Death Note - Actualité manga
Dossier manga - Death Note

Reader Rating 18 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 19 June 2009


Un ovni dans le monde du Jump...


Death Note fut prépublié dans le magazine Shonen Jump, une revue destinée à de jeunes adolescents et proposant globalement des séries de combat et d'humour tel que One Piece ou encore Naruto. Comme Hokuto no Ken l'avait fait en son temps, Death Note vient faire office d'intrus au milieu de cette pléiade de titres et se démarque d'office par son ambiance sombre et sérieuse. En effet, ici, pas question d'humour enfantin ni même d'affrontements dantesques. Le seul duel présent ici est entièrement psychologique et réside dans la rivalité entre Light et L. Dans ce combat mental, la moindre erreur peut-être fatale et chacun va devoir user de stratégies improbables pour faire tomber le masque du mensonge. D'un côté, Light cherche à tout prix à obtenir le nom de L, la clef de sa victoire puisque cette seule information permettrait d'éliminer son adversaire, mais il doit aussi prendre garde à tenir un comportement normal et innocent de manière à ne pas éveiller les doutes sur sa véritable identité. De l'autre côté, L est un individu mystérieux et est certain d'avoir le meurtrier en face de lui. Seules les preuves lui manquent et c'est ce qu'il va chercher par le biais d'interrogatoires dont les réponses pourraient témoigner des indices sur la culpabilité de Light. Tout est donc mental, les poings et les coups n'ont pas leur place ici. L'humour existant est uniquement présent grâce aux personnages de Misa et Matsuda, l'éternel pitre de la série.




Death Note brise aussi certains codes du shonen existants depuis des titres comme Dragon Ball ou Saint Seiya. Si nous sommes; surtout avec les séries parues ces dernières années; habitués à des héros avoisinant les 14 ans, autrement dit en pleine phase de l'adolescence, c'est un point qui passe aux oubliettes dans cette œuvre. Ici, le héros a 17 ans et est certainement avec Misa le protagoniste le plus jeune du titre puisque beaucoup de personnages sont des agents de police dépassant la trentaine. De même, fini le héros stupide à souhait, Light est d'emblée un surdoué respecté de tous.
Cependant, nous retrouvons un aspect présent dans nombre de titres du Jump: le surnaturel. Bien qu'il soit avant tout un thriller haletant, une des principale forces de Death Note est son aspect fantastique basé sur la présence essentielle du Death Note et des Shinigami. Si dans un film le tueur élimine ses victimes avec un arme blanche ou à feu, un simple cahier et un crayon font l'affaire ici, et éliminer un être humain devient un jeu d'enfant pour quiconque a appris à écrire, une méthode banale en parfait contraste avec l'obscurité de l'acte.
     
      

© by Obata Takeshi and Ohba Tsugumi / SHUEISHA Inc. All rights reserved.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News