Berserk - Partie 2 - Actualité manga
Dossier manga - Berserk - Partie 2

Reader Rating 20 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 27 July 2018


Un nouvel élan


Impuissant et spectateur, Guts assiste à la renaissance et à la montée en puissance de Griffith. Après avoir suivi la route de la vengeance durant des années, notre héros a enfin retrouvé la femme qu’il aimait. A présent, il est bien décidé à la protéger contre les démons. Mais pourra-t-il supporter cette charge tout seul ? Car il ne s’agit plus simplement de sa survie, mais de la leur.

Le fruit de ses entrailles


Les retrouvailles entre Guts et Casca ne seront pas des plus simples, surtout au regard de leur passé. Ce ne sont pas simplement des personnes blessées par l’existence, mais bien des personnes maudites par elle. Une fois que Casca aura perdu la raison, son entente avec son ancien amant ne sera plus comme avant. C’est à peine si la jeune femme supporte la vue et le contact du guerrier noir. Un constat difficile à digérer pour ce dernier, qui s’agacera à sa façon. Mais Guts connaît l’une des raisons pourquoi ils ne s’entendent plus.

Après la tragédie de la première occultation et la disparition de la première troupe du faucon, Casca avait fait une fausse-couche, mettant au monde l’enfant qu’elle avait eu avec Guts souillé par Femto. Depuis ce jour-là, le démon avait déposé sa marque sur l’embryon. C’était un enfant devenu maudit. Plus jamais il n’aurait la possibilité d’être un être humain. Casca voulait le protéger, alors que Guts voulait le tuer.

Par la suite, l’embryon maudit n’avait eu de cesse de se rapprocher de temps à autre de son père, le guerrier noir. Mais rien n’y fit, il fut toujours rejeté par son parent. On apprendra en parallèle que les êtres démoniaques, tout comme cet enfant, craignent la lumière du jour. Les enfants honorent leurs parents, mais les enfants-démons les honorent comme leur permettent leur nature démoniaque.

Cet état de fait n’aura de cesse de se vérifier. A de multiples occasions, l’enfant protégera à sa manière sa mère et préviendra de tout danger imminent à Guts, notamment durant la seconde occultation. C’est d’ailleurs durant ces événements que l’embryon maudit fusionnera avec le nouveau corps de Griffith. Guts, de son côté, se rendra finalement compte qu’il avait laissé Casca car il ne pouvait pas se défaire de la dernière image laissée par Femto, celle du viol de sa bien-aimée. Guts se sentait coupable de ce qui s’était passé, mais son cœur continuait encore à se réchauffer par les précieux souvenirs heureux qu’il conservait en lui. Prenant conscience de ça, il décida par la suite de partir à la recherche de Casca. Depuis, Guts a rejoint Casca…

Dans ce nouvel élan et ces nouvelles aventures, les deux parents feront pour la première fois la connaissance d’un petit garçon. Il semble n’avoir pas plus de trois ou de quatre ans. Il a les cheveux noirs, la peau pâle et la beauté de sa mère. Il n’est pas nécessaire de poser la question de son identité. La réponse parait évidente.

N’apparaissant que lors des nuits où toutes les énergies et les forces convergent, ce petit ne cessera de se coller à Casca, tout en jetant des regards curieux vers Guts. Il leur viendra souvent en aide.



De nouveaux compagnons


« Les deux êtres à la marque, compagnons de route. Cela ne pouvait se passer facilement. Outre la dureté des conditions, il y a aussi la différence entre se lancer seul dans la bataille et se lancer dans une bataille pour protéger quelqu’un. »

A présent, Guts et Casca font route ensemble. En sauvant la jeune femme d’un second sacrifice, Guts s’est juré qu’il ne la laisserait plus derrière. Cependant, leur mésentente va aller de mal en pis. Le guerrier noir doit survivre toutes les nuits face à la charge incessante des démons. Lorsqu’il était seul, il savait faire face. Mais maintenant qu’il doit également protéger quelqu’un d’autre, sa tâche de survie se complexifie de façon dangereuse. Guts cumule la fatigue, les blessures, les nerfs à vif et son amertume vis-à-vis de la femme qui ne cesse de le rejeter. Désespéré, Guts se rend compte qu’il ne sait pas s’occuper de Casca.

« L’épuisement me ronge. J’arrive à la protéger mais devant ses yeux hostiles et méfiants, je sens s’évanouir en moi la force de la traiter avec tendresse. Et cela empire… Avec la méfiance que je ressens envers moi-même. Je me suis juré de ne plus l’abandonner. »

Alors que le pire allait arriver, notre duo se fait rejoindre par d’autres survivants de la seconde occultation. Ironiquement, c’est grâce à Puck que tout le monde se retrouvera. Du jour au lendemain, notre héros se retrouvera avec de nouveaux compagnons : Farnèse de Vandimion, Serpico et Isidro.

Puck peut peut-être donner l’impression de n’être qu’un protagoniste secondaire qui sert simplement à détendre l’atmosphère mais, au fur et à mesure du temps qui passe, on s’aperçoit que le petit elfe permet à Guts de ne pas totalement sombrer dans la haine et de rester dans la mesure du possible lui-même. C’est lui également qui donnera la suggestion à Guts de se diriger vers Elf Helm. En chemin, c’est Puck qui croisera Isidro, Farnèse et Serpico.

Farnèse de Vandimion est l’ancienne capitaine des chaines d’acier sacrées, qui ont participé à la chasse aux sorcières perpétrées dans les événements de la tour sombre. Après s’être rendue compte de l’existence du mal et des démons, Farnèse s’est mise dans la tête de suivre le guerrier noir, le seul remède qu’elle a vu capable de combattre ces monstruosités. Plus encore, elle cherche à connaître la vérité qui se cache derrière sa confrérie et sa religion ainsi qu’à survivre au cœur des ténèbres. Elle est accompagnée de son fidèle serviteur, Serpico. On appendra plus tard qu’il s’agit en réalité de son demi-frère. Le hasard fera qu’Isidro, le gamin débrouillard, rejoindra un peu plus tard le groupe, après avoir volé un fruitier.

On pourrait se demander comment un guerrier aussi solitaire que Guts ait accepté aussi rapidement ces nouveaux venus ? Peut-être tout simplement parce qu’il n’arrive pas à s’occuper de Casca, qu’il ne s’est jamais autant senti démuni et faible. Ce sont dans telles conditions que Guts acceptera.

« Il vaut mieux pour l’instant que quelqu’un d’autre que moi te sauve, car moi je ne peux que te détruire. »

Cette décision, il ne le regrettera pas. Très vite, elle marquera l’arrivée d’un nouveau souffle. Guts se sentira à nouveau capable de combattre les démons sans qu’il ne soit tenaillé par la peur. Farnèse et Casca se lieront d’amitié. Serpico aidera dans les combats. Pour Puck et Isidro… Ils aideront à mettre de l’ambiance dans le quotidien noir et dépressif du guerrier noir. Isidro se rattrapera quand il commencera à être entrainé par Guts.

La dynamique du nouveau groupe s’installera étonnamment vite et s’agrandira encore avec la rencontre de Schierke, l’apprentie de la sorcière Flora. Le groupe trouvera ainsi refuge dans la forêt de l’arbre aux esprits où vivent Flora et Schierke. Flora, sachant son heure arrivée, proposera à Guts de lui préparer des amulettes qui lui permettront d’atténuer les effets de sa marque et éviter ainsi d’être possédé. Chaque personne du groupe recevra aussi un objet ensorcelé, liés aux esprits élémentaires.

Après s’être reposé chez Flora, le groupe repartira et arrivera à Enoch, le village attaqué par les trolls. Guts et ses compagnons feront tout pour aider le village. Ce sera au cœur de la bataille que la cohésion du groupe se renforcera. Une fois Enoch sauvé, ils retourneront chez Flora. Là, Zodd et la nouvelle troupe du faucon ont fait leur apparition, déterminés à éliminer la menace que constitue la sorcière de la forêt de l’arbre aux esprits, également une vieille amie du chevalier squelette.

Ce sera accompagné de ses nouveaux amis que Guts regoûtera au plaisir de l’amitié et de la solidarité. Le groupe quittera l’arbre aux esprits et se remettra en route. Durant le voyage, leur lien n’aura de cesse de s’étoffer et de se solidifier. Schierke acceptera d’apprendre les bases de la magie à Farnèse. Et quand le groupe combat, la petite magicienne donnera ses instructions au groupe par l’intermédiaire de la télépathie.

D’anti-héros solitaire se refusant à la moindre compagnie, Guts est désormais au cœur-même d’un petit groupe bien vivant. Indéniablement, cela provoque un changement au sein de l’œuvre de Miura et lui procure une dynamique différente. Quoi qu’il en soit, ces nouveaux personnages, sans pour autant atteindre la grandeur du trio initial, parviennent à se montrer à la hauteur. Ils évoluent et gagnent en intérêt au fil du temps. Ils sont sans doute indispensables afin d’éviter à la série de tomber dans la monotonie. Ils sont également importants parce qu’ils confrontent Guts à un très gros risque. Ils deviennent une force incontestable, mais peuvent aussi devenir une faiblesse. S’entourer de tels gens est une arme à double tranchant…



Le monde astral


Dans l’arc du faucon millénaire, Kentaro Miura en profitera pour nous exposer à de nouveaux concepts de son univers. Il étoffera notamment ce dernier lors du séjour de Guts et de ses amis dans l’arbre aux esprits aux côtés de Flora et de Schierke.

La vieille magicienne leur apprendra par exemple que la marque de Guts lui permet de voir les êtres astraux du monde astral, l’autre monde. La première dimension est appelée monde astral, c’est celui des esprits. La seconde est le monde d’Idéa, celui des âmes qui se trouvent à la source de la vie. Les elfes et les trolls sont par exemple des êtres astraux.

Flora précisera que les sorcières sont capables de libérer leur corps astral des restrictions de la dimension réelle. Et elles transmettent les techniques d’exploration du monde astral de génération en génération.

De façon plus précise, il existe un endroit appelé le seuil, où le monde astral est relativement faible. Là, se trouvent les corps astraux ‘vivants’, dont l’existence est transmise par la légende. Beaucoup sont des corps astraux qui existent dans la dimension réelle. C’est pourquoi le seuil n’offre pas un paysage très différent de la réalité. De nombreux êtres n’ayant pas conscience de leur mort pensent donc qu’il s’agit de la dimension réelle et errent dans cet endroit. Les autres, se rendant compte de leur mort, prennent une forme astrale et quittent cette dimension. Ensuite, au plus profond du monde astral, ils se transforment en corps astraux qui ne ressemblent en rien à ce que l’on trouve dans la dimension réelle. C’est là que vivent d’immenses consciences astrales qui sont incomparables aux corps astraux des humains. Celles que l’on appelle anges, démons, ou dieux dans les religions polythéistes. Et encore plus profond se trouve un territoire où les humains arrivent selon leur karma. C’est là sans doute qu’existe ce que l’on appelle le paradis et l’enfer. Si l’on y pénètre trop loin, on ne peut plus en revenir. C’est l’une des raisons pourquoi aucun être vivant n’est allé jusque-là. Encore plus avant, dans les abysses, il y a sans doute un monde où vivent les God Hand et leur dieu…

Au final, qu’est-ce que les God Hand ? Même Flora, la grande magicienne au long vécu, a du mal à répondre à cette question. Elle se contentera de dire que les God Hand furent autrefois humains. Ils se sont après réincarnés, devenant les exécutants de la volonté d’elle ne sait quelle présence au fin fond des abysses du monde astral.

Au fur et à mesure que Flora révèle certaines choses, on ne peut s’empêcher de se demander qui elle est exactement. C’est une magicienne au grand pouvoir et à la grande connaissance, qui est une amie de longue date du chevalier squelette. Elle l’a même aidé à bon nombre de reprises. Mais leur histoire restera un mystère, sans aucun doute. Après sa mort, Schierke deviendra la nouvelle magicienne de l’arbre aux esprits, la digne héritière de Flora.

Le passé se souviendra simplement de ces instants où Flora vivait parmi les humains. De ces moments où elle traversait les villages pauvres pour transmettre la parole des esprits élémentaires aux humains. Elle leur enseignait le cycle des saisons et guérissait leurs maladies.

Le présent nous dépeint un monde en plein changement. La papauté et les églises se sont développées à foison dans les villages et les villes. Les anciennes croyances et les anciens enseignements se perdent. Au loin, le faucon poursuit son envol dans un monde en guerre.



Vers Elf Helm


Un futur incertain s’annonce à nos héros. La seule certitude est que le groupe de Guts a pour objectif de se diriger vers Elf Helm. Cet endroit est une utopie qui flotte aux confins de la mer de l’Ouest, constamment baignée dans les fleurs qui éclosent, les oiseaux qui chantent et les elfes qui dansent. Un paradis elfique où le printemps est éternel. Ce lieu n’est rien d’autre que le pays natal de Puck.

Guts espère y soigner la folie de Casca. D’après le chevalier-squelette, le maître des elfes, vivant sur l’île de Skellig et se nommant ‘le roi des pétales virevoltantes’, serait suffisamment puissant que pour réussir ce prodige. Durant tout son périple, Guts s’est accroché à cet espoir. Le groupe qui s’est constitué par la suite suivra ce même espoir.

Ils connaîtront bien des mésaventures avant d’atteindre les rivages du continent. Mais toujours, ils auront cet espoir de voguer vers la mer, de rejoindre Elf Helm. Au loin, le faucon regarde l’horizon, scrute son rêve à porter de main.

En traversant un Midland refaçonné par la faille, Guts et ses compagnons, portés par un vent de fraîcheur, voyagent et nous font découvrir toute l’étendue de l’univers créé par l’auteur. A l’image de ce qui avait déjà été dit concernant Griffith et son œuvre, les aventures menées par le groupe du guerrier noir n’arrivent pas à la même excellence que lors de l’âge d’or. Mais ce serait être hypocrite que de dire que plus rien n’est intéressant dans Berserk au travers de ce nouvel arc. Au contraire, la série démontre qu’elle a encore beaucoup de choses à nous apporter et qu’elle est loin de s’essouffler. Proposant de nouvelles choses, mettant en avant de nouvelles amitiés, complexifiant les relations déjà établies, exposant de nouveaux concepts, l’œuvre en profitera enfin pour mettre en exergue quelque chose que l’on attendait depuis bien longtemps. Le sens-même de son titre.

BERSERK © 1989 by Kentaro Miura / HAKUSENSHA, Inc.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News