Dreamland - Actualité manga
Dossier manga - Dreamland

Reader Rating 17.50 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 20 December 2012


Bienvenue au pays des rêves !

  
 
Dreamland c’est le pays des rêves, littéralement. Véritable terre vaste dont les seules frontières semblent être de prime abord les limites de l’inconscient humain, il s’agit aussi du centre de l’histoire. Si l’action se déroule successivement dans le vrai monde et dans Dreamland, c’est bien dans ce second environnement qu’auront lieu les grands avancements scénaristiques… Car plus qu’un manga délirant, Dreamland constitue une véritable épopée pour Terrence et les siens, et ce depuis le troisième volume.
 
A la première lecture, Dreamland se montre comme décalé, sans doute étrange au point de froncer les sourcils sur les premiers chapitres… On ne saisit pas vraiment les concepts de cet univers et à première vue, il n’y a là qu’un vague prétexte pour des loufoqueries en tout genre et un zeste d’action à travers les pouvoirs des Voyageurs. Qu’à cela ne tienne, Reno Lemaire n’a pas créé Dreamland (que ce soit la série ou l’univers) à la légère. Page après page, chapitre après chapitre, cette dimension se développe, se voit exploitée justement par le scénario. Oui, Dreamland s’avère toujours aussi barré, mais telle est la marque de fabrique de l’auteur ! Mais les univers proposés s’avèrent toujours variés et à l’instar de One Piece et son concept d’îles, chaque lieu d’atterrissage des protagonistes se voit entourer d’une histoire, d’une âme qui lui est propre. Autochtones étranges, bestiaire farfelu, secrets mystérieux… Chaque destination de nos héros est un énième prétexte pour l’auteur à faire jaillir son inventivité qui paraît sans limites !
  
   
 
 
 
Intégrés au départ sans l’ambition de créer un récit trop fouillé, ces lieux donneront par la suite naissance à de véritables arcs scénaristiques, dignes des grands shônen ! Pour les fans, l’exemple le plus frappant reste la bataille du royaume des chats… Farfelu me direz-vous ? Totalement ! Mais encore une fois, Reno Lemaire ne fait que reprendre les grands codes du shônen en poussant son imagination à son paroxysme afin de déployer un univers propice à l’évasion et un arc scénaristique constituant un pas de plus dans la grande quête de nos héros, une quête que nous voyons se dessiner à partir du troisième volume…

Aussi, on aurait tort de penser que Dreamland, c’est juste une succession de pays un peu barjos ne servant qu’à accueillir Terrence et les siens. Petit à petit, l’auteur montre qu’il a pensé son univers dès le commencement, et développe ainsi toute une mythologie de chapitre en chapitre. D’un univers sans limite, nous passons à tout un continent trouvant son architecture, ses frontières, ses pays… Dreamland est un monde que Reno Lemaire a pensé et peaufiné de toute pièce et que ce soit dans son agencement ou dans son intérêt scénaristique, l’auteur semble avoir tout en tête afin de toujours plus nous surprendre !

Il ne faut donc pas se fier aux impressions que l’on se fait de l’univers dès les premiers pas dans Dreamland. Laissez le temps à l’auteur de vous convaincre, de vous séduire. Certes étrange, le monde de Dreamland s’avère pourtant extrêmement structuré, bénéficiant d’une mythologie qui lui procure une âme qui lui est propre et faisant de ces terres un pays imaginaire dont on ne sort pas indifférent… et nourrissant un scénario toujours plus ambitieux !
 
 

Dreamland © Reno LEMAIRE / Pika édition

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News