Dédale - Actualité manga
Dossier manga - Dédale

Note des lecteurs 20 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 12 Août 2016


Présentation



L'histoire


Dans la vie, Reika et Yôko, étudiantes, travaillent également en tant que débuggeuses pour une société de jeux vidéos, et elles logent d'ailleurs en colocation dans un immeuble de la société.

Mais un beau jour, elles se réveillent sans la moindre explication dans un tout autre monde, labyrinthique, où les pièces s'enchaînent sans logique, et où l'architecture semble défier le champ des possibles.

Perdues dans cet univers dont elles découvrent petit à petit les spécificités, les astuces et les dangers, elles vont devoir redoubler d'efforts et conserver vivacité d'esprit et optimisme si elles veulent retrouver le monde réel... mais toutes les deux en ont-elles totalement envie ?



Hyakumanjou Labyrinth au Japon


C'est en 2013 que le mangaka Takamichi débute au Japon Hyakumanjou Labyrinth. Le « Hyakumanjou » du titre original peut être traduit par « un million de tatamis ». Le tatami étant une unité de mesure nippone, le titre « Labyrinthe d'un million de tatamis » renvoie sans doute à la grandeur infinie de ce lieu où se retrouvent Reika et  Yôko.

La série fut parmi les premières publications du magazine Young Comic Cherry de la maison d'édition Shônen Gahosha, un magazine qui fut lancé le 10 mai 2013 pour prendre la relève du magazine Young Comic. De ce magazine, en France, nous ne connaissons à ce jour que l'oeuvre de Takamichi.

Prépubliée au rythme d'un chapitre d'environ 20 pages par mois, la série se poursuit jusqu'en 2015, pour trouver sa conclusion après 23 chapitres. Les chapitres sont ensuite compilés en deux épais tomes reliés de 225 et 240 pages, qui paraissent simultanément le 10 août 2015.

L'oeuvre a connu dans son pays un très beau succès, au moins critique, si bien qu'elle fut en bonne place lors de l'édition 2016 des Manga Taishô Awards, prestigieux prix décerné essentiellement par les libraires japonais. Cette année, la série arrive sur la 5ème marche avec 49pts, derrière Erased (55pts), Blue Giant (68pts), Dungeon Meshi (78pts) et le vainqueur Golden Kamuy (91pts).



La série en France


C'est auréolée de ce joli classement que la série débarque en France sous le titre Dédale, avec la sortie simultanée de ses deux tomes le 6 juillet 2016 aux éditions Doki-Doki. L'éditeur présente l'oeuvre comme un coup de cœur éditorial, et profite du salon Japan Expo pour la porter comme il se doit.

Doki-Doki livre par ailleurs une édition exemplaire. Bonne qualité d'impression, papier souple et sans transparence, 4 premières pages en couleurs dans le tome 1, bon choix de lettrage, et traduction enlevée de Sébastien Ludmann, un traducteur dont on ne présente plus les excellentes traductions dans des genres très différents (Hawkwood, Cesare, Bloody Delinquent Girl Chainsaw, World Trigger, Demokratia, Kasane, Happy Clover...).



L'auteur


C'est en 2008 que Takamichi débute sa carrière de mangaka professionnel avec Yuru Yuru, une série en 3 tomes achevée en 2013 et prépubliée dans le magazine Young King de Shônen Gahosha.
Il s'agit d'une tranche de vie en couleurs présentant trois jeunes lycéennes, Misaki, Yuki et Haruka.



En 2010, il s'offre une incursion dans le magazine Gelatin de Wani Magazine, le temps de publier le one-shot Ritô no Umi, une tranche de vie elle aussi en couleur et ayant un côté exotique puisqu'elle propose simplement de suivre un garçon et une fille devant récupérer une paire de shorts sur une île.



On trouve également son nom dans le sommaire de deux anthologies d'histoires courtes sorties chez Shônen Gahosha.
En 2009, il propose ainsi dans l'anthologie Change H l'histoire courte « Girl's Sanctuary », un bref récit en couleurs centré sur un café très sélect ne servant que des femmes patronnes. Nous y suivons les échecs de garçons tentant de s'y immiscer pour goûter les spécialités du café, réputées excellentes. Cette anthologie a pour thématique commune le changement de genre et le travestissement, et l'on y retrouve d'autres noms bien connus en France comme Etorouji Shiono, Rûta Amazume ou Kôshi Rikudô.
En 2012, c'est à l'anthologie 138°E qu'il participe. Initiée par Range Murata, cette compilation regroupe histoires courtes et illustrations, et bon nombre d'artiste y ont participé, comme Q. Hayashida, Yûki Kodama, Jinsei Kataoka ou encore Kei Toume.



Dédale est le dernier manga en date de Takamichi, mais l'artiste est également très reconnu dans le domaine de l'illustration. Il est notamment célèbre pour avoir illustré toutes les couvertures, depuis son lancement en octobre 2002, du Comic LO, un magazine de type hentai spécialisé dans le lolicon. Un artbook compilant les dites illustrations est d'ailleurs sorti il y a quelques années, et un deuxième est prévu au Japon le 27 septembre 2016. L'artiste a également publié quelques autres artbooks : on peut notamment citer « Takamichi Art Works » sorti en novembre 2002, ou « Takamichi Summer Works » paru en août 2011. Des artbooks à tendance érotique, présentant essentiellement des filles, mais sans scènes de sexe.



Mais puisque nous parlions de sexe, signalons tout de même que Takamichi est également un auteur officiant de temps en temps dans le domaine du hentai, que ce soit via des doujinshi, ou via des jeux vidéo de type eroge qu'il illustre. Tels Mizu no Kakera ~ once summer of islet ~ ORIGIN, Inclusion, Hateshinaku Aoi, ou Kono Sora no Shita de....

Illustration tirée du jeu Inclusion.

Il est possible de suivre Takamichi sur le net via son site.


Le duo d'héroïnes


Reika Kubajima :



Etudiante de 19 ans, Reika est une jolie jeune femme qui a réussi à se trouver un boulot d'appoint dans le domaine qui la passionne : les jeux vidéo. Plus précisément, ce qu'elle aime, c'est dénicher les bugs qui se trouvent dans les jeux pour les corriger. C'est une fille qui apparaît souvent un peu à l'ouest, si bien qu'elle ne jamais eu beaucoup d'amis. Mais cette personnalité un brin décalée cache surtout un esprit et une façon de penser hors des sentiers balisés.


Yôko :



Elle aussi étudiante, Yôko est la colocataire de Reika au sein de la résidence réservée aux employés de Klein Software, et est donc sa collègue de travail. Plus terre-à-terre, mais aussi physiquement moins agile que Reika, elle peut apparaître comme un « ours » au mauvais caractère aux yeux de ceux qui ne la connaissent pas vraiment, mais elle cache elle aussi de nettes qualités, à commencer par sa façon de très bien s'assumer. Son petit ami Akira, qu'elle est déterminée à retrouver dans son monde d'origine, a sans doute su voir ses qualités.
  
  
  


© Takamichi / Shônen Gahôsha

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News