Dossier manga - Oh! Great

Reader Rating 17.50 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 12 August 2010


Plein les yeux!


Impossible de conclure ce dossier sans parler de ce qui fait toute la renommée d'Oh! Great, et que même les réticents sont forcés de reconnaitre : sa force graphique incomparable. Pourtant, à ses débuts, le style de l'auteur ne sort pas forcément du lot, en reprenant des codes récurrents des années 90 : les filles sont plantureuses, sculpturales, avec de très grands yeux, les garçons souvent très musclés, aux épaules larges. Le trait reste ainsi encore maladroit dans les débuts d'Enfer et Paradis, avec des personnages à l'allure ratée : la première coupe de cheveux de Soichiro Nagi parait aujourd'hui complètement démodée et exagérée. Mais peu à peu, le rythme mensuel, puis hebdomadaire, permet au mangaka de trouver son tempo, et d'affiner son dessin, en améliorant nettement les proportions. Au fur et à mesure, le style des années 1990 laisse place à un trait plus aéré, plus fin, et aussi plus réaliste.

L'auteur ne cache pas son plaisir de faire de magnifiques illustrations, qu'il s'agisse de celles en début de chapitres ou les magnifiques artworks en couleur qui s'offrent à chaque volume d'Enfer et Paradis. Le dessin est pour l'auteur une manière d'étancher encore plus sa démence, là où ses scénarios ne pourraient pas lui permettre. Véritable touche-à-tout, il semble autant à l'aise dans le dessin réaliste, les esquisses à l'huile, mettant en scène ses héros dans des postures et costumes inattendues, ou parfois dans un ressort plus comique en usant de graffiti ou de super-deformed. Ses illustrations délirantes se placent aussi au cœur même de ces récits pour notamment appuyer l'intensité des situations et des combats. Il n'est pas rare de voir les héros s'affronter avec des animaux, des dieux en armures derrière eux. Le monde réaliste s'embrase pour rentrer dans la folie. L'expression est alors maitrisé jusqu'au moindre trait, jusqu'à la moindre onomatopée.

A la manière de ses intrigues imprévisibles, son style graphique est métamorphe, s'adaptant toujours au mieux à la situation. Au repos, si tant est qu'il y en ait, les personnages arborent un visage plus juvénile, plus naïf. Les passages comiques sont souvent représentés dans des dessins plus réduits, sauf lorsque l'auteur veut provoquer un vrai choc burlesque. Les visages prennent au contraire un aspect plus réaliste lorsque la situation se veut plus tendu et les enjeux importants. Oh! Great est un vrai perfectionniste, qui maîtrise totalement le sens du détail. La moindre illustration fourmille de petits éléments apportant une vraie singularité, qu'il s'agisse d'un simple bouton de chemise orné d'un motif, ou d'une tenue gothique complète savamment travaillée. Cette qualité de représentation aboutie tapera justement dans l'œil de nombreux développeurs de jeux vidéos, l'engageant pour faire du chara-design. Aujourd'hui, Oh! Great fait partie de ces rares auteurs dont le style est reconnaissable entre mille, malgré la diversité graphique de ses travaux. Des jeunes filles séduisantes au regard profond et pénétrant, des tenues travaillées jusqu'à la moindre broderie, dans des univers entre fantasme et réalité.
 
 
 
   
  

Conclusion

 
Au final, comment résumer brièvement ce qui fait le style si particulier d'Oh! Great ? Difficile à dire. Lui-même ne doit pas vraiment le savoir. Etant venu dans le monde du manga par hasard, il ose tout, au prix de se bruler les ailes au passage. L'auteur ne veut pas être rangé dans une case et subir des pressions le poussant vers la consensualité. Il fait ce qu'il veut, propose ses plus grandes folies, au risque de déplaire à une majorité de personnes et à perdre ses derniers fans en cours de route. Son talent graphique unique lui permet sans doute d'aller aussi loin, et de rester une valeur sure dans le monde du manga malgré toutes ce prises de risque. Malgré tout le fan service qui nourrit ses pages, il n'est pas là pour faire plaisir à son lectorat, mais pour offrir ses idées, à prendre ou à laisser. Auteur au style polymorphe, il sait adapter le contenu de son récit à son humeur du moment, mais aussi au public qui est visé, mais sans jamais perdre ce qui fait sa touche si personnelle. Qu'on l'admire ou qu'on le dénigre, cela importe peu : il reste et restera avant tout un auteur sans concessions!
 
 
Mise en ligne le 13/08/2010.
Mise à jour le 30/08/2012.
  
  
  
Fiche de l'auteur: Oh! Great

Dossier réalisé par Tianjun


Air Gear © 2003 Oh!Great / KODANSHA Ltd. Majin Devil © 2001 Oh!Great / KODANSHA Ltd. TENJO TENGE © Oh! GREAT / SHUEISHA Inc. Engine Room / Five / Junk Story/Naked Star © Oh! GREAT / CORE MAGAZINE Himikoden © Oh! GREAT / Kadokawa Shoten

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News