Sidooh - Partie 1 - Actualité manga
Dossier manga - Sidooh - Partie 1
Sommaire

Publié le Vendredi, 17 September 2021


Présentation


Ce premier dossier se focalise sur les tomes 1 à 6 de Sidooh, qui forment en quelque sorte une première grande partie dans l'oeuvre.

Par ailleurs, dans le but de décortiquer le parcours des héros étapes par étape, ce dossier contient des spoils, soyez-en avertis.


Le pitch de base


Milieu du dix-neuvième siècle au Japon.

Une femme meurt emportée par l'épidémie de choléra qui ravage le pays, elle laisse deux jeunes enfants livrés à eux-mêmes : Shotaro, 14 ans et Gentaro, 10 ans.

Suivant les dernières recommandations de leur mère, ils savent que pour survivre, ils devront devenir forts car les faibles sont voués à mourir.

Ils se mettent alors en quête d'un maître qui leur apprendra à manier le sabre pour devenir comme leur défunt père, un samouraï.

Ces innocents orphelins sont loin de s'imaginer combien le monde qui les entoure peut-être sans pitié envers ceux qui ne savent se défendre...


Jaquettes japonaises.

La série au Japon


Sidooh (士道) est un manga bouclé en 25 volumes, et qui reste à ce jour la plus longue série de la carrière de l'illustre Tsutomu Takahashi.

La série fut publiée à partir de 2005, à rythme hebdomadaire, au sein du magazine Young Jump des éditions Shûeisha, un magazine connu en France pour un paquet d'oeuvres dont Kingdom, Ascension, Golden Kamui, Gantz ou encore, plus récemment, Kowloon Generic Romance.

Riche d'un total de 266 chapitres, la série s'est achevée en 2010. Mais dès l'année suivante, l'auteur lui offre un court spin-off en un seul volume, Sidooh: Sunrise.



La publication française


Sidooh est un manga qui, dans notre pays, revient de loin, en ayant longtemps subit les frasques de son éditeur Panini dans ses années les plus incompétentes.

Une première édition, dotée de jaquettes retravaillées en jaune et noir particulièrement hideuses, fut lancée en avril 2007, avec un rythme au départ régulier d'un tome tous les 2-3 mois. Hélas, au fil du temps, le rythme de publication s'étiola, jusqu'à l'arrêt de cette édition en mars 2014 avec le 14e volume. Comme bien d'autres séries de l'éditeur, Sidooh était alors victime du je m'en foutisme de Panini, qui n'hésitait pas à stopper un paquet de séries.

Quelques jaquettes de la première édition.

Heureusement, les changements au sein de la direction éditoriale de Panini en 2019 ont eu un impact très positif chez l'éditeur qui, ces derniers temps, a entrepris de reprendre plusieurs séries autrefois laissées à l'abandon, et d'en rééditer d'autres. Sidooh a eu la chance de faire partie des mangas élus, et c'est finalement en début d'année qu'une nouvelle édition a été lancée à un rythme assez soutenu: tomes 1 et 2 en janvier 2021, tomes 3 et 4 en février, tome 5 en mars, puis tomes suivants partis sur un rythme d'un volume tous les deux mois, si bien que le tome 8 vient tout juste de sortir cette semaine.

Pour cette série,  l'éditeur a donc décidé de tout recommencer à zéro, en reprenant la publication depuis le début (un peu comme ce qui avait été fait avec Demon Slayer/ Les rôdeurs de la nuit), avec une nouvelle maquette pour les jaquettes. Il y a éventuellement de quoi crisper un peu les premiers acheteurs, ceux de la première édition de ces séries, dans la mesure où ils auront des volumes dépareillés. A moins de tout racheter depuis le début... mais est-ce vraiment nécessaire ? En effet, il est bon de noter qu'en dehors de la jaquette et de la première page en couleurs, tout le reste du contenu est exactement pareil entre la première édition avortée et cette nouvelle version. Même traduction d'Arnaud Takahashi dépourvue du moindre changement, mêmes polices, etc... C'est une copie conforme, en somme.

Jaquettes de la nouvelle édition.

Pour le reste, le choix de reprendre Sidooh depuis le début semble venir d'une très bonne volonté de la part de Panini: ne pas limiter la série aux seuls acheteurs de la première édition, et réellement lui donner une nouvelle chance auprès d'un nouveau public. D'autant plus que, depuis la première édition, Tsutomu Takahashi a un peu gagné en notoriété dans notre pays (il n'est jamais trop tard...).

Si bien que, pour bien faire les choses, le retour de Sidooh en librairies fut accompagné d'un certain matériel promotionnel, notamment des présentoirs.

Et puis, quitte à reprendre l'édition française de la série depuis le départ, il était vraiment de bon ton de nous débarrasser du fond jaune/noir immonde de la première édition. En revanche, on regrettera un peu que Panini n'ait pas opté pour le même logo-titre, assez stylé, que l'édition japonaise.

 
  


SIDOOH © 2005 by Tsutomu Takahashi / SHUEISHA Inc.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News