Dossier manga - Ikumen After

Reader Rating 18.50 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 20 January 2017


Deux hommes bien différents...


Concrètement, Asakura et Kentarô sont deux hommes totalement différents, voire opposés.

Le premier est de nature plutôt candide (Kentarô s'en rendra bien compte...), exerce un bon travail, mais peine à gérer sa nouvelle situation depuis la disparition de son épouse il y a peu. Par exemple, il ne sait pas cuisiner, ce qui s'avère plutôt délicat pour son enfant...

Quant au deuxième, il exerce un travail qui leur permet tout juste de subsister à son fils et lui, mais il possède un caractère jovial et a un côté pratique qui lui permettent de plutôt bien gérer sa situation.


... rapprochés par leur situation...


Mais c'est de ces différences que les deux personnages centraux d'Ikumen After vont pouvoir se nourrir pour avancer.

D'un abord amical, Kentarô en arrive très vite à nouer un lien d'amitié avec Asakura, et même si l'on cerne très vite la naissance de sentiments plus forts que l'amitié chez lui (car Kentarô est un bi qui s'assume bien), l'accent est vraiment mis sur l'évolution du lien entre ces deux-là, mais aussi vis-à-vis de leurs enfants.

Ainsi suit-on avec intérêt les conseils de Kentarô à Asakura dans le rôle de père (il lui apprendra par exemple à mieux cuisiner), leur amitié qui se consolide de plus en plus, jusqu'à ce qu'ils deviennent peu à peu de véritables confidents l'un pour l'autre. Ce dernier aspect est d'une grande importance, car c'est au fil des confidences de plus en plus poussées des deux hommes l'un envers l'autre que le lecteur est lui aussi amené à en apprendre petit à petit davantage sur ces deux pères. Et de ce côté-là, tous deux, chacun à leur manière, avec trouble pour Asakura ou avec optimisme pour Kentarô, finissent par laisser apparaître des tourments, des douleurs et des craintes découlant de leur situation. Ainsi, on finit par cerner derrière le côté jovial de Kentarô un passé qui n'est pas forcément tout rose. Mais c'est bien chez Asakura que l'on ressent le plus de souffrance, évidemment liée à la perte récente de son épouse.





... pour l'évocation de thématiques fortes


Avec subtilité, l'oeuvre se pare alors de thématiques très fortes, que Kodaka dose avec subtilité  et intègre naturellement à son récit.

Il est question, en premier lieu, de la difficulté du deuil, des traumatismes qui peuvent en découler comme la peur de voir ses autres proches disparaître de la même manière, de la délicatesse d'évoquer le drame auprès des enfants, de la possibilité de fonder une famille unie sans liens du sang...

La mangaka ne va pas forcément aborder en profondeur ces différents thèmes, mais plutôt les inclure avec un certain réalisme comme d'autres éléments de la série, pour un résultat qui apparaît finalement très juste, tout simplement naturel.
  
  
  


© Kazuma Kodaka Originally published in Japan by Libre Publishing Co.,Ltd.Tokyo

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News