Dossier manga - Ikumen After

Reader Rating 18.50 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 20 January 2017


Une ambiance vectrice d'optimisme


Malgré certaines thématiques délicates voire difficiles, l'ambiance d'Ikumen After ne se fait jamais pesante : le ton global de l'oeuvre se veut clairement optimiste, en permettant aux personnages d'évacuer peu à peu leur souffrance comme une sorte d'exutoire afin de ne pas rester bloqués dans le passé et de pouvoir continuer à avancer. Car s'ils n'avancent pas, ce sont aussi leurs enfants qui en pâtiront. C'est surtout le cas pour Asakura.


L'humour des principaux personnages


Les personnages centraux, de par leur caractère, amènent beaucoup de légèreté et d'humour.

Le naturel jovial de Kentarô s'avère très positif, et Kodaka ne manque jamais l'occasion de nous amuser quand il se confronte de plein fouet à la pureté d'Asakura qui ne capte rien à ses sentiments réels. On pense notamment à tous les moments de frustration qu'il endure face à cette homme qu'il aime de plus en plus mais sur qui il refuse de se jeter !

Notons d'ailleurs que la relation entre les deux hommes, si elle est évidemment vouée à tourner à l'amour, ne brûle jamais les étapes et est bénéfique : Kentarô ne sautera donc jamais sur Asakura (et la série reste totalement soft), leur relation d'amis puis de confidents se construit peu à peu, naturellement, avant d'éventuellement évoluer encore...





Des visages secondaires plaisants


A ces deux-là viennent s'ajouter quelques personnages secondaires bien campés et attachants dans leur genre.

On pense en premier lieu à Kaoru, le grand frère de Kentarô aux hobbies amusants.

Mais on peut également citer Haru, l'homme de la garderie qui est autant un ami de Kentarô qu'un gay qui s'assume, mais qui lui aussi possède ses propres douleurs vite esquissées, ce qui le rend facilement attachant.


Deux enfants rayons de soleil


Enfin, bien sûr, on trouve deux véritables rayons de soleil en Hiromi et Motoki, deux petits garçons aussi différents l'un l'autre que peuvent l'être leurs parents, mais qui eux aussi nouent une belle amitié enfantine.

Ces deux bouilles aussi énergiques qu'adorables sont évidemment le point de départ permettant à Asakura et Kentarô de se rencontrer, mais ils sont aussi toute la vie de leurs pères. Leurs papas les adorent et s'appliquent tant bien que mal à les éduquer et à les aimer, et généralement les deux gosses le leur rendent bien.
  
  
  


© Kazuma Kodaka Originally published in Japan by Libre Publishing Co.,Ltd.Tokyo

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News