Dossier manga - 5cm Per Second

Reader Rating 20 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 31 May 2012


« Mon but est toujours qu’après avoir vu un de mes films, le spectateur fasse un pas dans son évolution. » Makoto Shinkai


Cette dernière partie, à la fois incroyablement déprimante et remplie d’espoir, apporte un dernier regard sur la façon dont Takaki et Akari ont chacun grandi de leur côté, et les choix qu’ils ont fait par rapport à leur passé.
 
 
 
 
 

5cm Per Second – The Past, The Love, The Memory

 
 

Memory

 
Chaque court-métrage de 5cm Per Second prend une approche différente, et celui ne fait pas exception à la règle. Dans le premier, un enchevêtrement de narration à la première personne, de lettres échangées et de flashbacks rythmaient un voyage vers des retrouvailles. Dans le deuxième, après un saut dans le temps, une personne extérieure vient apporter son point de vue sur l’évolution d’un des héros, en y mêlant ses propres sentiments et doutes.
Quant à cette troisième et dernière partie, du nom du film même, elle commence dans la dépression. Takaki a bien grandi et est entré dans la vie active, mais vit une vie triste, rythmée seulement par le quotidien boulot-métro-dodo. Sans passion, sans énergie, il se consacre à son travail pour tromper son ennui et arrêter de penser. Il sort avec une jeune femme, mais leur relation ne semble pas être au beau fixe, comme il fallait s’en douter après avoir vu Cosmonaute. Bref, rien de bien réjouissant, à nouveau.
Quant à Akari, d’après les bribes de scènes auxquels on peut assister, elle a su tourner la page et avancer dans la vie, tout en chérissant les moments vécus dans le passé. Une façon saine de vivre, et qui rassure le spectateur sur le sort de l’héroïne, demeuré jusque là bien mystérieux.

Puis d’un coup, après un moment utilisé comme musique de fond, l’explosion du thème de fin. Une chanson intitulée « One More Chance, One More Time », sur des images mêlant à nouveau flashbacks et progression de l’histoire, sans qu’aucunes autres paroles que celles de la chanson ne soient entendues. Imperceptiblement, la lumière revient petit à petit, les couleurs deviennent plus éclairées, une rencontre fortuite qui aurait aussi bien pu être un rêve, vient balayer toute cette tristesse et annonce un nouveau départ. Bref, après l’hiver, le printemps revient, pour un nouveau départ.
C’est évident, un film traitant d’un thème comme le souvenir, ne pouvait se terminer qu’en musique. Car c’est quelque chose qui fait ressurgir en nous des images du passé, et sait nous rendre le sourire quand tout va mal et nous redonner espoir en quelques minutes seulement. Et d’après une interview, la musique a spécialement été choisie à cet effet par Makoto Shinkai pour faire remonter à la surface des souvenirs aux spectateurs nippons. Un souci du détail superbe, d’autant plus que les paroles collent parfaitement aux images et aux thèmes du film.
 
Tout du long de cette série de courts-métrages, nous sommes face à une personne en particulier vivant dans le souvenir de jours heureux, de lendemains qui auraient pu être mais ne seront jamais. Prisonnier de ses souvenirs pendant que les autres avancent et tournent la page, tout en conservant dans leur mémoire ce qu’ils ont vécu, mais ne les trainant pas d’un pas lourd. Puis soudain, en revenant sur le lieu d’une promesse faite, lieu symbolique d’un amour naissant, un petit miracle se produit. De nouveau, il n’amène rien de concret car rien ne se produit réellement, rien ne change brutalement, mais l’atmosphère s’allège soudain, et Takaki peut finalement de nouveau sourire. La boucle est bouclée, la vie peut finalement reprendre ses droits. Une belle fin, pleinement satisfaisante et parfaitement en accord avec le ton réaliste de l’œuvre et de la sensibilité de Makoto Shinkai.
  
 
 
 
 

Ending


« Concernant l’histoire, il m’importait peu que la fin soit heureuse ou même qu’il n’y ait pas de fin en soi. Peut-être qu’un film nécessite une conclusion explicite, mais dans la vie, cette notion n’existe pas. Je voulais autant que possible concevoir quelque chose en relation avec des personnes vivant dans la réalité de la société actuelle. Je pense néanmoins que le miracle des retrouvailles fortuites est tout à fait possible dans notre société. À ce niveau, je trouve le monde beau et heureux et j’ai voulu décrire cet aspect. » Makoto Shinkai

Nul doute que beaucoup seront déçus face à un final si ouvert. Néanmoins, il correspond parfaitement à la vision du réalisateur. Il a voulu donner vie à ses personnages, pas seulement raconter une histoire. Tout en restant dans la fiction et le divertissement, on sent clairement une intention de montrer la vie dans ce qu’elle a de triste et de douloureux, mais aussi de beau et de lumineux. Une volonté d’être « vrai » dans sa façon de décrire les sentiments qui animent ses héros.

Notons que l’endroit où se termine l’histoire est le même où elle a commencé. Sauf que cette fois-ci, Takaki ne reste pas à contempler l’autre côté à la recherche d’une promesse d’enfant. Après un dernier regard, il semble enfin pouvoir tourner la page et recommencer à marcher.

Sincèrement, difficile d’imaginer une autre conclusion, tant elle a du sens, tant elle marque le spectateur aussi, car cette histoire continuera ainsi de vivre dans sa mémoire.


Dans cette optique, cette fin prend tout son sens, et il ne pourrait même en être autrement. Ce n’est pas à l’auteur de donner un « happy ending » à Takaki, c’est à lui de le trouver, dans la mémoire des spectateurs qui auront chacun leur idée sur le chemin qu’il aura pris après s’être retourné une dernière fois, pour finalement regarder vers le futur.

(Texte écrit avec l’inspiration de « The Past, The Love, The Memory » par A Skylit Drive)



©Makoto Shinai / CoMix Wave Films

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News