Six Half - Actualité manga
Dossier manga - Six Half
Sommaire

Publié le Vendredi, 17 June 2016


Graphisme et édition


Forte de sa longue expérience, Rikako Iketani maitrise plutôt bien son coup de crayon. Soyons toutefois clair, ce dernier reste relativement simple et convenu, adoptant un style plutôt classique dans le monde su shojo. Les expressions des protagonistes sont parfois un peu caricaturales, par exemple, et les gros plans au niveau des visages sont légions. Mais comme cela vient d’être dit, c’est surtout au travers de ses acquis en la matière que la mangaka se distingue. De manière générale, par rapport à Lollipop, par exemple, on sent l’auteure plus constante et précise dans ses proportions, notamment au niveau de ses personnages. Même si ceux-ci se retrouvent avec l’un ou l’autre membre disproportionné, ce n’est que rarement véritablement gênant. De même, il y a largement de quoi se satisfaire de la mise en page claire et légère de la mangaka. Celle-ci ne se perd pas en cours de route avec multitudes de trames et autres agréments superflu et couche sur le papier l’essentiel sans rien omettre pour autant. Les planches s’avèrent du coup à la fois agréable à lire et jamais trop chargées, permettant à la lecture d’être digérée avec une légèreté bienvenue. Une légèreté qui contraste, par ailleurs, avec le propos autrement plus sérieux de l’œuvre.

Au niveau de l’édition, on reste dans quelque chose d’assez classique et correct par rapport à ce qui nous est généralement proposé par Delcourt. Le contenant est à l’image de ce à quoi l’éditeur nous a habitués, aussi bien dans son contenu que dans son format. Bref, c’est un travail sérieux qui nous est fourni et qui nous permet de profiter de la série dans de bonnes conditions.




Réminiscences


Se suffire à soi-même, aimer et être aimé, là seulement est le bonheur.

Cette citation désigne magnifiquement la morale cachée de Six Half. Partant d’un fait banal, Ricaco Iketani entame un récit à la perspective vivante et dense, mais simple tout à la fois. De la simplicité nait la complexité. De la perte de mémoire, on passe du questionnement à la brutalité de la vie. La manière dont la personne réagira, se remettra en question, déterminera le futur des uns et des autres. Après tout, ne dis-t-on pas qu’un battement d’ailes de papillon peut provoquer une tempête à  l’autre bout du globe. Il faudra passer par bon nombre d’épreuves et de compréhensions pour réaliser ce qui est le plus important : aimer et être aimé. C’est au travers de soi et des autres que l’on se trouve.

Six Half fait partie de ces rares shojos à dégager une réelle profondeur de vie, accessible et compréhensible à tout un chacun. Un shojo dont la qualité n’est plus à prouver ou à démentir. Il n’est pas facile de vivre, mais rien ne vaut que de la vivre. De vivre pour lire un tel chef d’œuvre...
  
  
Fiche de la série
Fiche vo de la série
Fiche de l'auteur
  
  
Mise en ligne le 17/06/2016.
  
  

Dossier réalisé par titali


SIX HALF © 2010 by Ricaco Iketani / SHUEISHA Inc.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News