Card Captor Sakura - Actualité manga
Dossier manga - Card Captor Sakura

Reader Rating 19.50 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 21 June 2012


Deuxième lecture

     
De nombreuses choses sont pourtant plus creusées que ce qu’il parait, et comme à l’ordinaire chez les CLAMP, la première impression n’est pas forcément la bonne. Il est donc bon d’approfondir la lecture pour trouver certains points qui méritent d’être pris en compte. Tout d’abord, la routine qui se glisse sous le thème principal de la magie. Sakura et ses proches développent en effet beaucoup leurs sentiments, et ce grâce à la multiplication de scènes du quotidien, un peu tranche de vie, qui font ressortir les émotions et les interactions entre eux. Ces passages sont souvent travaillés assez finement, pour ne pas alourdir la lecture et la détourner de son impression principale mais pour l’approfondir suffisamment. Ainsi, ce quotidien prend une place importante qui finalement se déroule assez simplement, et de façon plus complexe que dans les autres séries du genre. En effet, si l’humour est largement apporté par ces relations souvent stéréotypées ou exagérées, il y a aussi beaucoup de thème sérieux qui y sont abordés. La famille et le fait que celle de Sakura soit aussi soudée, l’amitié exclusive même si elle n’est pas vue de façon négative, l’amour naissant, et également tout ceux qu’on a abordé plus haut en rapport avec les différentes relations qui engagent à la tolérance et à l’acceptation de la différence. Seulement, tout cela n’est pas vraiment en surface et l’on se rend vite compte que c’est bien plus profond que prévu. Aussi, la première partie de la lecture, quand Sakura court après les cartes, peut paraitre assez simpliste et même enfantine, presque trop sucrée. Mais l’histoire se rattrape bien à la sauce CLAMP, par la suite. Tout devient un peu plus sombre et complexe, avec de nouveaux personnages, des combats moins axés sur la recherche des cartes et leur maitrise ...

D’ailleurs, cette découverte progressive de chacune des cartes est un peu trop rapide pour que l’on insiste sur le soit disant caractère de chacune d’elle, alors que le studio sait livrer quelques informations sur les protagonistes principaux du manga au fil des pages. De plus, elles ont toutes un caractère spécifique et on aurait aimé davantage l’approfondir. A noter aussi le folklore utilisé par les CLAMP. On a l’habitude qu’elles côtoient la magie dans leur histoire, ou du moins le surnaturel. Et leurs inspirations sont largement diverses ... Ici, deux d’entre elles se mélangent : la magie orientale, avec l’utilisation de Shaolan comme porteur de la force chinoise. Mais les cartes que manipulent Sakura ressemblent davantage à une inspiration occidentale, dans les différents rapprochements avec les cartes de tarot. Les styles de cartes, leurs représentations, leurs noms, nous font penser au tarot divinatoire largement répandu en Europe. Mais les mangakas ajoutent tout de même une touche très personnelle dans le déroulement de l’histoire. En effet, leur cheval de bataille, c’est l’opposition, dans la magie comme dans la vie. Elles utilisent souvent ce principe du yin et du yang pour leurs histoires. Ici, on retrouve ainsi les deux magies : celle du soleil, et celle de la lune. Kero représente le premier, avec Sakura qui parait manipuler ce même type de magie, au début du moins puisqu’elle tend à maitriser les deux. Shaolan et Mizuki par contre, sont plus attirés par Yue et la force qu’il puise de la lune. Cet état de fait guide toute la première partie du manga, entre autre, et nous rappelle à quel point les auteurs aiment à jouer sur ces mêmes nuances. Et si c’est la première fois que les CLAMP s’essaye à l’exercice de la magical girl, on est loin de l’échec. Car malgré le côté très bon enfant, et la gravité moindre par rapport à leurs autres œuvres, l’humour ne cache pas totalement les côtés plus sombres, les quelques détails un peu mélancoliques et la violence des combats. C’est donc un coup de maitre qui prouve une fois encore que le quatuor sait s’adapter sans faillir, jouer avec les genre, et s’imposent ainsi comme des artistes accomplies.
 
 
  
 
 

© Clamp / Kodansha Ltd.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News