Jojo's bizarre adventure - Saison 6 - Stone Ocean - Actualité manga
Dossier manga - Jojo's bizarre adventure - Saison 6 - Stone Ocean

Note des lecteurs 19 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 08 Avril 2016


Présentation générale



Stone Ocean : une épopée en milieu carcéral pas comme les autres


2011, en Amérique, Jolyne Kujo, jeune fille en apparence irréprochable, est condamnée à l’emprisonnement dans le pénitencier de Green Dolphin Street pour homicide ; elle n’est désormais plus que le matricule FE40536. Arrivée en cellule, rien ne se passe comme d’ordinaire : des dires d’un occupant, paraît-il que des choses « pires que la mort » arrivent à certains détenus. Après une longue absence, Jotaro rend visite à sa fille Jolyne : à peine aura-t-il le temps de lui annoncer son intention de la faire immédiatement évader de ce bourbier qu’un micro-chaos se constitue : les couloirs de la prison prennent soudainement des allures de champ de bataille ; les espoirs s’effondrent tels des châteaux de cartes et les êtres qui nous sont chers disparaissent à jamais. Et si la personne à la source de ce mal était à l’origine de la conspiration ayant causé son incarcération ? Le lignage Joestar est à l’aube d’un bouleversement sans précédent.



Jojo’s Bizarre Adventure & Stone Ocean : qu’est-ce que c’est ?


Si Jojo n’est autre que le haut de gamme du shonen-nekketsu et si Stone Ocean n’en est pas moins que la sixième partie de cette saga exceptionnelle, dépassant désormais la centaine de tomes, concrètement et simplement, de quoi ça parle ?

Jojo est une série nous contant un affrontement séculaire entre deux lignages que tout oppose, à travers les époques et en différents lieux de ce monde : c’est ainsi que, sous la plume d’un auteur unique en son genre, se révèlent des aventures toujours plus incroyables et jamais vues nulle part ailleurs.

Chaque partie de Jojo’s Bizarre Adventure possède son propre héros et une histoire spécifique, laquelle prend place généralement dans un pays particulier : Angleterre, Suisse, Egypte, Japon, Italie ou encore Etats-Unis d’Amérique, et cetera. Chacune de ces parties ayant également une empreinte bien à elle : l’épouvante, l’archéologie, le voyage, la tranche de vie, la mafia et, avec Stone Ocean, le milieu carcéral.

Vous n’avez toujours pas lu la moindre partie de Jojo, vous aimeriez lire Stone Ocean et vous demandez par où commencer ?

Contrairement à une complexité apparente de l’œuvre, notamment à raison de son envergure, celle-ci demeure la plus accessible qui soit. Notamment parce que chaque saison peut-être lu de manière indépendante ; bien que les lire dans le respect de la chronologie pourra, à certains endroits, renforcer le plaisir de lecture ; mais rien de grave dans la mesure où l’essentiel consistera à s’y plonger corps et âme.

Si vous n’avez jamais lu une partie de cette institution nipponne et que vous vous demandez par quelle saison il conviendrait de commencer, la plupart des lecteurs vous conseilleront sûrement la septième partie « Steel Ball Run », et, probablement, ont-ils raison, notamment en ce que l’auteur y fait preuve d’un niveau jamais atteint dans le genre et qu’un nouveau cycle prend racine. Puis lorsque, par la suite, vous lirez les précédentes parties, et arrivant au terme de Stone Ocean, vous comprendrez alors pourquoi Steel Ball Run nous plonge, un siècle en arrière, en plein « Far West ».



L’édition française de Stone Ocean : une aventure en dix-sept tomes


Stone Ocean figure dans les ouvrages 64 à 80 de la saga Jojo’s Bizarre Adventure. Les quatre-vingts premiers tomes de Jojo, correspondants aux six premières parties, furent pré-publiés sur le fameux Shonen Jump et constituent le premier cycle shonen de la série. A compter, du tome quatre-vingt-un, la série entame un nouveau cycle seinen et sera par la suite transférée sur l’Ultra Jump, à compter du tome cinq de la septième partie Steel Ball Run. Il sera revenu plus en profondeur sur les spécificités éditoriales japonaises dans la suite du présent dossier. 

En France, si l’éditeur Tonkam a pu reprendre la bonne idée de la publication en saison séparées, le format Bunko nous semblera lointain et, surtout, la tranche des tomes demeure blanche, et non mauve comme son édition nipponne ; c’est également le cas de Vento Aureo, la cinquième partie. Lesdites tranches successives formeront, comme d’usage depuis la partie quatre, une fresque fédérant les protagonistes les plus éminents de la saison en question. Si, pour les parties une à cinq, Tonkam avait du créer un logo spécifique pour chacune d’elles afin de les différencier, il aura, pour Stone Ocean, repris purement et simplement le papillon bleu de l’édition japonaise, celle-ci ayant été détachées initialement par la Shueïsha, contrairement aux cinq premières parties qui, originellement, faisaient l’objet d’une édition groupée et enchevêtrée.

Ajoutons que l’éditeur français semble avoir néanmoins porté une relative attention à la présentation de cette production phare : les couvertures sont soignées, la retranscription du titre en lettres romaines est d’un effet agréable et cohérent, le papier des pages est de bonne facture et, même si parfois il a pu être fait certains griefs à l’égard de la traduction, le lettrage et l’ancrage sont bons ; bref, le plaisir de lecture est présent. Probablement, nous porterons néanmoins le grief de ne pas avoir accompagné le lancement de cette édition française de la moindre publicité ; il s’agit de Jojo tout de même.



L’auteur


Si la saga Jojo est un des piliers du jump depuis des décennies, elle n’en est pas moins l’œuvre d’Hirohiko Araki, un auteur tout aussi unique : pour davantage de précisions sur cet artiste, il sera fait renvoi au dossier consacré plus généralement à la saga elle-même. 



Les personnages principaux



Jolyne Kujo

Descendante de la famille Joestar et fille de Jotaro Kujo, elle est la protagoniste principale de cette sixième partie : une demoiselle, une première dans la saga. Elle semblera fragile et parfois naïve, adolescente même ; mais face à la dureté du milieu carcéral et du danger de mort imminente, elle devra évoluer, se montrer à la hauteur de ses ancêtres et faire face.


Hermes Costello

Première rencontre de Jolyne, Hermes est une fille au caractère résolument bien trempé. Elle semble avoir préparé son incarcération comme personne d’autre. Elle paraît également être ici dans un but précis. Sous ce joli minois se cache un personnage étonnement violent physiquement et incroyablement vulgaire dans son langage : attention les yeux et les oreilles.


Emporio Alnino

Un très jeune garçon, pour ainsi dire un enfant, là ! En plein milieu du quartier des filles ! Un personnage mystérieux vivant dans une salle de musique secrète, inaccessible des autres. Personne ne le connaît, ou presque. Il mettra Jolyne en garde sur les dangers auxquels elle est exposée.


Weather Report

Ami d’Emporio. On ne sait rien de lui. Il ne parle pas. Il ne sait point qui il est, ni même comment il s’appelle : il semblerait que la mémoire lui fût subtilisée. Un pouvoir démesuré paraît sommeiller en lui ; jusqu’à quel point ? 


Narcisso Annasui

Seconde connaissance d’Emporio. Un des personnages les plus paradoxaux qui puissent exister. Il est épris d’un sentiment amoureux sans borne et absolu pour Jolyne, il fera tout pour elle ; mais seulement voilà, c’est un psychopathe et un meurtrier manifeste.


Foo Fighters

Il ère dans les champs aux abords de la prison, il veille sur un endroit, quelque chose qui semble important. D’ailleurs, il n’a rien d’humain ; et il ne semble guère porter d’intérêt à leur existence : et justement Jolyne doit s’y rendre, dans ces fameux champs.


Jotaro Kujo

Protagoniste principal de la troisième partie de la saga. Il vient rendre visite à sa fille Jolyne. Un père absent, qui se consacra à ses obligations professionnelles et de lignage.  Il veut la sortir de prison et il en a les moyens ; cependant, il semblerait que la situation ne dégénère jusqu’à un point inimaginable ; et si les rôles s’inversaient ?


Enrico Pucci

Prêtre de la prison. Ses paroles ne sont que sagesse et amour à l’égard de son prochain : un saint homme ; mais dans les faits ce n’est pas vraiment çà, c’est plutôt l’inverse même : le mal dans toute sa splendeur : à tel point qu’à ses côtés les détenus prennent des allures d’enfant de chœur. Charismatique, manipulateur, apathique et accessoirement meurtrier. Souhaitant atteindre le paradis, il s’apprête paradoxalement à faire naître un enfer.
  
  
  


JOJO’S BIZARRE ADVENTURE PART6 STONE OCEAN © 1999 by LUCKY LAND COMMUNICATIONS / SHUEISHA Inc.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News