Berserk - Partie 2 - Actualité manga
Dossier manga - Berserk - Partie 2

Reader Rating 20 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 27 July 2018


Le faucon millénaire


Une envolée d’oiseaux blancs, des plumes retombant d’un ciel lumineux et bleu, Griffith renaît dans toute sa luminescence. En bas, sur les ruines de la tour sombre, le sacrifice a été consommé. L’occultation est à présent terminée.

Le faucon blanc a ressuscité pour devenir le faucon de lumière. Une nouvelle ère commence.


Le faucon de lumière


Alors que Griffith descend des cieux, toutes les personnes présentes retiennent leur souffle et ne peuvent détacher leurs yeux de lui. Pour une raison obscure, toutes ont l’intuition que celui qu’elles attendaient est arrivé. Même Zodd finira par s’incliner face à cet être lumineux.

« En ce jour, par la faille ouverte sur ces frontières reculées, le monde commença à s’écrouler. (…) Au creux des arbres, l’ombre des branches, au creux des vagues, dans le murmure du vent, au fond des puits, sous les toits, … Secrètement, sans qu’on ne sache quand, le silence cessa d’être un silence ordinaire. Comme dans les contes d’antan que les anciens racontent aux enfants. Comme si ces choses avaient vraiment existé autrefois. Dans ce silence, il y avait bien quelque chose qui prenait son souffle. »

Avec le retour du faucon dans le monde réel, la population du Midland prend conscience que de nouvelles choses, de nouvelles créatures font leur apparition. La faille laisse passer des monstres venus d’un autre monde. Dans tous ces bouleversements qui se profilent, Griffith, revenu chez les mortels, a bien l’intention de conquérir son royaume. Pour cela, il commence par s’entourer et a recruté de nouveaux membres dans l’objectif de reconstituer une nouvelle troupe du faucon. Il recrute ainsi bon nombres d’apôtres, dont Nosferatu Zodd ou encore Irvine, et des humains particuliers, tels que Sonia la ‘vestale du faucon’.

On a du mal à croire que derrière la beauté lumineuse de Griffith se cache Femto, le faucon des ténèbres. Quelle est la réalité à présent ? Qui est réellement le faucon ? Est-il le faucon de lumière ou le faucon des ténèbres ? Ou est-il les deux à la fois ? Il est néanmoins certain que cette beauté affichée par Griffith n’est pas sans nous rappeler l’humain qu’il était autrefois. Mais la comparaison s’arrête là. Le faucon qui est face à nous ne semble plus du tout mortel. Tout en lui respire le surnaturel.

Griffith dégage une aura qui charme tout le monde autour de lui. Tout le monde se rend bien compte qu’au-delà de son apparence humaine, il dégage quelque chose de surnaturel, comme si aucune épée en ce monde ne pouvait le toucher. Il n’appartient pas au règne humain. C’est un surhomme. Voilà la certitude que l’on a.

Le ton est dès lors donné : Griffith est de retour et compte bien reconquérir le Midland aux mains des Kushans, à l’aide de son armée de résistance du faucon. Ce nouvel objectif n’est pas sans rappeler le passé. Ce passé, ce temps où la troupe du faucon était plus humble, plus humaine, tout simplement plus simple. Mais les choses ont bien changé. La nouvelle troupe du faucon est plus diverse, plus complexe et plus féroce. Outre des humains, la troupe compte également en son sein des démons-soldats. Après les combats, le nouveau Griffith montre aux humbles victimes de la guerre les âmes mortes durant la bataille, lui permettant de ravir et de soulager la peine des villageois et des proches. Ça, c’est la version que donne Griffith et que les mortels croient sans sourciller, tant ils sont charmés par la vision ‘céleste’ qu’ils ont en face d’eux. Or, la réalité est toute autre. On se doute que le faucon de lumière se nourrit des âmes mortes durant le combat, lui permettant ainsi de garder toute sa magnificence.

Tandis que les trolls, les ogres ou encore les lutins apparaissent et prennent forme dans la dimension réelle, Griffith continue sa route et se dirige vers Wyndham, la capitale du Midland. A son sommet, les corbeaux tournent autour, se posent, picorent les cadavres empalés sur les pointes des bâtiments. Il n’y a plus que squelettes. Les hommes résistants ont été tués par les Kushans, les autres envoyés au front comme esclaves de guerre. Les femmes ont été enfermées dans la tour. Au sommet du donjon, la princesse Charlotte, dernière survivante de la lignée du Midland, survit…

Dans une capitale devenue fantôme, à la merci des démons, la population fuit les Kushans et attend la venue de leur sauveur : Griffith, le faucon de lumière. Les habitants du Midland espèrent depuis qu’ils ont eu une vision de l’oiseau de lumière.


Les Kushans


Depuis que son roi est mort, le Midland croule sous les tragédies et les invasions. Comme si la maladie, la misère, la famine ou encore la chasse aux hérétiques ne suffisaient pas, la population doit subir une nouvelle invasion, celle des Kushans.

L’Empire Kushan est un grand pays militarisé qui se trouve à l’est du Midland. Cet empire est gouverné par l’Empereur Ganishka, qui n’hésite pas à user et à abuser de méthodes magiques et psychologiques terribles afin d’arriver à ses fins. Ganishika a à sa disposition une armée composée d’humains, de magiciens, de monstruosités et de démons. Il entame une guerre contre les nations alliées (la Sainte Alliance) afin de garder une mainmise sur le Midland. C’est un pays qui n’hésite pas à faire usage de l’esclavage et à perpétrer d’immenses cruautés dans leur conquête. Outre le pillage des cités, les Kushans capturent les femmes pour en faire des esclaves ou pour les utiliser dans la création de démons.

« Voici mon message ! Je suis l’empereur Ganishka ! En ce lieu, je déclare la guerre aux hérétiques ! Les ‘illusions’ que vous avez vues ce soir ne sont que le début d’un cauchemar sans fin ! »

Dès sa première apparition, Ganishka ne paraît pas être un humain banal. Il est capable de déployer d’immenses pouvoirs et d’énergie. Il a pour but d’étendre son territoire sous son contrôle dans chaque recoin du monde. A cette fin, il ne lésine pas à exploiter le savoir et la création de démons. On sera particulièrement dérangé de la manière dont les femmes sont traitées et utilisées afin de créer des bébés-démons.

Pendant ce temps, tandis que les Kushans continuent leur progression de conquête, une armée rebelle commence à se former… Celle de Griffith, le faucon de lumière. Cette résistance se dirige tout droit vers Wyndham. Très vite, dans la capitale s’engagent des affrontements entre monstres appartenant soit à la troupe du faucon, soit à l’armée des Kushans. L’intention de Griffith est claire : récupérer Charlotte, l’héritière légitime du trône du Midland.

« Ceci est ton instinct… Celui de ceux dont le corps est irrigué par le sang de l’enfer. »

Ce n’est que bien plus tard que Griffith et Ganishka seront amenés à se rencontrer. Cette rencontre se passera au moment où les Kushans étaient prêts à foncer sur les armées des nations alliées et de la papauté. Se neutralisant mutuellement, Griffith proposera à Ganishka de s’affronter dans une bataille décisive dans la capitale démoniaque kushane.

Entouré de son charisme hypnotiseur et assuré par la révélation divine dont il fait l’objet, le faucon de lumière n’aura aucune difficulté à convaincre les alliés d’être et d’avoir la nouvelle armée régulière du Midland. Assuré également des appuis papal et de la reine Charlotte, les plans de Griffith sont en marche. Il ne reste plus qu’à se confronter à son grand ennemi du moment : Ganishka, l’apôtre qui veut s’élever au rang de dieu.


« L’oiseau de lumière, appelant la tempête, dissipera l’ombre. Et alors, le jour se lèvera vraiment. Cette aube véritable que tout le monde attendait. »

Rongé de s’être agenouillé devant le faucon, Ganishka est bien décidé à devenir un être au-dessus d’un apôtre. Pour y arriver, il sombre dans la folie la plus pure et sacrifie toutes les personnes de sa capitale à travers l’utérus artificiel créé, qui devient lui-même une béhérit artificielle. C’est ainsi que l’Empereur Kushan revient du fin fond des abysses et revient… transformé. La porte des enfers s’ouvre sur le monde réel, poussant à sa fin.

« Celui qui porte la lumière se trouve au cœur de l’ombre la plus noire. »

Femto, le faucon des ténèbres, et Ganishka, la géante et abjecte monstruosité, se font face. De cette confrontation naîtra un nouveau monde. Celui de ‘Fantasia’.

« Ceux dont, pendant des centaines, des milliers d’années, dans les villes et les campagnes, au sein des nations et des peuples, on transmettait les légendes et que l’on traitait comme s’ils existaient. Cette partie cachée du monde que les hommes craignaient, voulaient, ne pouvaient ni capturer ni éviter et qu’ils n’avaient cessé d’imaginer. Tout cela se trouve maintenant sous leurs yeux. Ce dont rêvent les hommes : Fantasia. »

Ce nouvel arc de Berserk n’aura pas son pareil pour nous dépeindre avec fascination la renaissance de Griffith, l’apparition des démons dans la vie quotidienne des humains ou encore la confrontation contre les Kushans. Il nous faut cependant reconnaître que Kentaro Miura ne prend pas vraiment la peine d’approfondir l’identité exacte des Kushans, se contentant de nous exposer leur invasion et leurs cruautés. Si les premiers arcs de la série avaient eu le doigté de nous proposer un fin équilibre entre réalité des événements et pertinence du surnaturel. Il faut reconnaître que, dans ce présent arc, l’auteur n’hésite plus à surenchérir le surnaturel, que ce soit par la création abusive de démons chez les Kushans, à travers des combats titanesques entre monstruosités démoniaques ou encore par l’excès de violence. Ce manque de pertinence vient surtout du fait que le mangaka n’a pas vraiment pris le temps de développer correctement la mentalité et la culture réelles du peuple Kushan.

On ressortira donc de cet arc entre émerveillements et déceptions. Kentaro Miura garde un fil rouge dans l’histoire de Berserk, magnifie les protagonistes déjà existants et nous subjugue par ce nouvel univers qui s’offre à nous. De l’autre côté, on se posera des questions quant à la surenchère démoniaque et à la place de la femme dans l’œuvre.

BERSERK © 1989 by Kentaro Miura / HAKUSENSHA, Inc.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News