Demon Slayer / Kimetsu no Yaiba - Partie 1 - Actualité manga
Dossier manga - Demon Slayer / Kimetsu no Yaiba - Partie 1
Sommaire

Publié le Vendredi, 26 June 2020


Introduction


Avant propos

Depuis plusieurs mois, un nom retentit de plus en plus, aussi bien en France qu'au Japon : Celui de Demon Slayer. Manga de Kohoyaru Gotôge, le titre a vu sa popularité accrue suite à son adaptation animée, tandis que la parution du manga a connu une histoire particulière dans nos contrées. Relancé à la rentrée 2019, le support d'origine a désormais dépassé le cap de l'anime dans le scénario raconté. Pour nous, voilà une excellente occasion pour aborder l’œuvre dans un premier dossier qui prendra l'amorce de l'intrigue comme point de départ, et la fin de l'arc de la réhabilitation comme point d'arrivée. Soyez donc sûr que toute personne à jour sur le manga ou l'anime ne sera pas spoilée par ces lignes. Ce dossier traitera alors de l'histoire narrée dans les 6 premiers tomes du manga et les premiers chapitres du 7e, et dans les 26 épisodes de la série animée.

En terme de corpus, il sera donc question des parties suivantes de la saga :
- Arc de la sélection finale (tomes 1 et 2 ; épisodes 1 à 5)
- Arc de la première mission (tome 2 ; épisodes 6 et 7)
- Arc Asakusa (tomes 2 et 3 ; épisodes 8 à 10)
- Arc de la maison aux tambours (tomes 3 et 4 ; épisodes 11 à 14)
- Arc du Mont Natagumo (tomes 4 à 6 ; épisodes 15 à 21)
- Arc de l'entraînement de réhabilitation (tomes 6 et 7 ; épisodes 22 à 26)


KIMETSU NO YAIBA © by Koyoharu Gotouge/ SHUEISHA Inc.

Les rôdeurs du Jump

A l'origine de Demon Slayer, on trouve l'histoire courte Kagarigari, premier one-shot dessiné par Koyoharu Gotôge en 2013. Celui-ci garda une place particulière dans le cœur de l'auteur, puisqu'il repris son concept pour lancer une véritable série, pratique assez courante dans le manga et en particulier dans le Shônen Jump. Nous détaillerons d'ailleurs ce passage du one-shot à la série un peu plus tard dans le dossier.

Le manga est lancé le 15 février 2016, dans la 11e édition du Shônen Jump de l'année (et le 2350e numéro de manière globale), sous le titre Kimetsu no Yaiba. La série durera un peu plus de quatre année, et s'arrêtera le 17 mai 2020, avec son 205e chapitre. Ceux-ci seront compilés en 23 tomes, l'ultime opus étant planifié pour le mois de décembre 2020 au Japon.


KIMETSU NO YAIBA © by Koyoharu Gotouge/ SHUEISHA Inc.

En France, l'histoire de la parution est un peu plus spéciale. La série intègre le catalogue des éditions Panini en 2017 sous le titre bien trouvé Les Rôdeurs de la Nuit. Seulement, l'éditeur peine dans ses parutions japonaises, et ne donnera plus signe de vie de sa série (et de bien d'autres) après parution du troisième volume, en janvier 2018. Entre temps, la série animée voit sa diffusion démarrer, et Panini se relance à ce moment-là. Pas seulement la présente série, mais bien l'ensemble du catalogue. Les Rôdeurs de la Nuit revient dès septembre 2019 et en grandes pompes, sous le titre international Demon Slayer. L'éditeur propose même un pack attractif réunissant les deux premiers volumes au prix d'un seul. Le succès est au rendez-vous, si bien que certaines librairies tomberont vite en rupture de packs et de tomes unitaires. Dans ce lancement festif, les 5 premiers volumes sont publiés entre septembre et novembre, afin de vite rattraper le retard cumulé.


KIMETSU NO YAIBA © by Koyoharu Gotouge/ SHUEISHA Inc.

Quelques parutions annexes...

Fort de son succès, Demon Slayer s'est enrichit de quelques ouvrages supplémentaires. Dès février 2019, une série de light-novels (romans simples à lire et illustrés) commence à paraître. Si Koyoharu Gotôge est aux dessins, c'est l'écrivaine Aya Yajima qui est à la plume. Cette dernière avait notamment fait parler d'elle via les romans Blue Exorcist. Le premier light-novel, intitulé Shiawase no Hana (ou La lame diabolique en français), paraît le 4 février 2019. Un deuxième volet, Kataha no Chô (Le papillon unique) est publié le 4 octobre 2019. Enfin, un troisième ouvrage qui portera pour titre Kaze no Muchishirube (Le guide du Vent) paraîtra le 3 juillet 2020.


KIMETSU NO YAIBA © by Koyoharu Gotouge/ SHUEISHA Inc.

En parallèle, un fanbook sobrement intitulé Kimetsu no Yaiba : Kôshiki Fanbook est publié le 4 juillet 2019. On notera aussi, le 4 octobre de la même année, la publication de l'ouvrage Koyoharu Gotôge Tanpenshû, recueil réunissant les histoires courtes de la mangaka que nous développerons un peu plus bas.


KIMETSU NO YAIBA © by Koyoharu Gotouge/ SHUEISHA Inc.

Enfin, signalons un projet annexe récent : Kimetsu no Aima !. Titre parodique au format SD, celui-ci a été lancé en avril 2019 sur la plateforme Shônen Jump+. Achevé en 26 chapitres (qui n'ont pour l'heure pas été compilés en tomes reliés), il est dessiné par Ryoji Hirano.


KIMETSU NO YAIBA © by Koyoharu Gotouge/ SHUEISHA Inc.

Au tour de l'anime

Enfin, impossible de ne pas évoquer l'adaptation animée dans cette phase de présentation. Diffusée entre le 6 avril et le 28 septembre 2018, celle-ci est réalisée par Haruo Sotozaki au sein du studio Ufotable. Akira Matsushima en a conçu le character-design et supervise l'animation. Enfin, Gô Shiina et Yuki Kajiura ont conjointement composé la bande-originale.
Du côté de la France, Wakanim a proposé la série en simulcast. Tandis que cette première partie de l'anime commence à paraître en DVD et Blu-ray hors du Japon, rien n'est pour le moment annoncé côté physique, en France.

Le 16 octobre 2020, la série animée s'offrira une suite directe sous la forme d'un film d'animation intitulé Kimetsu no Yaiba : Mugen Ressha-hen (ou Demon Slayer : Arc du train de l'infini). Celui-ci adaptera les volumes 7 et 8 du manga, ce qui sera au programme d'un futur dossier.


Le mangaka derrière le sabre : Koyoharu Gotôge

Bien que beaucoup genrent Koyoharu Gotôge au féminin, son appartenance n'est pas clairement connue. Cette dénomination féminine pourrait venir du lectorat japonais, qui se base essentiellement sur des a priori par rapport à l’œuvre et son esthétique.

Lors de l'Anime Expo 2019 qui s'est tenue en juillet de l'année concernée, Yuma Takahashi (producteur de la série animée Demon Slayer) serait revenu sur cette information. Koyoharu Gotôge préférerait être genré de manière neutre, par pur confort. Peut-être est-ce pour conserver une sorte d'anonymat, toujours est-il que c'est par respect envers l'artiste que nous utiliseront la neutralité pour parler de lui.

Koyoharu Gotôge naît le 5 mai 1988, et il s'agit de la seule information personnelle autour de l'auteur qui a été dévoilée à l'heure actuelle. Son visage reste aussi un mystère, l'artiste s'illustrant via un petit alligator au sein des volumes, et n'étant pas apparu publiquement à l'heure où ces lignes sont écrites.

Il fait ses débuts à l'âge de 24 ans, en 2013, en soumettant sa première histoire courte au concours Jump Treasure Shinjin Manga Shô (plus connu à l'international sous l'appellation Jump Treasure Rookie Manga Award), recensant les participations d'artistes débutants. Avec Kagarigari, histoire courte de 45 pages, Koyoharu Gotôge remporte une mention honorable. Cette première œuvre sera loin d'être anodine puisqu'elle parle déjà de chasseurs de démons et de combats au sabre.

Kagarigari-visual.jpg
© by Koyoharu Gotouge/ SHUEISHA Inc.

L'année suivante, en 2014 donc, le jeune artiste dessine deux nouvelles histoires courtes. La première a pour titre Monju Shiro Kyodai et est publiée dans la deuxième édition de l'année du magazine Jump Next. Le second récit, Rokkotsu-san, paraît quelques temps après, la même année, dans la 39e édition de 2014 de l'hebdomadaire Shônen Jump.

Monju-Shiro-Kyodai-visual.jpg Rokkotsu-san-visual.jpg
© by Koyoharu Gotouge/ SHUEISHA Inc.

L'année d'après, en 2015, Koyoharu Gotôge revient de nouveau dans le Shônen Jump avec sa dernière histoire courte en date : Haeniwa no Zigzag. Celle-ci paraît dans le 21e numéro de l'année du magazine.

Haeniwa-no-Zigzag-visual.jpg
© by Koyoharu Gotouge/ SHUEISHA Inc.

2016 marque le début de la plus longue œuvre du mangaka pour l'heure : Kimetsu no Yaiba. Il s'appuie sur sa toute première histoire courte, Kagarigari, pour réaliser cette nouvelle intrigue. La parution s'étendra jusqu'au 17 mai 2020, date de parution du 205e et dernier chapitre. A l'heure où ces lignes sont écrites, soit en juin 2020, le mangaka n'a pas publié de nouveau projet et n'a pas encore refait parler de lui. Vu ce début de carrière prometteur et les records enregistrés par sa série, il serait étonnant, que le nom de Koyoharu Gotôge disparaisse de l'actualité.

KIMETSU NO YAIBA © 2016 by Koyoharu Gotouge/ SHUEISHA Inc.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News