Dossier manga - Alchimia
Sommaire

Publié le Vendredi, 14 Febuary 2020


Un monde enchanteur, des mains de deux artistes


En terme d'écriture, Alchimia a une particularité : Son histoire comme son univers sont nés des mains de Samantha Bailly, une autrice et scénariste touche à tout, et qui a travaillé sur différents types de littératures, qu'il s'agisse de romans « classiques » ou d'albums jeunesses. Ses influences semblent logiquement multiples, et sa manière de penser des univers différente du fait qu'elle ait déjà réfléchi plusieurs intrigues via des supports totalement différents.

Et il est intéressant de prendre en compte le curriculum vitae de l'autrice, puisque Alchimia propose justement un ensemble narratif un poil différent de ce que nous avons l'habitude de voir dans le manga. D'une part, notons qu'il est finalement peu fréquent de voir proposés chez nous des titres estampillés shôjo qui narrent une véritable aventure pleine de fantasy. Ces récits existes, mais bien des éditeurs de l'Hexagone les boudent trop afin de s'orienter en grande partie vers la comédie scolaire. Alchimia fait donc du bien en ce sens, mais aussi parce que le titre est une véritable incitation au voyage et au dépaysement.

Ce qui marque le titre de prime abord, c'est son univers surnaturel pourvu de concepts qui lui sont propres. L'Alchimie est plus que présente puisque c'est le cœur même du récit, et les pouvoirs seront utilisés de manière judicieuse et efficace tout le long de l'aventure. Une Alchimie qui s'apparente à une magie assez unique, une magie qui a ses caractéristiques et ses règles, et qui présentent des aspects assez oniriques, totalement raccords avec ce monde imaginaire pensé pour permettre l'évasion des lectrices et lecteurs.


Le mot « évasion » n'est pas galvaudé pour parler d'Alchimia, puisque le concept même de la série est le voyage. L'intrigue se déroule, par exemple, en grande partie sur l'Atelier, ce bateau itinérant qui fait office de foyer pour une poignée de personnages attachants, et qui fait escale pour que la petite troupe puisse offrir ses services à des populations qui en auraient besoin. De ce fait, le récit insiste sur ce véritable petit foyer, présente rapidement comme une famille aux côtés de laquelle le lectorat est invité à voyager. L'attention est particulièrement notable étant donné les événements voués à survenir au fil de la série, aussi le dernier volume viendra apporter un chamboulement plutôt cruel pour ce « foyer », ce lieu où les personnages ont voyagé ensemble, et ont embarqué le lecteur avec eux.

Un voyage immersif, et au sein d'un univers présentant de nombreuses richesses. Le contexte présenté est pourtant simple, et les trois tomes pourraient se résumer à l'opposition entre deux nations aux cultures et aux modes de vie différents, qui ne peuvent se comprendre et se feront donc querelle, faute d'ouverture mutuelle à l'autre (un point sur lequel nous reviendrons). Le pitch est efficace, et la dimension politique particulièrement parlante. Mais il est difficile, au cours de la lecture, de ne pas se dire que ces aspects ne sont qu'un petit fragment de ce que l'univers d'Alchimia pourrait proposer. C'est d'ailleurs une des frustration du récit : l'histoire se suffit à elle-même et se trouve conclue à la fin du dernier tome, mais l'univers imaginé par Samantha Bailly est si vaste qu'il pourrait donner lieu à des suites ou des spin-offs. Le voyage au sein de l'Atelier a sa petite ambiance aussi dépaysante que conviviale, et il est dommage, d'un point de vue de lecteur, que l'aventure ne se poursuive pas au delà.

Et si cette escapade dans l'univers d'Alchimia est une réussite, c'est parce que Miya, la dessinatrice, a parfaitement compris les intentions de l'autrice, et qu'une véritable alchimie existe entre les deux artistes. Une compréhension mutuelle, dont les alchimistes et ifeniens devraient prendre de la graine, qui se ressent tant les planches facilitent l'immersion dans l'univers. Nous y reviendrons, là aussi, mais difficile de ne pas croire que Miya a parfaitement intégré l'univers étant donné les différents aspects visuels de l’œuvre, qu'il s'agisse des architecture que du travail sur l'esthétique des personnages.




Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News