Dossier manga - L'Attaque des Titans - Birth of Livaï
Sommaire

Publié le Vendredi, 19 May 2017


Les origines d'un personnage de légende


Dans L'Attaque des Titans, dire que Livaï est un personnage populaire serait un euphémisme. Par son design, son tempérament détaché mais ses liens forts envers ses camarades ainsi que ses prouesses au combat, Livaï est souvent cité comme le personnage préféré des fans, à tel point qu'il constitue un argument marketing idéal pour vendre différents produits promotionnels. Voir son passé dévoilé dans un supplément aux Blu-ray japonais, puis dans un manga et en anime, n'est donc pas anodin. Dévoiler quelques bribes des origines du personnage était donc un projet intéressant, aussi bien financièrement que scénaristiquement. Et, en effet, l'adaptation manga autour du personnage fut un succès total, si bien que Kôdansha vu proposer une seconde fois le chapitre prologue dans le numéro de décembre 2013 du magazine Aria, le numéro de parution originel du chapitre ayant été rapidement épuisé.

A l'heure où ce dossier est écrit, le manga de Hajime Isayama a proposé de très importantes avancées scénaristiques, et des informations majeures autour de Livaï ont eu lieu lors de l'arc politique de la série. Chaque révélation semblant être calculée bien à l'avance par le mangaka, élaborer un spin-off autour d'un personnage aussi important que Livaï nécessitait un regroupement des informations, de telle sorte à ce que l'histoire dérivée n'empiète pas sur les développements futurs d'Isayama, ou ne les contredise pas. Ainsi, le récit se contente du seuil minimum pour parler du passé du personnage : sa vie avant le Bataillon d'Exploration, ses compagnons d'époque, son entrée dans l'armée et comment Livaï fut imprégné de la philosophie qui le marque particulièrement au cours de l'arc du titan féminin, une politique de vie centrée sur les "bons choix".




A la lecture du titre lors de sa sortie en France, soit en avril 2015, l'arc politique de la série n'en était qu'à ses balbutiements dans la parution française. En outre, le lectorat francophone n'avait pas encore appris les importantes révélations qui concernent le personnage. Alors, lire Birth of Livaï en avril 2015 n'avait pas la même signification que le lire maintenant, à l'heure où l’œuvre est sur le point de passer à un tout autre cycle au moment où ces lignes sont écrites. En 2015, il convenait de trouver cette histoire annexe un peu faiblarde, traitant le passé de Livaï certes, mais ne lui donnant que peu d'origines et se concentrant seulement sur son entrée dans le Bataillon d'Exploration. Et forcément, puisque c'était à Hajime Isayama et lui seul d'entreprendre de réelles avancées du scénario, auquel Livaï semble lié. Au final, Birth of Livaï apporte seulement quelques éléments qui permettent de comprendre le personnage, des éléments raccords avec ce que nous avons appris lors de la suite de la série, rendant le spin-off facultatif mais intéressant pour ce qu'il peut apporter.

Livai et son rapport à autrui


L'entrée en scène de Livaï a lieu à la fin de l'arc du district de Trost du manga original, mais c'est dans l'intrigue autour du titan féminin que le personnage va dévoiler sa réelle psychologie. Livaï un un jeune garçon impitoyable quand cela peut permettre à l'humanité d'aller de l'avant, quitte à maltraiter Eren au cours d'un audience juridique, mais qui montre un profond respect envers ses compagnons d'armes, une confiance pour eux et un attachement sans limite à leur égard.

Et si le personnage n'avait pas toujours été ainsi ? C'est donc un Livaï plus téméraire et moins sage que le spin-off écrit par Gun Snark nous apprend. Dans Birth of Livaï, le jeune homme est plus violent, ce à cause de son vécu dans les bas-fonds de la capitale qui s'apparente à une société parallèle impitoyable. C'est donc le chemin psychologique du personnage que le spin-off présente, la manière dont sa vision a changé au sein du Bataillon d'Exploration, ce qui tisse le chemin qui relie cette tête de mule jusqu'au soldat plus sage qui conseille à Eren de croire pleinement en Erwin Smith, et plus simplement en ses camarades.




Passer d'un personnage volontairement rebelle à une figure plus mature, voilà un développement on ne peut plus classique de la fiction d'une manière générale. Dans Birth of Livaï, il existe une demi-mesure dans le sens où le protagoniste n'a jamais été totalement détaché de tout, et est imprégné d'un puissant attachement envers ses deux camarades de toujours que sont Isabel et Furlan, deux compères qui représentent une véritable famille pour lui. Ainsi, aussi irritant que puisse être Livaï dans l'histoire de Gun Snark, une facette de lui fait écho au personnage qu'il est dans la série principale, rendant son développement crédible. Le récit lisse d'autant plus le tout que son lien avec Erwin Smith est un sujet aussi important, et exploité notamment dans la phase finale de l'intrigue. Livaï, même plus ténébreux encore que dans le manga de Hajime Isayama, n'a pas vécu que pour lui : il a toujours vécu pour les autres, ne se souciant que peu de son propre intérêt.
  
  
  


SHINGEKI NO KYOJINSHINGEKI NO KYOJIN - KUINAKI SENTAKU © 2014 Hajime Isayama, Hikaru Suruga / Kodansha Ltd

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News