5cm Per Second - Actualité manga
Dossier manga - 5cm Per Second

Reader Rating 20 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 31 May 2012


A Chain of Short Stories about their Distance – Awakening


« L’inspiration de 5cm per second m’est venue lors de ces deux précédentes œuvres. Je savais enfin quelle histoire je souhaitais raconter et comment. Peu importe qu’elle soit courte, je voulais créer l’œuvre parfaite. C’est ainsi que j’ai entamé 5cm per second.
L’envergure était supérieure à celle que j’avais imaginée au départ, mais à présent, j’éprouve un sentiment d’accomplissement et de satisfaction pour avoir mené à bien ce que j’avais imaginé.
Je pense que les dessins expriment ce qui ne peut pas se dire avec des mots. J’espère du fond du cœur qu’en regardant les images et en écoutant la musique, vous serez touchés par ce film. » Makoto Shinkai

Oh ! combien émotionnelle, 5cm Per Second peut sans conteste être considéré comme un chef d’œuvre, et sans doute l’œuvre majeure de Makoto Shinkai, ce qui veut dire beaucoup quand on connaît la qualité de ses autres productions.

D’une parfaite unité au niveau du scénario, de la musique, des images et des personnages, on ressent une telle volonté de perfection dans chaque détail et chaque scène qu’on ne peut qu’être transporté par l’histoire. Rare sont les œuvres qui dégage une telle ambiance de sincérité, de réalisme dans les sentiments, et dont on peut sentir l’intention du réalisateur derrière chaque image ou presque.

5cm per Second est rythmé par nombre de petits détails, que l’on attrape au fur et à mesure de nos visionnages et revisionnages des trois courts-métrages. La lettre qui s’envole, les voies de chemins de fer, le surf, la neige, le lancement spatial, le magazine dans le kiosque, ou encore le simple chat au début de l’œuvre, référence à la toute première réalisation de l’auteur « She and her cat »… Les paysages superbes et le soin apporté aux images et à l’animation nous empêchent de détacher les yeux de l’écran, tant la beauté, mêlée à la tristesse de certaines situations, est omniprésente. Les personnages nous sont rendus attachants par leur proximité par rapport à nous et à nos émotions… Bref, parfait est sans doute un terme adéquat pour décrire 5cm per Second. Et il y avait encore tant à dire…

Les thèmes développés sont d’essence simple, mais les mettre en mots prouvent être un exercice particulièrement difficile, et ne s’avèrera jamais aussi satisfaisant que l’avis forgé soi-même après un visionnage et l’émotion ressentie à cette occasion. J’espère juste avoir donné envie à ceux qui n’auraient pas vu cette œuvre d’y jeter un coup d’œil, et d’y chercher leur propre ressenti face à cette histoire.
S’il fallait réellement conclure en quelques mots, voici ce qu’il y a à savoir.
5cm per Second est une œuvre indispensable et qui ne laissera personne indifférent, assurément. Et là, tout est dit.

(Conclusion rédigée en écoutant « Awakening » par Maé)
 
 



Dossier réalisé par Sorrow
Mise en ligne le 01/06/2012.
Mise à jour le 17/10/2013.
 
 
Fiche du film: 5cm Per Second
Fiche du réalisateur: Makoto Shinkai
 
 

©Makoto Shinai / CoMix Wave Films

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News