Le Bateau-Usine - Actualité manga
Dossier manga - Le Bateau-Usine
Sommaire

Publié le Vendredi, 20 November 2020


Présentation


L'histoire


Nous sommes au coeur du Japon des années 1920.

Dans un contexte où l'industrialisation et la course capitaliste font rage, émergent les bateaux-usines, de larges navires généralement récupérés par les Japonais après la guerre contre la Russie, et transformés en véritables lieux de travail flottants.

Au port de Hakodate, le Hakkô-maru, l'un de ces bateaux-usines, s'apprête à larguer les amarres en direction des eaux du nord de Hokkaidô, près du Kamtchatka, en emmenant à son bord des centaines de travailleurs saisonniers issus de bords différents : pêcheurs, mineurs, étudiants... tous ayant tendance à avoir pour point commun une situation précaire.

Seulement, une fois à bord, ils ne savent pas que c'est l'enfer qui les attend sous la houlette d'Asakawa, un intendant qui ne pense qu'aux bénéfices de l'entreprise, quitte à bafouer les nombreux humains qu'il a sous ses ordres.





Fiche signalétique


C'est en 2006 que Manga Kani Kousen est publié au Japon par les éditions Higasiginza Shuppansha (ou Higashi Ginza Shuppansha - 東銀座出版社), un éditeur que l'on ne connaît pour rien d'autre en France et qui est basé à Tokyô.

Nous sommes le 8 septembre 2016 lorsque ce one-shot d'environ 180 pages (en comptant les nombreuses pages de bonus/explications/approfondissements) paraît en langue française aux éditions Akata sous le nom Le Bateau-Usine, un titre assez proche de la signification du titre original japonais.

Après notamment le très intéressant Colère Nucléaire, les éditions Akata poursuivent alors sur une voie socialement très engagée avec ce récit dénonçant de façon virulente certaines de spires dérives du capitalisme. Et l'ouvrage fut d'ailleurs un projet de longue haleine pour Akata, puisqu'il fut l'un des premiers sur lequel l'éditeur s'est lancé après avoir pris son indépendance vis-à-vis de Delcourt vers la fin de l'année 2013. Si bien que c'est donc au bout de deux années et demie de travail et de négociations que nous avons pu découvrir ce manga dans notre langue.





Les auteurs


Si nous ne savons pas grand chose de Gô Fujio, le dessinateur qui adapte ici le roman d'origine, il en est tout autre pour le romancier à la base de l'oeuvre, Takiji Kobayashi.

Né le premier décembre 1903, Takiji Kobayashi fut un auteur très engagé auprès des travailleurs bafoués. L'homme dérangeait beaucoup les hautes instances de son époque, si bien que son arrestation en 1933 par la police spéciale japonaise a conduit à sa mort sous la torture (à seulement 29 ans), chose que la police cacha en évoquant une crise cardiaque.

Interdite après sa mort jusqu'à la fin de la guerre, son oeuvre circula néanmoins de façon illégale et continua de trouver un écho au fil des décennies au point d'ériger l'auteur comme un grand nom de la littérature de son pays.





Ecrit en 1929, Le Bateau-Usine reste sa figure de proue, adaptée à deux reprises au cinéma, puis en manga en 2006, avant de connaître en 2008 un énorme regain d'intérêt dans son pays sous la houlette de plusieurs penseurs et activistes. Il s'agit d'un roman phare de la littérature prolétarienne japonaise, que l'on peut d'ailleurs tout à fait découvrir en langue française aux éditions Allia, chez qui il est disponible en format poche depuis février 2015 au prix de 8,50€.
  
  


© Takiji Kobayashi, Go Fujio 2006 / Higasiginza Shuppansha, Tokyo

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News