One Piece - Actualité manga
Dossier manga - One Piece

Reader Rating 19.50 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 22 May 2008


En route pour l'aventure!

   
Avant de mourir, le légendaire pirate Gold Roger eut ces quelques mots:
"Mon trésor? Si vous y tenez, vous n'avez qu'à le prendre ... Mais il vous faudra d'abord le chercher, car je l'ai caché quelque part dans ce vaste monde!"
Sur ces mots, une vague de piraterie se lance dans une fouille planétaire...

  

Acte 1: East blue (volumes 1 à 11)

Notre manga One Piece commence dans une petite ville portuaire, point de départ des aventures d'un pirate en devenir: Monkey D. Luffy. Ce dernier passe son temps avec l'équipage du grand Shanks Le Roux, son idole. Son destin prendra forme le jour où il avalera par inadvertance un fruit du démon, qui lui donnera une capacité spéciale: celle d'avoir un corps élastique. En contrepartie le «Gomu Gomu fruit» le condamne à ne plus pouvoir nager (plutôt handicapant pour un pirate). Après une série d'incidents (et quelques années) Luffy décide de poursuivre son rêve et prend enfin la mer. En chemin il rencontrera Zorro (le chasseur de pirates), Nami (la voleuse/cartographe), Pipo (le tireur d'élite) et Sandy (le cuistot). Tous deviendront membres de l'équipage du «chapeau de paille». Bien sûr nos amis affronteront des pirates, incarnés par Baggy Le Clown, Crow Le Machiavélique, Don Creek et l'homme poisson Arlong. Autant d'ennemis, drôles pour certains, terrifiant ou assoiffé de pouvoir pour d'autres. L'arc Eastblue se termine par un passage à Logue Town (lieu ou à été exécuté Gold Roger), et surtout par le départ de nos héros sur Grand Line.

C'est avec cette première partie que l'auteur va mettre en place le vaste univers de One Piece. Luffy va petit à petit rencontrer les futurs membres de son équipage, se trouver un navire et se faire une réputation à travers le monde. C'est aussi pour l'auteur l'occasion de mettre en place et d'améliorer son coup de crayon, qui ne cesse d'évoluer au fil des tomes qui composent cette première partie. Il faut en effet préciser que le style d'Oda est plutôt particulier: ses traits tirent souvent dans le rond, certains personnages sont physiquement disproportionnés... mais tout ceci est voulu.




Acte 2: Baroque Works (volumes 12 à 23)

L'arc Baroque Works commence avec l'arrivée de nos héros sur Grand Line. A peine remis de leurs émotions, ils tombent nez à nez avec des membres de Baroque Works, une puissante et mystérieuse organisation, qu'ils décident de combattre afin d'aider la princesse Vivi. Au cours de leur périple vers le royaume d'Alabasta, ils seront amenés à passer par d'autres îles. Ils feront escale à Whiskey Peak (repère des chasseurs de primes), Little Garden (île où ils feront la connaissance de Dorry & Brogy, deux géants) et le Royaume de Drum (où ils intégreront un nouveau membre dans l'équipage: Chopper). Arrivés à Alabasta, ils affronteront les leaders de Baroque Works notamment le terrible Crocodile alias Mr.0, chef de l'organisation. Cet arc s'achève sur leur départ et sur le recrutement d'un nouveau membre: Nico Robin.

Cette seconde partie est pour beaucoup de lecteurs la meilleure de One piece. Elle narre le duel de Luffy et ses amis contre l'organisation secrète Baroque Works. Oda en profite pour nous faire découvrir toute une palette de nouveaux personnages charismatiques et/ou hilarants. C'est aussi avec cette partie que l'auteur densifie l'univers de sa série, en présentant notamment les différentes organisations qui régissent l'univers dans lequel nos personnages évoluent. L'humour est bien entendu toujours présent, et prend même une autre dimension avec l'arrivée de Tony Tony Chopper dans l'équipage. Les séquences de flash-back chères à l'auteur sont toujours aussi émouvantes.




Acte 3: Skypea (volumes 24 à 32)

Cette partie commence sur l'île de Jaya, sur laquelle notre équipage va faire la connaissance de Montblanc Cricket, pirate qui a passé toute sa vie à la recherche de Skypea: l'île Céleste. Cette histoire ne tombant pas dans l'oreille d'un sourd, Luffy décide de partir en quête de Skypea qui se trouve être une île volante. Ils y découvriront deux peuples qui s’affrontent depuis des siècles et se retrouvent mêlés à cette lutte séculaire opposant les Shandians au Dieu de Skypea: Ener. L'intrigue est remplie de quiproquos entre les Shandians, l'équipage de Luffy, les habitants de Skypea et son dieu Ener. Un flash-back est mis en place, nous révélant ainsi le passé des Shandians et surtout le mystère qui entoure l'île elle-même.

La troisième partie du manga est pour la plupart des lecteurs la moins réussie. Trop longue, elle n’apporte pas de nouveaux éléments sur les intrigues mises en place par l’auteur auparavant, bien qu’elle reste de bonne qualité (quand on est habitué à du très bon, il est dur de se contenter d'un «juste bon»). La recette reste cependant la même, l’équipage est séparé, chacun affronte un adversaire désigné, un flash-back relativement long (un volume entier), un grand méli-mélo entre tous les protagonistes et un grand final dantesque!
Oda nous propose une île étrange et originale tout autant que ses habitants, il y fera des clins d’œil avec par exemple un haricot géant ou Gan For qui n'est autre qu'une reprise de Don Quichotte.
Bien, mais peut mieux faire!



  
 

Acte 4: Water Seven / Enies lobby (volumes 33 à 45)

En revenant de Skypea, c’est avec tristesse que les membres constatent les dégâts causés au fil du temps au Vogue Merry, leur navire hérité d’une de leur première aventure. Pipo n’arrivant plus à «bidouiller» le navire, ils décident de se rendre à Water Seven, connue pour être l’île où se trouvent les meilleurs ingénieurs navals. Après qu’un expert ait fixé l’état du navire, le verdict est sans appel : le Vogue Merry doit être abandonné. Une violente dispute éclate et divisera les membres de l’équipage! Mais loin de leurs préoccupations, quelque chose de plus grave se trame : le Cipher Pol N°9, une unité secrète du gouvernement veut s’emparer des plans d’une arme redoutable nommée "Pluton". Bien entendu Luffy et ses camarades se retrouvent mêlés à cette histoire et entament le combat contre le CP9 ! L’équipage est alors amené à Enies Lobby, le quartier général de la Marine, pour mener un combat titanesque!

Après la partie Skypea plutôt moyenne, cet arc va largement mettre tout le monde d’accord! Oda nous démontre encore une fois un talent indéniable dans la narration (il sait exactement où il va) et surtout une maîtrise absolue de son crayon. Non content de rajouter une fois de plus des personnages charismatiques à souhait, il nous apporte un nouveau décor des plus surprenants. L’auteur développe d’ailleurs pour l’occasion le personnage de Robin, en lui offrant un des meilleurs flash-back de la série. Une partie tout simplement remarquable, riche en action, mais aussi en passages très émouvants.


  
 

Acte 5: Thriller Bark (volumes 46 à 50)

Après s'être défait du CP9 et avoir ramené Robin parmi eux, l'équipage du Chapeau de Paille reprend la mer, fort d'un nouveau navire flambant neuf : le Thousand Sunny, conçu par Franky, cyborg rejoignant à son tour l'équipage ! Alors en direction de l'île aux Hommes-Poissons, nos héros doivent traverser le redoutable triangle de Florian, une zone maritime brumeuse et mystérieuse dont aucun bateau ne serait parvenu à sortir. A peine arrivés sur les lieux, ils croisent un navire-fantôme comprenant un seul membre encore debout : un squelette vivant du nom de Brook ! Alors que Luffy propose à cet hurluberlu de rejoindre sa troupe, le Thousand Sunny continue son chemin jusqu'à échouer à Thriller Bark. Cet immense et lugubre édifice marin est dirigé par Gekko Moriah, qui n'est autre que l'un des Sept Capitaines Corsaires ! 
 
Oda nous emmène vers une nouvelle aventure autrement plus originale, centrée sur une ambiance d'épouvante particulièrement jouissive ! Squelettes, zombies, morts vivants, chanteaux hantés... toutes les plus grandes images du genre y passent pour dépeindre un univers que Tim Burton lui-même n'aurait pas renié ! Si d'un point de vue narratif, ce nouvel épisode ne sera guère surprenant, il fait avant tout office de défouloir après les lourdes intrigues développées dans Thriller Bark : ici, place à l'humour et aux plus grands délires, avec des affrontements assumant sans complexes leurs exagérations. Qu'il s'agisse de monstres géants, de super transformations inédites ou de techniques combinés faisant un clin d'oeil appuyé aux sentais, tout est fait pour dérider le lecteur et offrir des combats particulièrement jouissifs. Cependant, plus qu'un véritable arc conséquent, Thriller Bark peut s'appréhender comme un interlude, bien que plus copieuse qu'à l'accoutumée avec la présence d'un nouveau capitaine corsaire à éliminer. Mais surtout, entre deux délires, ce chapitre pose, sans s'en donner l'air, les éléments essentiels qui amèneront aux terribles évènements suivants...
  
 
 

Acte 6: La Guerre au Sommet (volumes 50 à 61)

En atteignant Redline, gigantesque continent vertical séparant le monde en deux, Luffy vient de parcourir la moitié du chemin le séparant du One Piece ! Cependant, pour plonger sous les eaux et atteindre le royaume des Hommes-Poissons, le jeune pirate doit d'abord faire une escale sur Sabaody pour trouver un artisan pouvant préparer le Thousand Sunny à une telle expédition sous-marine. Mais leur visite de l'archipel entraînera l'équipage vers des intrigues beaucoup plus importantes, avec des répercussions au niveau mondial ! Ils y rencontreront notamment d'autres équipages de jeunes loups de mer qui, comme eux, sont à la poursuite du trésor de Gold Roger, mais découvriront aussi les Dragons Célestes, aristocrates faisant peu de cas de la nature humaine en réduisant en esclavage leurs semblables. Ne pouvant rester de marbre devant de telles exactions, Luffy finira par provoquer une intervention musclée de la Marine et même le déplacement d'un amiral sur les lieux. Alors que l'équipage du chapeau de paille est sur le point de subir sa première lourde défaite, un autre évènement capital ébranle le monde : l'annonce de l'exécution publique au QG de la Marine de Ace aux Poings Ardents, commandant de la seconde division de la flotte du célèbre Barbe Blanche, qui ne restera sans doute pas indifférent au sort de son lieutenant...
 
Alors que One Piece donnait déjà l'impression de se bonifier au fil des volumes, chaque nouveau tome écrasant le précédent, la série s'oriente ici vers un véritable climax, pour clôturer comme il se doit ce qui n'est "que" la première moitié de l'aventure ! Ce nouvel acte enrichit son univers de toutes nouvelles informations (les 11 Supernovaes, les Dragons Célestes, les plus grandes figures de la Marine,...) tout en offrant une succession de péripéties particulièrement dantesques, entre la bataille musclée de Sabaody, l'infiltration dans la redoutable prison d'Impel Down... Le tout jusqu'à aboutir à une guerre totale réunissant dans un même lieu les plus grands protagonistes de ce Monde, pour un conflit qui laissera bien des regrets et qui bouleversera le monde à jamais ! La structure narrative de ces différentes péripéties est autrement plus imprévisible que dans les arcs précédents. Chaque retournement de situation a une implication beaucoup plus forte dans la destinée de nos différents héros, et même si le point de vue se resserre sur Luffy, l'univers ne semble n'avoir jamais été aussi détaillé et construit. 
 
Mêlant histoires personnelles (marquées par un nouveau flashback conséquent) et conséquences géopolitiques, cet arc marque avec brio la fin d'une époque et la chute de ses figures emblématiques, avant de regarder vers un tout nouvel avenir où les cartes sont redistribuées, mais où subsiste encore un espoir de salut. Voilà de quoi donner aux lecteurs l'envie de repartir avec le même entrain pour une cinquantaine ou une soixantaine de nouveaux volumes !!
 
 
 

Interludes et mini-aventures

L’auteur nous gratifie au cours des diverses parties qui composent le manga de petits interludes, qui font office de transitions entre les grands arcs. Ces interludes ne brillent pas par leur intensité, mais apportent souvent beaucoup d’informations concernant les mystères développés par l’auteur. Elles marquent ainsi l’apparition des Capitaines Corsaires (Mihawk, Barthelomew Kuma ou Don Donquichotte Doflamingo), de hauts gradés de la Marine (Ao Kiji, Sangoku ou Hina), d’anciens personnages (Shanks, Kobby, Baggy, Dragon…) et surtout des nouveaux arrivants (Barbe Noire, Barbe Blanche, Foxy…). Ces interludes servent avant tout à nous dévoiler les différentes organisations qui régissent l'univers de One piece. Cependant l’auteur garde tout de même l’humour qui caractérise la série.

L’auteur développe aussi le concept des mini-aventures. On peut découvrir ces dernières à la page titre de chaque chapitre. Elles nous permettent de suivre les aventures des personnages les plus comiques de One Piece. Ainsi le lecteur suivra Baggy (rétréci), Kobby et Hermep, Jango, Octo, Gedatsu, Portgas D. Ace et bien d’autres, dans des aventures toutes plus délirantes les unes que les autres. Mais ces aventures permettent également de réintégrer des personnages sans avoir à s’étendre sur ce qu’ils ont vécu pendant qu’on suivait Luffy et son équipage!

   

ONE PIECE © 1997 by Eiichiro Oda / SHUEISHA Inc.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News