure que l'histoire progresse. Les premiers épisodes permettent d'introduire les bases de la série et de poser ses concepts tels que la fameuse « digivolution » par le biais de laquelle un Digimon se transforme en une créature plus puissante selon une hiérarchie de niveaux : bébé, entraînement, disciple, champion, ultime et méga. Ce concept, d’abord très simple puisque chaque bestiole se transforme lorsque son compagnon humain se trouve en difficulté, se voit complexifier avec l’apparition d'étranges symboles, nécessitant une évolution personnelle importante de l'enfant humain afin d'octroyer à son Digimon le pouvoir nécessaire pour triompher d'adversaires toujours plus puissants. Les digivolutions s’opèrent de manière très schématique, à travers un plan linaire et sans grosse prise de risque : à chaque épisode son problème à résoudre ou son ennemi à abattre, tout en respectant l’intrigue générale d’un arc, ce qui donne souvent l'occasion à plusieurs créatures de passer au niveau supérieur. Ce concept a toutefois le mérite de permettre une véritable alternance au niveau des personnages se retrouvant au centre de l'action de chaque épisode et donc de renouveler constamment les enjeux dramatiques et l'intérêt, en plus d’offrir régulièrement des scènes d'action et de batailles s’appuyant sur un système d'évolution très détaillé.
 
Mais sous ses airs de série de combats de monstres, Digimon montre une certaine maturité dans le traitement de son intrigue. Bien qu’étant au coeur des épisodes, les différents affrontements permettent avant tout à chaque personnage de s’affirmer progressivement, de mûrir constamment mais aussi de se découvrir en tant que personne et d'apprendre à mieux se comprendre. Le passage de l’enfance à l’adulte est l'un des grands thèmes phares de cette première saison de la saga et s’appuie sur des histoires personnelles et des situations familiales très différentes et authentiques. Deux frères qui vivent séparés depuis le divorce de leur parent, un enfant qui découvre brutalement qu'il a été adopté et qu'il n'est pas issu du couple formé par ses parents, se refermant sur lui-même et consacrant tout son temps sur son ordinateur… Les sujets abordés sont parfois graves, même délicat à aborder face au public ciblé, mais ce traitement des personnages fonctionne à merveille et leur octroie une véritable profondeur. Chaque personnage s’affirme ainsi tour à tour, évoluant de manière considérable entre le début et la fin de la série au point d'être devenus des personnes différentes. L’utilisation de thèmes authentiques apporte ainsi à la série une certaine maturité assez rare pour les animés estampillés "séries jeunesse". L’important ici n’est pas tant de triompher de tous les adversaires qui se dressent sur sa route en devenant de plus en plus puissant que d'apprendre à se découvrir et à s'accepter afin de trouver la force de triompher des épreuves de la vie au cours d'un voyage visant pour les sept enfants à retourner dans leur monde.
 
Cette première saison montre néanmoins qu’elle reste orientée vers le grand public à travers le schéma traditionnel qui voit le groupe des gentils héros faire face à de méchants Digimon sans foi ni loi qui projettent de dominer le monde digital. Les adversaires qu'affrontent les héros sont légion et si certains finissent par devenir leurs alliés, respectant ainsi une règle traditionnelle, d’autres se catégorisent davantage comme de véritables tyrans mégalomanes sans la moindre possibilité de rédemption. Au final, Digimon Adventure comporte pas moins de quatre grands adversaires: Devimon, Etemon, Myotismon (Vamdemon) et les Maîtres de l’Ombre… des noms qui ne laisseront pas indifférents les plus nostalgiques des fans. Ils représentent par ailleurs l’exact opposé de nos sept protagonistes car si les enfants sont régulièrement au centre d'évolutions personnelles ou de traitements psychologiques, il n’en est rien pour ces ennemis qui sont simplement définis comme des Digimon cruels et avides de domination.
Digimon Adventure est donc une première saison qui a connu un vrai succès populaire, tant au pays du soleil levant qu’en France. Une première adaptation très réussie donc, si bien que la Toei décida de poursuivre avec une suite directe, Digimon Adventure 02, offrant l'occasion aux fans de retrouver une dernière fois ces personnages emblématiques et leurs créatures favorites.
   
   

TM & ©2006-2008 Toei Animation. TM & ©1997-2008 Bandai.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News