L'île de Hôzuki - Actualité manga
Dossier manga - L'île de Hôzuki
Sommaire

Publié le Vendredi, 01 July 2016


Présentation



Synopsis


Kokoro et Yume Suzuhara, un frère et sa petite sœur, rejoignent l’école de Hôzuki sur l’île du même nom, peu après avoir été abandonnés par leurs parents. Loin de la société moderne, ce nouveau cadre de vie paisible s’annonce comme le lieu idéal pour permettre aux deux enfants de se réadapter.

Sur place, ils découvrent que leur classe se constitue de seulement quatre autres enfants et quelques professeurs. Si certains instituteurs comme la jolie Yukino Kai les met en confiance, d’autres s’avèrent plus douteux… Ces mêmes adultes semblent néanmoins cacher quelque chose aux enfants, des doutes qui se confirment quand Kokoro apprend de la bouche de l’un de ses camarades, Rikiya, l’existence d’un complot contre eux. En effet, peu de temps avant l’arrivée du héros et de sa sœur sur l’île, un enfant du nom de Hisanobu a disparu de l’île, mais ceux déjà présents à ce moment l’ont bien vu mourir, tué des mains des professeurs…


Quatre tomes horrifiques


L’Île de Hôzuki (Hoozuki no Shima ou 鬼燈の島 en japonais) est le troisième manga que nous avons pu découvrir en France de Kei Sanbe. Il fut originellement pré-publié dans les pages du magazine Young Gangan de l’éditeur Square Enix entre 2008 et 2009, un magazine important puisqu’on lui doit certains succès comme Ubel Blatt, Dimension W, ou des œuvres de Tetsuya Tsutsui. C’est aussi dans ces pages que l’auteur publiera une autre de ses œuvres, Le Berceau des Esprits. L’Île de Hôzuki s’est déclinée en 27 chapitres, compilés en quatre volumes dont le dernier fut publié en septembre 2009.

Début 2010, l’éditeur français Ki-oon cherchait à séduire un grand lectorat avec des œuvres à suspense, comme ce fut le cas avec Doubt de Yoshiki Tonogai qui connut un grand succès. En février de la même année, l’éditeur propose ainsi L’Île de Hôzuki pour une publication des quatre volets qui s’étalera jusqu’au mois d’octobre.



Personnages



Kokoro Suzuhara :



Jeune garçon particulièrement jovial de dix ans, Kokoro est d’un naturel confiant et ouvert, ayant notamment un fort esprit de bienveillance à l’égard de sa petite sœur de moitié son âge, Yume.
Après l’abandon de leurs parents, il se retrouve avec sa protégée sur l’île de Hôzuki où il pense qu’une vie paisible les attend, bien que la suite des événements s’apprête à lui prouver le contraire. Malgré les révélations morbides de Rikiya, Kokoro essaiera d’abord de garder foi en les adultes, notamment en Yukino Kai.


Yume Suzuhara :



Âgée de cinq ans, Yume est la petite sœur de Kokoro et a intégré l’école de Hôzuki en même temps que son frère. Aveugle de naissance, elle se déplace toujours avec une canne. Malgré ce handicap, elle est d’un naturel jovial et curieux, débrouillarde mais appréciant le soutien de son frère.
Yume aura conscience des événements étranges de l’école par le biais des actions de son frère. Même lorsqu’il s’agira de s’évader de l’île, la non-voyance de Yume ne sera jamais un frein dans les projets des enfants de quitter Hôzuki.


Rikiya Sudô :



Enfant de dix ans, Rikiya a un fort caractère et agit comme le leader de la petite classe. La forte-tête qu’il est met rapidement en garde Kokoro contre les adultes qui seraient malveillants envers les élèves. Il expliquera notamment au héros la mort de Kôchi Hisanobu, son ami, et le plan qui leur permettront de quitter l’île avant que la vie ne leur soit ôtée à eux aussi.
D’après le dossier des professeurs, Rikiya est un mythomane… Et s’il avait inventé l’histoire de l’île de Hôzuki de toutes pièces ?


Hatsune Miyazawa :



Jeune fille de onze ans, Hatsune est par conséquent la plus vieilles des élèves de l’école de Hôzuki. Elle s’est retrouvée dans cet établissement après que ses parents aient disparus car ils avaient contracté une trop grande dette aux jeux d’argents. Enfant euphorique à cette période, Hatsune devint aphone, de manière psychologique, après avoir été battue par ses parents qui déversaient leur colère sur leur fille.
Hatsune est désormais une fille solitaire, vaquant à ses occupations comme elle le peut. Mais suite à une tentative de viol de Kuwadate, elle se rendra compte que les adultes sont loin d’être bienveillants envers leurs élèves…


Shûichiro Fuji :



Garçon de dix ans, Shûichiro a intégré l’école de Hôzuki après la mort de sa mère. Bien plus épanoui auparavant, il devint un enfant bien plus renfermé sur lui-même après avoir survécu à la tentative de suicide de sa mère qui fonça en voiture dans un ravin.
Moins téméraire que Rikiya, ce n’est pas pour autant que Shûichiro fait confiance aux adultes. Se méfiant d’eux, il met son intelligence à contribution en réfléchissant aux motifs qui poussent les professeurs à assassiner les enfants…


Futoshi Hakkai :



Âge de dix ans lui aussi, il est le garçon le plus timide de l’école de Hôzuki. Futoshi souffre d’un très grand manque de confiance en lui et se trouve stressé en permanence. Boulimique, il évacue son anxiété dans la nourriture et a toujours un paquet de chips à portée de main.
Couard, il est effrayé plus que quiconque d’être assassiné par les professeurs. Futoshi sera même un poids particulier pour nos jeunes héros durant leur évasion, mais c’est peut-être bien cette épreuve qui lui permettra de prendre confiance en lui.


Yukino Kai :



Jeune femme et institutrice fraîchement arrivée à l’école de Hôzuki, Yukino enseigne l’E.P.S. De plus, elle est celle qui accueillera Kokoro et Yume sur l’île et apparaîtra dès lors comme une professeure agréable et à l’écoute des élèves, un point qui sera soulevé par son envie de découvrir ses « protégés » en parcourant leurs dossiers scolaires.
Mais comme tous les autres adultes, Yukino sera la cible des soupçons de la part des enfants, elle montrera ainsi une facette bien plus sombre d’elle au cours du temps. Aussi victime de tentatives d’abus de la part du professeur Kuwadate, Yukino est-elle vraiment une ennemie pour les élèves de l’île ?


Kuwadate :



Professeur à l’école de Hôzuki, Kuwadate incarne tout ce que les élèves craignent sur l’île. Solitaire et ne montrant aucune affection envers les enfants, il effraie notamment Rikiya qui l’a vu tuer Hisanobu.
Rapidement, Kuwadate apparaît comme un pervers pédophile. Il fera ainsi des avances plus que directes envers Yukino et montrera une attirance particulière pour la jeune Hatsune…


L’auteur, Kei Sanbe


Né un 5 mars à Hokkaidô, Kei Sanbe a la particularité d’être un auteur particulièrement prolifique depuis la fin des années 90. L’une de ses premières œuvres est Black Road, un récit de fantasy, et suivront ensuite plus d’une quinzaine de titres éparpillés tout le long des années 2000 et 2010. Kei Sanbe est ainsi un mangaka qui explore tous les genres et écrivant des séries plutôt courtes allant du one-shot à cinq volumes. Gageons toutefois qu’il démontre des préférences pour le mystère, la comédie scolaire ainsi que l’érotisme.

En France, nous avons d’abord découvert l’artiste en 2003 avec Testarotho, série en quatre opus publiée par Soleil. En 2007, Kurokawa s’empare de l’auteur avec Kamiyadori, un récit d’action en cinq tomes. C’est en 2010 avec L’Île de Hozuki que l’auteur atterrit chez Ki-oon et ne l’a, pour le moment, plus quitté. L’éditeur réitère ainsi en 2011 avec Le Berceau des Esprits puis, en 2014, avec l’œuvre la plus célèbre du mangaka, Erased.

On connait aussi l’auteur sous un autre nom de plume, Keisuke Kawahara, une identité qu’il utilise pour signer doujinshis et hentai.
  
  
  


© Kei Sanbe / SQUARE ENIX

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News