Six Half - Actualité manga
Dossier manga - Six Half
Sommaire

Publié le Vendredi, 17 June 2016


Quel avenir ?


Alors que je pensais avoir enfin trouvé un nouvel équilibre, me voilà à nouveau à la case départ. Que dois-je faire ? J’essaie de faire de mon mieux mais les choses semblent toujours aller malgré moi. Comment faire, comment supporter lorsque rien ne va plus dans la famille ? Comment trouver ma place en ce monde ? A cette fin, je me suis intéressée un peu par hasard au mannequinat. A ma grande surprise, Kai est devenu une sorte de confident pour moi. Même s’il peut vous condamner ou vous empoisonner la vie, l’amour peut parfois vous étonner et donner de lui-même une solution pour vous. Kai serait-il ma solution ? Peut-être. Mais des souvenirs de mon ancien moi commencent à me revenir. Que faire si ma mémoire me revient totalement ? Quel avenir s’offre à moi ?



Le mannequinat


Que vient faire le mannequinat ici ? Tout simplement parce que notre héroïne est tombée par hasard dessus. En réalité, c’est l’ancienne Shiori qui s’y était inscrit, voulant sans doute devenir quelqu’un de célèbre dans le futur. La nouvelle Shiori aurait pu passer son tour et ne pas aller à cette audition de concours organisé par un magazine de mode. Pourtant, notre amnésique s’y présentera. Pourquoi ? Elle y répondra d’elle-même lorsqu’un des jurys lui posera la question :

« Je n’ai absolument rien, je ne suis rien. Rien du tout. Ma vie, c’est le néant. Alors je me suis dit que si je faisais quelque chose, peut-être que je pourrais enfin devenir quelqu’un. »

Derrière ces paroles étranges, on y comprend la perte de mémoire et ses conséquences (explicitées en détails dans la première partie du dossier), les problèmes auxquelles est confrontée Shiori face à son ancienne personnalité, les sentiments négatifs de son entourage à son encontre. Face à tout ça, Shiori se sent telle une coquille vide, une poupée sans vie. C’est dès lors pour contrer son ennui et sa solitude qu’elle se lance dans cette expérience. De toute façon, elle n’a pas grand-chose à perdre… Ce qui ne devait être qu’une expérience deviendra rapidement une réelle occupation. Shiori aura beau parfois se présenter de manière déplorable, le hasard aura la belle ironie de toujours pousser la jeune fille vers une carrière de mannequinat. En effet, bien qu’elle ne fera pas partie des cinq sélectionnées du concours, elle sera contactée et recrutée par un certain Asagi du studio de production « AMIE ».

Même lorsqu’elle hésitera à continuer, le mannequinat deviendra un moyen pour notre héroïne de faire quelque chose de sa vie et une manière de s’échapper quand ça ne va pas. Au fur et à mesure de l’évolution de la situation, le travail de Shiori se consolidera et diversifiera sa signification. Tantôt ce sera un moyen pour cette dernière de construire son identité, tantôt ce sera une méthode pour notre héroïne pour que son amour vis-à-vis d’Akio ne finisse pas par hanter toutes ses pensées.

Le mannequinat ne se limitera pas à ça dans l’intrigue de Six Half. Même si c’est un sujet qui est traité de façon accessoire, cela n’empêchera pas l’auteure de poser certaines réflexions. Quand le succès commence à frapper à votre porte, faut-il se risquer à faire des photos plus sensuelles, tout en sachant que le mannequin est mineur ? Notre héroïne doit-elle lancer sa carrière professionnelle dans le showbiz alors qu’elle est si jeune ? Ricaco Iketani y répondra à travers le quotidien que vit Shiori. D’ailleurs, lorsque celle-ci commencera à tourner la page et qu’elle fréquentera Kai, le mannequinat deviendra l’un des gros problèmes du couple. Kai a effectivement du mal à supporter de voir sa petite-amie être vu par d’autres de manière séduisante et d’être souvent absente à cause de ses tournages ou shootings photos.
 
Tout cela nous démontre que la thématique du mannequinat est traitée de manière sérieuse et profonde par la mangaka, malgré que celle-ci soit abordée au second plan. Le mannequinat s’installera et s’immiscera de façon naturelle et cohérente dans la vie de tous les jours de notre héroïne. Il ira jusqu’à façonner la personnalité et l’identité de Shiori. Il lui posera parfois problèmes et, parfois, il lui sera bénéfique.




L’amour et l’amitié


L’amour et l’amitié ont été partiellement abordés dans la précédente partie. Ici, on s’intéressera à analyser plus précisément les relations extérieures à la famille que notre héroïne entretient. Pour certaines raisons pratiques, certaines informations ont déjà été soulignées, mais elles n’ont pas été approfondies plus que cela. On sait ainsi que Kai, le dernier petit ami en date de l’ancienne Shiori, est amoureux de cette dernière depuis des années. Il n’a cessé de la poursuivre jusqu’à ce qu’elle accepte de sortir enfin avec lui. Comble de l’ironie, c’est Kai qui a provoqué l’accident de l’héroïne. C’est cet événement qui la rendra amnésique. Instinctivement, Kai se sentira coupable et sera déterminé à rester au chevet de l’accidentée. Il ira même jusqu’à vouloir la protéger. Malgré cela, le jeune garçon ne tombera pas tout de suite amoureux de la nouvelle personnalité de Shiori. Il ira même jusqu’à la surnommer « n° 2 ».

« Depuis ce jour où je me suis réveillée à l’hôpital, mon cœur est empli de doutes et d’incertitude ? »

De prime abord, la nouvelle Shiori se montrera quelque peu indifférente face à cet inconnu qui se veut insistant et collant. Pourtant, c’est dans les moments où rien ne va plus du côté de sa famille que notre héroïne sera d’une certaine façon obligée de se tourner vers la seule personne qui lui reste dans les situations difficiles. Car il n’y a rien de pire que la solitude la plus absolue. C’est comme cela qu’une amitié autour de la confidence naîtra entre les deux adolescents. Kai sera là à chaque épisode crucial que vivra la Shiori paumée et sans mémoire. Cependant, cette amitié naissante ne sera pas au goût de tout le monde. Alors que notre héroïne pensait avoir trois amies à elle, elle se rendra toutefois compte que quelque chose ne va pas. En effet, Chika semble jouer un double jeu. Car, sous ses airs doux et son visage de poupée, elle cache une sacrée de langue de vipère. Chika se comporte ainsi, car elle est en réalité amoureuse de Kai. L’ancienne Shiori avait deviné que son amie éprouvait des sentiments à l’égard de son prétendant. Pourtant, cela ne l’a pas empêché de sortir avec Kai à des fins purement égoïstes et égocentriques. C’est pourquoi l’amie flouée de notre héroïne commencera à lancer des rumeurs à son encontre.

Shiori arrivera à faire front et réglera l’affaire grâce à son tempérament et à son honnêteté, sans pour autant éviter des conséquences sévères. Après cette histoire, notre amnésique se retrouvera isolée des autres lycéens. Pourtant, Kai sera toujours présent. Le jeune homme découvrira bon nombre de choses sur le fonctionnement émotif et intérieur de Shiori et bon nombre de ses secrets. Il saura par exemple que notre personnage principal a développé des sentiments amoureux vis-à-vis d’Akio, son frère. Il tentera comme il peut de lui prodiguer des conseils, même s’ils ne seront pas toujours écoutés par la première intéressée. Il sera toujours là pour la soutenir, même quand Shiori débutera et construira  sa carrière de mannequin.

Shiori ne se rendra compte de la valeur de cette présence et de cette amitié qu’au moment où Kai se détournera d’elle, ne supportant pas de voir la femme qu’il aime être ainsi exposée aux yeux de tous dans des magazines à tendance sensuelle. Quand elle le réalisera, elle fera tout pour le reconquérir. C’est étrangement cette conquête qui lui permettra de tourner la page quant à sa relation ambiguë avec son frère. Elle finira par trouver en Kai un petit ami idéal et voulu. Il y aura des hauts et des bas, mais le nouveau couple semble tenir la route. Shiori a-t-elle trouvé son bonheur ? C’est ce que l’on voudrait croire. Mais c’est là que tout tourne mal. Akio se distancera de ses sœurs après sa rupture soudaine avec Mizuki, Maho se retrouvera toute seule avec une mère négligente qui fera son retour juste par profit de l’héritage de ses enfants et Shiori verra ses souvenirs réapparaître intégralement.

L’ancienne Shiori fera sa réapparition… A jamais éperdument amoureuse d’Akio…




Les souvenirs refont surface


A nouveau, je me souviens. Je me souviens de tout. Je sais ce qui m’a toujours rongé. Je sais ce que je veux. Je suis prête à tout pour conquérir mon frère qui ne l’est pas. Enfin, j’étais prête. Pour une raison qui m’échappe, quelque chose m’en empêche. Autrefois, ça m’aurait été égal. J’aurais été capable de tout détruire autour de moi pour avoir ce que je voulais. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Je ne suis plus capable de tout sacrifier pour avoir ce que je veux. Car, à présent, il y a d’autres choses que je veux. Je ne veux plus faire de mal aux autres. Je ne suis plus capable de faire du mal à ma famille. Mais que vais-je donc faire ? Que va-t-il se passer à l’avenir ? Dois-je fuir ? Dois-je faire face ? Dois-je étouffer mes sentiments ? Les choix que je ferai se répercuteront automatiquement sur les autres et leur destinée.

Ricaco Iketani est sans commune mesure lorsqu’il s’agit de nous éberluer. Jamais rien n’est acquis dans Six Half. La vie est capable de nous jouer des tours de manière vicieuse et implacable. L’auteure n’a pas son pareil pour nous le dépeindre. Elle exploite son récit de manière sérieuse et réelle, dans une atmosphère mélancolique, incertaine, faite d’espoirs et d’afflictions. Son ton est toujours juste et profond, jamais excessif ou abstrait. C’est un des rares mangakas à maitriser son sujet et son récit, tout en nous servant des personnages hauts en couleur et d’une humanité extrême. Elle expose cruellement ces derniers à l’incertitude de la vie et de l’avenir. Ainsi, nous donnons certaines clés au lecteur, mais ce sera à lui de découvrir quel avenir s’ouvre pour les protagonistes de Six Half. Notre cœur se serre, se glace en appréhension de ce qu’il se passera.

J'embrasse avec ardeur les plaisirs que le temps me laisse.
  
  
  


SIX HALF © 2010 by Ricaco Iketani / SHUEISHA Inc.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News