2019, une année riche en animation japonaise dans les cinémas français - Actualité manga
Dossier manga - 2019, une année riche en animation japonaise dans les cinémas français
Sommaire

Publié le Vendredi, 24 January 2020


Le mystère des pingouins, la déception


Mon expérience pour ce film a été assez...originale. Je me suis retrouvée dans une séance où le film a démarré avec un problème à l’image, avant de s’arrêter complètement. Autant vous dire que je n’étais pas très contente d’avoir payé plus de 10€ pour ça ! (Car pour chaque film vu en salle il y a toujours un seau de popcorn qui m’accompagne)





Mais finalement, une fois le film reparti, et une fois terminé... je suis restée assez dubitative. Je n’ai pas bien compris où il voulait m’emmener, et même si l’animation et les personnages étaient sympas... Rien de très folichon non plus.

En fait, c’est le gros reproche que je ferais à ce film : il n’a rien de très excitant. L’enrobage est joli, l’histoire est mignonne, les personnages sympas... mais c’est tout. Pour ma part, je m’attendais à plus vu la promo qu’il y avait eu autour, et surtout vu ce qu’on avait eu le mois précédent... Sans doute l'aurais-je mieux accueilli si je ne m’étais pas pris deux si grosses claques avant ? Mais ça on ne le saura jamais. « Le mystère des pingouins » restera donc dans mon esprit une petite déception, que je ne reverrais sans doute jamais, contrairement aux deux précédents films.


Millennium Actress, nostalgie quand tu nous tiens...


Voilà un film que j’ai vu un peu par hasard, et qui a été une belle découverte. Le hasard a fait que j’étais seule dans la salle, autant dire la séance de rêve pour la solitaire que je suis...
Si je connais la réputation de Satoshi Kon, je n’ai pour l’instant pas eu le temps de voir grand chose de sa filmographie. Et pour le coup, « Millennium Actress » était, je trouve, une belle porte d’entrée.

On ne va pas se mentir : le film a un peu vieilli, j’ai vu de l’animation japonaise plus ancienne et plus intéressante. Il n’empêche que l’expérience était très plaisante, le personnage principal vraiment très attachant et le concept aussi rigolo que perturbant. Mélanger la vie de l’actrice et ses films pour brouiller la frontière de la réalité était une idée aussi simple qu’efficace, que Satoshi Kon a réussi à réaliser avec brio. Et le message de fin du film était aussi assez surprenant. On aurait pu s’attendre à une fin convenue, soit elle retrouve son amant, soit elle apprend qu’il est mort à la guerre et elle devient une héroïne de tragédie. Mais ce n’est aucune de ces deux voies que le réalisateur choisira. Il nous fera comprendre que retrouver « cet homme » n’a jamais vraiment été ce qui importait, mais plutôt le fait de chercher à le retrouver. Le chemin parcouru est plus important que la ligne d’arrivée. Une vision de la vie qui me parle totalement, et qui est en totale contradiction avec ce qu’on nous apprend aujourd’hui dans cette société qui ne privilégie que le résultat... et je m’arrête tout de suite, aujourd’hui on ne parlera pas politique, ha ha !





« Millennium Actress » est un bon film d’animation. Il n’est pas parfait, mais l’expérience est vraiment très plaisante. En tout cas, il m’aura donné envie de me pencher sur la filmographie de ce réalisateur et j’espère bien rattrapé mon retard. Si jamais vous avez l’occasion de le voir, n’hésitez pas une seconde, c’est que du bon !




Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News