Au Grand Air / Yuru Camp - Actualité manga
Dossier manga - Au Grand Air / Yuru Camp

Reader Rating 20 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 26 April 2019


La fraîcheur des relations


Au Grand Air/Yuru Camp est une œuvre qui, tout du long, joue également beaucoup sur les relations qui vont s'installer entre les rafraîchissantes héroïnes.

Nouvelle venue dans son lycée, Nadeshiko, avec son insouciance et sa curiosité, a tout à découvrir des joies du camping et des sorties en plein air au sein du cercle de camping, aux côtés de Chiaki et d'Aoki... mais peut-être encore plus en compagnie de Rin Shima, la jeune fille adepte du camping en solitaire, qu'elle a rencontrée lors de son arrivée en ville ! Aux côtés de ces trois demoiselles, puis d'Ena qui s'invite souvent à la fête, la jeune fille va donc découvrir beaucoup de choses, et constitue une bonne porte d'entrée dans cet univers pour le lecteur/spectateur.

C'est avec cette perspective que l'on commence à suivre le quotidien de ces cinq jeunes filles. Tandis que Rin poursuit d'abord assez souvent ses escapades solitaires en allant parfois assez loin (dans la préfecture de Nagano entre autres), elle a toutefois l'occasion, dès le tome 1 d'entrevoir un peu le plaisir du camping à deux grâce à l'amusante, insouciante et toujours joyeuse Nadeshiko (un vrai rayon de soleil, cette jeune fille), et cela marque assurément le début d'une jolie amitié qui va se développer tout au long des premiers tomes, puisque même quand elle campe seule Rin se met volontiers à communiquer par Line avec Nadeshiko, et vice versa, pour se montrer en textes et en photos les lieux où elles se rendent.

Nadeshiko, de son côté, a  d'abord le loisir de découvrir un peu plus le camping au sein du cercle du lycée, aux côtés d'Aoi et de Chiaki. Ça ne s'annonce d'abord pas forcément palpitant, car les deux uniques membres du cercle, jusque-là, se contentaient surtout de vivoter dans leur minuscule local, et de faire de temps à autre des feux de camp dans la cour. Et au départ, elles envisagent même de refuser l'adhésion de Nadeshiko, tant leur local est minuscule ! Mais très vite, l'entrain permanent de la nouvelle venue va leur offrir de nouvelles perspectives, en allant plus loin que les simples feux de camp: monter une tente, faire une sortie à trois... Quant à Ena, il faut bien avouer qu'au départ elle est la plus discrète des 4 héroïnes... ce qui ne l'empêche pas d'être la plus malicieuse. L'amie de Rin s'arrange volontiers pour la pousser un petit peu à sortir de son côté solitaire, communique de façon rigolote dans des conversations sur téléphone avec elle, si bien que l'on sent une certaine complicité entre elles deux, complicité qui ne pourra que devenir bénéfique. Les relations se posent donc bien, sont pleines de fraîcheur grâce au caractère des personnages, sont ponctuées de pas mal de notes d'humour qui allègent encore le tout... et en filigranes, on constate aussi que l'auteur semble beaucoup aimer les chiens, et qu'il sait bien dessiner ces boules de poils et certains de leurs comportements (la réaction de Saucisse, le chien d'Ena, au mot "promenade" est tellement vraie dans le tome 1) !
  
  
  
  
Pendant les premiers volumes, il faut quand même souligner que Nadeshiko et Rin sont vraiment les deux filles les plus mises en avant. Par moments, on attend  un peu plus de Chiaki et Aoi, sympathiques et amusantes, mais parfois trop peu en vue, et on espère pendant plusieurs chapitres  voir plus une Ena très discrète pendant au moins les deux premiers tomes, mais qui est plaisante à chacune de ses apparitions. Heureusement, au fil du temps ces trois-là s'affichent plus et mieux. Mais quoi qu'il en soit, l'essentiel se consacre quand même à Nadeshiko et Rin, et à l'amitié qui est bien née entre elles, tant elles affichent parfois une certaine complicité malgré leur différence de caractère (les messages téléphoniques qu'elles s'échangent en sont un bon exemple). Plutôt adepte du camping en solo jusque-là, Rin semble changer un peu, on la sent plus désireuse de vivre des moments avec les autres (Nadeshiko en tête), ce qui donne plutôt chaud au coeur. Et ces changements, on les ressent encore plus à partir du volume 3.

Dans ce troisième opus, alors que Rin a invité Nadeshiko en voyage avec elle pour les vacances d'hiver, Nadeshiko tombe malade et ne peut malheureusement pas l'accompagner ! C'est donc seule que Rin fera son voyage, non sans imprévus... et non sans Nadeshiko, Aki ou Ena, qui restent en contact avec elle par téléphone. Loin d'être rébarbatif, le voyage de Rin est ponctué de pas mal de notes d'humour et d'instants paisibles où elle profite des pauses et des alentours. Mais ce sont bien ses discussions sur téléphone avec les autres filles qui animent le plus les choses ! Tout d'abord avec Nadeshiko, qui amène beaucoup de chaleur avec son insouciance et ses idées positives (comme servir de "gps" à son amie), mais aussi avec Ena, rigolote et assez maligne dans une petite évolution de Rin qu'elle enclenche en fin de tome. Sans oublier Aki, qui va s'inviter à la fête en venant voir Nadeshiko chez elle. Un peu plus en vue dans ce tome, Aki dynamise volontiers certains moments, apporte-t-elle aussi quelques bons passages conviviaux (avec à la clé une recette de hôtô, un plat régional typique de Yamanashi)... et participe, elle aussi, à l'évolution de la solitaire Rin. Rin le dit elle-même au début de son escapade, elle a plutôt du mal avec Aki, mais ici elle pourra mieux découvrir les bons côtés de cette fille. En plus de la présence de Nadeshiko et des messages d'Ena, Aki pourrait-elle, elle aussi, devenir une raison suffisante pour motiver Rin à participer au futur camping en groupe envisagé pour Noël ?

La perspective de vivre un feu de camp en groupe à l'occasion de Noël est précisément ce qui anime le tome 4 du manga et la fin de l'anime. Et cerise sur le gâteau, même Rin, plutôt habituée aux campings solo, sera de la partie. Dans ce quatrième volume, le mangaka Afro s'applique assez à montrer les préparatifs de ses héroïnes, déjà joyeuses à l'idée de passer du bon temps toutes ensemble, et bien sûr les bons moments seront largement de la partie, entre purs instants d'amusement, échanges, beaucoup de nourriture de camping faisant parfois saliver... Entre les bonnes frimousses des personnages (y compris le chien Saucisse), les décors qui restent soignés et séduisants en portant bien l'ambiance dépaysante, et les plats, l'auteur conserve son talent pour nous faire ressentir les instants de convivialité et de relaxation que les jeunes filles passent simplement toutes ensemble. Le tout est emballé dans une atmosphère hivernale qui se ressent gentiment, qui est bien là sans non plus en faire trop, tant c'est le côté chaleureux des moments passés ensemble qui prime.

Ce qui résulte définitivement de ce quatrième tome, c'est la poursuite d'une évolution en Rin, évolution qui un petit peu le fil rouge de la série. Si longtemps exclusivement adepte du camping en solo, la jeune fille s'est clairement ouverte depuis sa rencontre avec Nadeshiko, et au bout de cette escapade hivernale réussie elle a parfaitement conscience du très bon moment qu'elle vient de passer avec ses camarades... au point d'avoir envie de remettre ça ?


A la découverte du camping


Enfin, l'autre principal point central d'Au Grand Air/Yuru Camp vient, bien sûr, du camping lui-même, qu'Afro semble visiblement vouloir aborder de façon assez didactique.

En effet, dès le premier tome, Le mangaka distille pas mal de petites informations et de trucs & astuces sur le sujet, offrant alors à son manga un petit côté "camping pour les nuls" qui est très plaisant, car jamais lourd ni rébarbatif. Il est possible d'apprendre plein de petites choses: le listing du strict nécessaire pour partir camper, les différents types de tentes, de sacs de couchage et de rembourrages, comment monter une tente auto-portante, le fait que les pommes de pin et le bois sec (logiques) soient d'excellents combustibles naturels pour démarrer un feu, l'utilité des manchons de secours...
  
  
  
  
Par la suite, chacune des escapades des adolescentes reste un bon prétexte pour que l'auteur glisse ici et là différentes petites informations propres au camping.

Dans le volume 2, on pense notamment à certaines différences entre les types de camping ou de tentes, mais aussi à des choses plus pratiques: comment improviser un feu à partir d'une bûche, quelques façons d'allumer un barbecue, comment bien préparer celui-ci, comment préparer sa poêle... Des petites informations utiles qui sont présentées naturellement, sans lourdeur, en s'ancrant bien dans le récit.

Idem dans le tome 3, notamment dans le début du volume où Nadeshiko et ses camarades passent dans un lieu que notre héroïne, en tant que novice du camping, ne connaissait pas: un magasin spécialisé en randonnées et en activités de plein air ! Ce petit passage permettra à la jeune fille d'approfondir encore un petit peu plus ses connaissances sur certains éléments, et par la même occasion c'est aussi le lecteur que le mangaka Afro informe, sur les différentes catégories de matelas de camping par exemple.
  
  

© 2017 afro by HOUBUNSHA CO.,LTD., Tokyo

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News