Dossier manga - Death Parade

Reader Rating 18.50 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 08 May 2015


Bienvenue au Quindecim !



L’équipe du Quinn Decim vous accueille


Avant d’en venir à la réglementation qui régit le Quindecim, laissez-nous vous présenter son personnel disponible à tout moment…


Decim :



« Le barman vedette du quinndecim vous servira un rafraîchissant cocktail pour vous conforter dans votre arrivée quelque peu déroutante après la perte de vos souvenirs. Malgré son air imperturbable et détaché, Decim a le sens ludique puisqu’il vous permettra de vous détendre au cours d’un jeu face à un adversaire se trouvant dans la même situation que vous. Ne vous en faites pas, car si Decim connaît exactement les tenants et aboutissants de la partie, il finira bien par tout vous avouer. »


La « femme aux cheveux noirs » :



« Si vous trouvez Decim quelque peu déroutant, vous serez rassuré en trouvant en cette ravissante demoiselle un peu plus de chaleur. L’assistante du barman n’occupe un rôle que secondaire au sein du Quindecim, mais elle représente un aspect important de chaque partie tant il est plus facile de vous confier à elle. Mais ne vous y trompez pas, la jeune femme cache aussi ses petits secrets et elle ne se souvient pas exactement du motif de son emploi… »


Nona :



« Vous croiserez peut-être le chemin de l’un de nos superviseurs. Vous serez surpris par l’apparence à la fois juvénile et élégante de Nona, mais nous espérons que vous apprécierez son professionnalisme si elle est amenée à intervenir au cours d’une partie. Son sérieux est tel qu’elle ne juge pas que les clients, mais aussi les jurys. »


Quin :



« Si vous nous aviez rendu visite un peu plus tôt, peut-être auriez-vous eu le plaisir d’être servi par Quin, le prédécesseur de Decim qui vous aurait enchanté par sa bonne humeur sans faille teintée d’un certain cynisme. Malheureusement, celle-ci a été mutée au service des renseignements, mais sachez qu’entre deux gorgées d’alcool, elle ne fléchit pas dans sa tâche de recueillir les mémoires des clients. »


Ginti :



« Notre établissement compte plusieurs bars, le Quindecim n’est pas seul. Le bar Viginti est dirigé par Ginti, un professionnel un peu plus bourru qui vous mettra peut-être mal à l’aise. Vous nous en excuserez, mais sachez que sa rigueur au travail reste exemplaire, un peu trop même, si bien qu’il en vient à entrer en conflit avec Decim. »


Oculus :



« Cher client, soyez sûr que le vieil Oculus, grâce à toute sa sagesse, observe d’un œil très attentif la vie de son établissement et ce n’est pas une partie de billard contre Nona qui le déconcentrera. Son sérieux le pousse même à ne pas accepter de déviance de la part du personnel, un argument qui, nous l’espérons, facilitera votre confort. »


Clavis :



« Afin de vous garantir une meilleure expérience, le personnel va et vient très rapidement grâce au savoir-faire et à l’aisance de Clavis qui mène son ascenseur avec dextérité, bien qu’il garde les yeux fermés en permanence. Et parce qu’il n’est pas question que notre société présente des conflits internes, Clavis reste serein en toutes circonstances pour garantir un exercice stable. »


Jouez votre mort


Vous l’aurez compris, l’action de Death Parade se centre au Quindecim, un bar qui accueille petits et grands, et même parfois des enfants. Les clients semblent arriver un peu par hasard en ces lieux, mais tous ont un point commun : ils sont décédés, et c’est bien le destin de leur âme qui est sur le point de se jouer, au sens propre du terme. Le hasard décide d’un jeu auquel chaque challenger doit se soumettre, une pratique ludique classique comme le bowling ou le jeu vidéo d’arcade, mais qui présente souvent des particularités qui permettra à chacun se récupérer une bribe de souvenir effacé, ou de laisser-aller sa véritable nature. Le Quindecim est un bar de l’au-delà ayant pour but, à travers ces jeux, d’analyser l’âme du défunt et de décider son traitement : la chute dans un néant infini ou la réincarnation de l’esprit et du corps. Sur les lieux, Decim et sa jeune assistante sont là pour guider le test, tromper le joueur qui ne doit pas immédiatement savoir où il se trouve, et pousser parfois la partie dans des retranchements fourbes et odieux afin de mieux dévoiler l’âme du défunt au grand jour. Les clients sont donc sur le point de subir un Jugement Dernier des plus particuliers, et Decim n’est autre qu’une entité quasi divine endossant le rôle de juge suprême.

Telles sont les bases présentées par les premiers épisodes, mais au fur et à mesure, la série nous présente un univers plus vaste où le Quindecim n’est qu’un fragment. On pourrait facilement parler de « société de l’au-delà » où sont expédiées les âmes des défunts, analysées puis traitées avant d’être placées dans des pantins, des corps factices qui leur permettront de subir le jugement des barmans. Le Quindecim n’est donc pas l’unique bar de jugement puisqu’existe aussi le Viginti dirigé par le ferme Ginti. Ce ne sont là que les plus bas échelons de la hiérarchie puisque derrière se trouve tout un service logistique traitant les âmes et, comme dans toute entreprise, une direction qui vérifie le bon fonctionnement du système et prend même des risques pour innover dans la société de l’au-delà, quitte à utiliser de véritables âmes humaines. Plus que les jugements de Decim, Death Parade propose de suivre les développements de cette société pour le moins originale tout en développant une œuvre certes courte, mais dotée de différents attraits, objet de notre partie suivante…
  
  
  

©Yuzuru Tachikawa ©MADHOUSE/NTV/VAP

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News