Dossier manga - Card Captor Sakura

Reader Rating 19.50 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 21 June 2012


Autour du manga

     

Graphismes

 
Les graphismes sont bien évidemment descriptibles par les simples couvertures. Du kitsh, du rose, du mignon, des rondeurs. Des paillettes, des fleurs, des costumes. Voilà qui résume plutôt bien l’ensemble, qui se pare de jolies étoiles et autres trames de fond révélant le caractère encore immature de notre petite héroïne. De plus, l’aspect magical girl et des différents costumes ou gadgets de Tomoyo n’aident pas vraiment à prendre les dessins au sérieux, qui restent alors totalement décalés et dans un délire graphique bien particulier. Les émotions sont cependant bien rendues, et même si l’on reproche encore un peu de simplicité dans les dessins de ce titre, on ne peut qu’en apprécier la lecture. Il est assez intéressant de voir le décalage entre l’action des cartes, où l’on retrouve la densité graphique de X 1999 à moindre mesure. Et à côté, les arrières plans vides et les traits sans fioritures qui ornent le manga. Heureusement, les personnages ne sont pas statiques et les actions défilent avec une réalité très bien rendue. C’est donc un alliage de simplicité et de douceur que l’on retrouve dans la série, par des dessins qui illustrent parfaitement l’ambiance de la lecture.

La réédition de Pika donne suite à un engouement dans l’air du temps pour remettre au goût du jour des titres oubliés, qui se vendent moins où dont l’ancienne édition est tombée aux oubliettes. Les CLAMP bénéficient de manière conséquente de ce traitement attentif, et la petite Sakura ne va pas faire exception et nous revient ; après douze tomes jaunes, on redécouvre cette héroïne qui a bercé l’enfance de plus d’un d’entre nous sous un nouveau jour ! Le rose, plus adapté à la petite fille qu’est Sakura, est utilisé et abusé pour soutenir un titre aux couleurs vives, le tout pour un prix qui au final vaut le coup : un tome double coûte moins cher que deux simples. Dommage par contre pour les onomatopées non adaptées, et les tournures de traduction qui ne respectent pas toujours les formes et les temps imposés, en plus de quelques fautes d’orthographe. Pari réussi malgré tout, puisque l’amour que le public français porte aux CLAMP, en plus de l’aspect nostalgique de cette série, réussiront largement à rentabiliser cette deuxième édition.
 
 
 

Adaptations


De nombreux produits dérivés du manga existent au sein de la licence.

Tout d’abord, la série animée, qui a véritablement fait connaître la série à un très large public en France, via sa diffusion sur M6 dès janvier 2001 (après un premier passage sur Fox Kids en 1999). Trois saisons existent, produites de 1998 à 2000 et contenant en tout 70 épisodes, disponible en moult éditions en France via l'éditeur IDP Home Vidéo dès 2004.
La série est à peu près conforme au manga, même si elle est encore plus sucrée que ce dernier. Les thèmes abordés sont moins durs, et certaines relations ambiguës ne sont pas représentées. Par volonté de s’adresser à un public extrêmement jeune pour son arrivée sur le petit écran, l'équipe de doublage a décidé de changer les noms japonais, excepté celui de Sakura, en prénoms français. Un procédé hérité des années 80/9  et qui rend la série, en plus de la censure, vraiment adressée aux enfants ou aux fans du manga.
 


Ensuite, deux films sortis en 1999 et 2000 et distribués tous deux en France par IDP Home Video. Le premier film, Le Voyage à Hong Kong, se passe durant la première partie de la série, donc bien avant sa conclusion, ce qui fait qu’on a pas de grandes révélations mais qu’on s’attarde davantage sur le background de Shaolan par exemple. Le second film, La Carte Scellée, fait au contraire suite à la série, et approfondit de nombreuses choses. Il est sorti au cinéma précédé d’un court métrage consacré à Kero.

 


Trois petits OAVs ont également vus le jour, chacun durant environ 5 minutes et ne pouvant donc pas réellement être appelés comme tels. Ils explorent tous le quotidien de Sakura, tranquille puis animés par le rôle de la jeune fille.
Non moins de douze CDs sont également sortis chez l’éditeur JCV Victor<. 
   
Du côté des ouvrages papiers, évoquons l’anime comics publié chez Kôdansha en 2001 puis chez Pika en France de novembre 2001 à juin 2003. Il existe dix volumes, remplis d’illustrations tirées de la série et des films, mais la commercialisation est aujourd'hui stoppée. L'anime est également enrichi par une série de databooksCheerio! Tv animation en trois volumes, inédits en France.
Enfin, Card Captor Sakura : Illustrations collection est une série d'artbooks en quatre volumes, relatifs au manga. Les deux premiers artbooks de cette série ont également été édités chez Pika, mais sont aujourd'hui en arrêt de commercialisation.
   
   
  
 

Conclusion

 
Au premier abord, les aventures de Sakura chasseuse de carte peuvent paraitre bien gentilles et simples. Une petite fille qui obtient des pouvoirs magiques, voilà qui a été vu et revu dans les années où l’anime débarquait en France. Avec Creamy, Emi magique, Gigi et on en passe, Sakura pourrait faire pâle figure. Mais le talent du studio CLAMP parvient à rendre la chose, pourtant basique, intéressante. On y découvre alors une profondeur cachée et des personnages travaillés à l’extrême. Avec ses qualités et ses défauts, il n’en demeure pas moins que Card Captor Sakura est une des bases du shojo manga, et une référence à avoir. Si l’on sait voir au-delà de la simple apparence, c’est même une lecture passionnante qui nous attend ...
 
 

 
 
Dossier mis en ligne le 22/06/2012.
Mise à jour le 24/10/2013.
 
 
Fiche de la série: Card Captor Sakura / Card Captor Sakura - Double
Fiche de la série vo: Card Captor Sakura vo
Fiche de l'auteur: Clamp

Dossier réalisé par NiDNiM


© Clamp / Kodansha Ltd.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News