Dossier manga - Georgie

Reader Rating 14 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 21 August 2009


Une critique de la société

                         
Au cours de la deuxième moitié du XVIIIème siècle, l'Angleterre voit sa population accroître considérablement. Le manque d'emploi se fait alors sentir. Criminalité, alcoolisme et insécurité règnent alors. Afin de mettre un terme à cette atmosphère, une politique radicale est menée: le « Bloody Code ». Les moindres infractions sont alors sanctionnées sévèrement par une condamnation à mort. Cette répression est par la suite passée de mode, et l'Angleterre décide d'utiliser une nouvelle colonie comme terre d'exil, qu'elle nomme Australie. Le premier navire à y faire escale transporte des condamnés, mais aussi des anglais décidés à se construire une nouvelle vie sur cette terre encore inexploitée. Les condamnés sont des bagnards, et descendre d'une telle famille est très mal vu. C'est dans cet atmosphère que l'histoire prend place: la police est aux aguets, rencontrer un inconnu peu s'avérer dangereux. Ceci insiste alors sur l'isolement de la famille Baker, elle qui protège ses enfants de toute cette violence et ce mépris, afin qu'ils gardent le plus longtemps leur innocence.
      
L'arrivée de Laurent Gray marque un tournant dans la vie de Georgie. Non seulement il est beau et impressionnant, mais il est riche: Laurent Gray est le petit-fils du gouverneur de Sydney. Il n'adopte alors pas les mêmes manières que les frères de Georgie, plus rustres et sans gêne. Il est dénigré par ces derniers, il en est de même pour sa fiancée: Elise de Roussac. Pourtant, il ne semble pas mépriser ces deux garçons, bien au contraire. On constate néanmoins qu'Elise, elle, se plaît à jouer de son rang, et aime se faire respecter à sa juste valeur. Chacun doit rester à sa place, et c'est sans mal qu'elle exige une sanction pour celui qui n'aura pas su se tenir.
     


 
Les vêtements de Laurent Gray et d'Elise de Roussac sont très réussis. Leur coiffure également est vraiment soignée. Yumiko Igarashi réussit même à maintenir ce fossé entre ces deux mondes grâce aux regards et aux gestes de chacun. On observe les frères Baker naturels et sans retenue, alors que Laurent Gray, lui, montre davantage de finesse et d'élégance. L'auteure insiste tellement sur cette différence qu'il en est parfois agaçant, par ses attitudes trop précieuses et son besoin d'être dans un environnement contrôlé et cossu. On a alors l'impression que son amour pour Georgie passe au second plan, et qu'il est difficile pour lui de renoncer au confort et à la richesse pour la jeune fille.
Elise de Roussac est une rivale de taille. Elle st riche et de bonne famille, connaît Laurent Gray mieux que quiconque, et sait jouer de ses relations. Son oncle, qui ne peut s'empêcher de répondre à ses moindres caprices, est un allié sans égal pour compromettre les plans de Georgie et de Laurent Gray.
     
A partir de ce moment, on se rend compte que les complots ne sont pas loin. Georgie ne se limite pas à de simples histoires d'amour, mais au-delà de ça, on entre au cœur de la société du XIXème siècle. Les complots sont de rigueur, et tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins. Au fil de la lecture, Man Izawa creuse le doute sur certains personnages. La bonne foi de chacun n'est pas un allié, et les plus riches sont bien souvent les plus manipulateurs, et les moins scrupuleux. Georgie mène son enquête, épaulée par Abel et des amis de confiance. Elle, si innocente au départ, découvre le vrai visage de l'aristocratie, avec ces dames qui n'ont d'yeux que pour les apparences et les qu'en dira-t-on, et ces hommes qui trafiquent et complotent autant qu'ils le peuvent pour satisfaire leur ego et se remplir les poches. Bien heureusement, le scénariste laisse toujours une lueur d'espoir, et c'est alors que certaines personnes riches se montrent on ne peut plus honnêtes et serviables, ce qui casse quelque peu la caricature, et permet de nuancer les acteurs de cette société. Néanmoins, les caricatures restent de rigueur, et chacun doit garder sa place.
                
                          

GEORGIE! © 1982 by Man Izawa/Yumiko Igarashi.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News