Dossier manga - Monster
Sommaire

Publié le Vendredi, 13 March 2015


1986, Düsseldorf, Allemagne de l'Ouest

   

Résumé

   
L'histoire de Monster prend place au milieu des années 80, époque où l'Union soviétique vit ses dernières heures, bien que l'Allemagne est encore scindée en deux. Le docteur Kenzô Tenma, un talentueux neurochirurgien d'origine japonaise, travaillant à L'Eisler Memorial Hospital de Düsseldorf, est promis à un brillant avenir. Son talent et son naturel sympathique font de lui le favori du directeur, M. Heineman, d'autant que Kenzô est fiancé à Evan la fille de ce dernier. Notre bon médecin obéit fidèlement à sa hiérarchie, quitte à ce que sa conscience le tiraille : ainsi, un jour, il sauve la vie d'un célèbre chanteur d'opéra plutôt que celle d'un ouvrier turc, pourtant arrivé plus tôt à son service.
  
Le soir même, un drame se joue chez les Liebert, une famille récemment passée d'est en ouest. Les deux parents sont retrouvés morts, leur fille complètement tétanisée, et son frère jumeau gisant au sol, une balle logée dans le crâne. Kenzô Tenma est donc appelé en urgence pour sauver le jeune garçon. Quelques heures plus tard, tandis qu'il prépare l'opération, le maire de la ville arrive lui aussi aux urgences, et Tenma est sommé d'abandonner l'enfant entre la vie et la mort. Cette fois-là, Kenzô écoute sa conscience, et décide de sauver la vie du garçon, nommé Johann.
   
Dès lors, tous les rêves d'avenir s'écroulent pour Kenzô Tenma, qui a osé faire front face à ses supérieurs, et laissé mourir le maire : le directeur de l'établissement lui promet de ruiner sa carrière, et Eva rompt avec lui avec mépris. Désemparé, Tenma reste auprès de Johann, encore dans le coma après son intervention, et d'Anna, sa sœur jumelle, également intégrée dans l’hôpital et toujours plongée dans un profond mutisme. Mais quelques jours plus tard, le destin bascule à nouveau, lorsque le directeur Heineman et deux de ses subalternes sont retrouvés morts, empoisonnés... et le lendemain matin, les deux jumeaux ont disparu !
  
L'affaire est confiée au commissaire Runge, agent de la BKA, mais en l'absence de preuves, l'histoire en reste là... Ironiquement, ces trois meurtres profitent à Kenzô Tenma, alors propulsé chef du service de chirurgie de l'Eisler Hopital, un poste qu'il occupera par la suite pendant presque dix ans...
   
   
   
      
En 1995, l'Allemagne a présent réunifié est secouée par une troublante série de meurtres, dont les victimes sont des couples sans enfants. Nous retrouvons le commissaire Runge, qui suit la piste d'un homme, Adolph Yunkers, qu'il suspecte d'avoir pris part à l'affaire. Ce même Yunkers est retrouvé à Düsseldorf, victime d'un accident de la route, et est pris en charge par le Docteur Tenma. A son réveil, Yunkers est hanté par un certain « Monster », et se sentant encore menacé, décide peu après de prendre la fuite...
   
Alors qu'il voulait rendre à son patient une visite de courtoisie, Tenma constate sa disparition, mais le retrouve bien assez tôt, sur un immeuble en construction. Cependant, face à Yukers, se trouve le « Monster », qui l'abat froidement, juste après avoir dévoilé son identité à Tenma... « Monster », l'auteur de tous ces crimes, mais aussi des meurtres des trois médecins ainsi que du couple Liebert en 1986... n'est autre que Johann, le garçon que Tenma a sauvé autrefois !
   
A compter de ce jour, le Docteur Tenma décide de suivre les traces du « Monster », pour corriger l'erreur qu'il a commise autrefois : rendre la vie à un futur tueur psychopathe. Pendant ce temps, le commissaire Runge trouve en Tenma un suspect idéal pour les deux affaires....
Et c'est ainsi que commence une très longue traque,  une poursuite dans plusieurs régions d'Allemagne et de République Tchèque, à la rencontre d'une multitude de personnages aux troubles motivations, à la recherche des origines du « Monster » et de ses motivations...
     
     

Personnages

   
   
   
Fils de médecins d'un petit hôpital de campagne, Kenzô Tenma décide de partir en Allemagne après avoir découvert l'une des thèses rédigées par le Docteur Heineman. Ses talents de neurochirurgien, couplés à sa détermination et à son bon caractère en font l'un des médecins les plus appréciés de l'Hopital Eisler, dont il semble destiné à reprendre la direction dans un avenir plus ou moins lointain. Mais sa carrière bascule, le soir où il préfère sauver la vie d'un jeune garçon plutôt que celle du maire, respectant l'ordre d'arrivée plutôt que la différence de prestige. Mais alors qu'ilAcc semble abandonné de tous, le destin vient jouer un tour inattendu, lorsque le directeur Heineman et deux de ses collaborateurs sont retrouvés morts, assassinés. Kenzô Tenma est alors promu directeur du service de chirurgie, et reprend sa carrière, malgré le spectre de cette sordide affaire...
    
« Je t'ai opéré au risque de tout perdre. Mais je suis allé jusque-là parce que je pouvais te sauver. »
    
Neuf ans plus tard, lorsqu'il comprend que Johann, l'enfant qu'il a sauvé en brisant sa carrière, est à l'origine des meurtres de ses supérieurs, et d'une série de crimes secouant l'Allemagne, Kenzô se retrouve tout d'abord complètement anéanti. Puis, il décide de traquer le jeune homme, quitte à mettre de côté son statut et s'enfoncer à son tour dans le monde de l'ombre... Son but : éliminer cet assassin, à qui il a rendu la vie autrefois. Mais la fugue de Tenma fait de lui le suspect principal des différentes affaires. 
  
« Si je poursuis Johann, ce n'est pas pour prouver mon innocence.»
   
Au cours de ses voyages, Tenma fait diverses rencontres, se créée différents alliés qu'il convainc de son innocence, et fait face à d'inquiétants individus, liés au passé du « Monster » Par ailleurs, il retrouvera aussi la trace d'Anna, la sœur jumelle de Johann, et cherche à l'empêcher de sombrer à son tour. Car malgré sa principale motivation très noire, Kenzô Tenma reste un héros empreint de gentillesse. Il est à la fois le martyr, le pêcheur cherchant à absoudre sa faute, et le vagabond, le ronin porté par un code d'honneur le ramenant droit à ses origines nipponnes. S'il apprend à se servir d'une arme, il jure de ne l'utiliser que sur sa seule cible, et c'est volontiers qu'il cherchera à sauver ceux qui pourront encore l'être. Mais lorsqu'il fera face à la bête, pourra-t-il réussir à presser la détente, faisant de sa main, destinée à sauver des vies, un instrument de mort ?
  
  
    
   
Voilà le « Monster », le Démon au visage d'Ange, le tueur qui agit avec suffisamment de discrétion pour n'être qu'une rumeur, qu'une légende, connu dans l'histoire sous de multiples noms. Et c'est sous celui de Johann que nous le découvrons, alors âgé de onze ans, fraîchement passé en Allemagne de l'Ouest après avoir adopté avec sa sœur jumelle Anna par les Liebert. Et alors que ces derniers sont retrouvés morts, lui gît avec une balle dans la tête. Et il serait allé les rejoindre, si le Docteur Tenma ne lui avait pas sauvé la vie... Mais à peine aura-t-il rouvert les yeux qu'il se remettra à tuer, en commençant par un funeste cadeau pour son sauveur.
 
« Mon cher Tenma, regarde-moi ! Regarde-moi ! Le monstre qui est en moi est en train de grandir ! »
 
Neuf ans s'écouleront entre sa disparition de l'Hopital Eisler et sa réapparition face au Docteur Tenma, lui confessant ses crimes, pour en faire son némésis, son juge, son bourreau. Pour lui, Tenma est le seul homme digne de reprendre cette seconde vie qu'il lui a offerte autrefois. Durant la décennie passée, Johann est passée par de nombreuses familles d'accueil, avant d'atteindre un âge où il pourrait enfin être autonome. Et sitôt cet âge atteint, sa première volonté fut de se débarrasser de tous ses parents d'autrefois, pour devenir un vague souvenir et faire disparaître son passé. Mais nous n'en dirons pas plus sur le reste de ses intentions, qui constituent le cœur même du récit. Rapidement remarqué dans le monde de l'ombre, le « Monster » use de son charisme pour s'attirer les services d'hommes de main dévoués, ou pour manipuler ses congénères psychopathes à sa guise. Génie chaotique pour les uns, renaissance de la grandeur de l'Allemagne par son type arien pour les autres, Johann est avant tout impalpable, insaisissable, et cela ne le rend que plus dangereux. Mais si un monstre se cache derrière ce visage angélique, qui se cache derrière le masque du monstre ? 
  
   
  
   
Le « Monster » a un double, qui représente sa part de lumière. Anna est la sœur de Johann, et a suivi ses pas jusqu'à son adoption par le couple Liebert. Le soir du drame, elle est la seule à n'avoir subi aucun dommage physique, mais le mental de la fillette a subi un sacré choc face au spectacle sanglant. Placée dans l'aile de soins psychiatriques de l'Hôpital Eisler, Anna reste aphasique, les yeux grands ouverts, murmurant par moments quelques paroles incompréhensibles, toujours ponctuées par le même mot : « Tuer ». Puis, lors du meurtre des trois médecins, elle disparaît en même temps que son frère, qui l'a emportée avec lui. Tous deux se rendent ensuite à Heidelberg, où ils sont recueillis par un autre couple sans enfants, les Fortner, qui offrent un nouveau prénom à la petite fille : Nina. Sachant sa sœur en sécurité, Johann s'évapore, mais compte bien la « récupérer » dans quelques années.
  
En 1995, Nina, est une devenue demoiselle très dynamique, qui fait le bonheur de ses parents, et dont le joli minois fait tourner bien des têtes. Jumelant ses études en fac de droit, des cours dans un club d'aïkido, et un boulot annexe de livraison de pizzas, la jeune femme multiplie les activités pour évacuer ses idées noires : suivie psychologiquement depuis son plus jeune âge, elle n'a aucun souvenir de son enfance avec ses onze ans, et fait un cauchemar récurrent où apparaît un monstre, le « mal personnifié ». A l'approche du jour de ses vingt ans, Nina reçoit plusieurs e-mails et sent qu'ils ont un rapport avec sa vie passée
 
« Moi, j'ai envie de savoir qui je suis vraiment. »
  
Mais quand arrive son anniversaire, sa vie bascule une nouvelle fois dans l'horreur. Tandis que le Docteur Tenma retrouve sa trace, Johann abat sa cruelle sentence sur les époux Fortner. Et la mémoire perdue de Nina ressurgit face aux corps inertes de ses parents. Heureusement, Tenma est là pour l'empêcher de sombrer à nouveau, et pour la protéger des hommes envoyés par son frère.Mais tandis que le médecin regrette de l'avoir ramené à la vie, Nina prend sur elle le fait de ne pas avoir réussi à le tuer ; car c'est elle qui lui a logé une balle dans la tête, à sa demande. Dès lors, tout comme Tenma, Nina se mettra aussi à la poursuite de son frère, plongeant à son tour dans l'Allemagne souterraine, à la recherche de la vérite sur ses origines...
   
   
   
   
Runge est un brillant inspecteur, commissaire au BKA, l'office fédéral de la police judiciaire allemande. Sa qualité et sa réputation lui viennent de ses capacités hypermnésiques. Il « stocke » des informations factuelles sur les personnes qu'il croise, et les affaires sur lesquelles il travaille, ce qui se traduit par un tic : il tapote sur un clavier imaginaire, représentant les entrées de nouvelles données (main gauche) ou la récupération d'anciennes (main droite) dans la « disquette » à l'intérieur de son cerveau. Le commissaire Runge apparaît dans le récit à la mort des trois médecins de l'Hôpital Eisler, et parvient à déterminer l'arme du crime, même si l'affaire en reste là. Cependant, Runge reste convaincu d'une chose : ces trois morts n'ont profité qu'à une seule personne : le Dr Tenma. Neuf ans plus tard, les routes des deux hommes se croisent à nouveau, tandis que Runge cherche à interroger Adolph Yunkers, pris en charge par le médecin. La mort de Yunkers confortera l'inspecteur dans son hypothèse initiale. Pour lui, il n'y a plus aucun doute, Kenzô Tenma est l'auteur de tous ces crimes. Et « Johann » n'est que le nom que donne son coupable idéal à sa double personnalité, justifiant une schizophrénie entre le médecin et le tueur.
   
« Jamais aucune affaire qui m'a été confiée n'est restée sans solution. Pas une seule. »
   
Le commissaire Runge est un homme obsédé par la vérité, et voue sa vie à son travail. Si ce zèle lui vaut le respect de ses confrères, c'est aux dépens bientôt de sa vie familiale : ainsi, sa femme et sa fille, complètement délaissées, finiront par le laisser tomber... sans que cela ne suscite chez lui une quelconque émotion apparente. Mais son obstination viendra finalement lui jouer des tours dans son travail : poussant malgré lui au suicide un suspect dans une affaire de mœurs, Runge se voit délesté de toutes ses affaires en cours par son supérieur. Pour lui, il ne reste plus qu'à se concentrer sur une seule affaire : la poursuite de Kenzô Tenma.
   
   
   
   
Fille du directeur du Eisler Memorial Hospital de Düsseldorf, Eva n'a jamais manqué de rien dans sa vie. Habituée à ce que l'on cède à tous ses caprices, la jeune femme vit dans le luxe et participe à de fastueuses soirées mondaines. Son seul but, dans la vie, et d'exploiter les hommes grâce à sa richesse et sa beauté fatale. Elle ainsi jeté son dévolu sur le sémillant Kenzô Tenma, interne talentueux promis à un bel avenir, et espère ainsi passer de fille de l'ancien directeur à femme du suivant. Pour elle, le statut social des personnes compte plus que leur dignité d'individu, et elle est ainsi à l'origine d'une phrase implacable, sonnant l'alarme dans l'esprit de son futur mari :
  
« Chaque vie n'a pas le même prix. »
   
Aussi, lorsque Kenzô trahit les espoirs qu'elle avait fondés en lui, Eva rompt leurs fiançailles sans autre forme de procès, et se tourne déjà vers d'autres hommes. Quelques jours plus tard, à la mort de son père, Eva apparaît comme anéantie aux funérailles de ce dernier. Mais, lorsque Tenma reçoit une nouvelle promotion, la jeune femme se tourne à nouveau vers lui. Émet-elle un véritable regret, ou bien est-ce là une nouvelle manœuvre dans son optique carriériste ? Toujours est-il que ses nouvelles avances sont aussitôt repoussées par son ancien fiancé.
   
En 1995, Eva Heineman est une femme riche. Sa fortune est constituée par l'héritage de son père, mais aussi par les indemnités que lui fournissent les trois mariages (pour autant de divorces) effectués durant les neuf dernières années. Mais si elle vit dans l'aisance, son cœur reste désespérément vide, depuis que Tenma l'a rejetée. Ne parvenant pas à oublier le seul homme qui l'ait aimé pour ce qu'elle est, et non pour son argent, Eva a depuis sombré dans l'alcoolisme. Mais alors qu'elle fait une nouvelle tentative de réconciliation avec Kenzô, encore vaine, ses regrets se transforment en rancune, sa tristesse en colère. Dès lors, Eva laisse sa vie derrière elle, pour partir à son tour en quête de vengeance. Mais pourtant, elle seule détient la clé qui pourrait sauver son ancien fiancé....
   
   
Et les autres...
   
La saga Monster compte encore une multitude de personnages, aux caractères tout aussi importants dans la suite de l'intrigue, tels le petit Dieter, les psychologues Rudy Gillen et Leichwein, ou encore Robert, le bras droit dévoué de Johann. L'un d'entre eux, l'énigmatique Wolfgang Grimmer et son sourire mélancolique, fait même souvent figure de personnage préféré parmi les fans de l’œuvre, devant les protagonistes eux-mêmes. D'autres n'auront un passage que très ponctuel, mais pourtant très marquant, comme le détective Richard Brown, Martin l'homme de main taciturne, ou Yan Suk, le jeune inspecteur tchèque au parcours similaire à Tenma. Toutefois, nous préférons vous laisser le plaisir de la découverte de ces nombreuses personnalités et de leurs histoires souvent tragiques. 
   
   

© 1995 Naoki Urasawa / Shogakukan Inc. All rights reserved

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News