Dossier manga - Alive Last Evolution

Reader Rating 18 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 15 November 2019


Des personnages bien loin des clichés


Une des grandes forces d'Alive last evolution, c'est bien sa galerie de personnages. Bien qu'ils semblent assez classiques d'un premier abord, plus l'histoire avancera, plus les frontières entre le camp des « gentils » et des « méchants » seront flous. On est habitué dans les shônens à avoir des méchants d'un arc précédent qui font ensuite équipe avec le héros pour se débarrasser d'un mal plus grand (Lisez One Piece, le parfait exemple de ce procédé narratif). Ici, c'est bien plus flou : le premier arc nous présente deux groupes, celui de notre héros Taisuke accompagné de Yûta, un garçon doté du pouvoir de l'isolement, et Nami, une collégienne doté du pouvoir de la glace. Tous les trois partent à la recherche du deuxième groupe, dont fait partie Hirose et un certain Katsumata, le chef de la bande. Nos trois héros espèrent chacun accomplir quelque chose en les retrouvant, que ce soit la vengeance ou tout simplement trouver des réponses. Mais une fois qu'arrivent enfin les retrouvailles, les cartes sont redistribuées. L'objectif de certains est accompli, mais la situation n'est pas résolue pour autant, c'est à dire que l'humanité courre toujours le danger d'une « récidive de suicide ». Notre petit groupe de héros est alors éclaté et on se retrouve avec un nouveau groupe de personnes qui prend le devant de scène. On retrouve également les quelques détenteurs de pouvoirs du groupe de « méchants » du premier arc qui ont survécu à cet arc. On en apprend plus sur eux, on commence à ressentir de l'empathie pour ces personnages, même si ce n'est qu'au travers de quelques cases. Étaient-ils si mauvais qu'on aurait pu le croire ? Avait-il raison d'agir ainsi ? Difficile à dire quand le chef de leur bande, Katsumata, possède le pouvoir de contrôler les esprits des gens. S'était-il contenté de belles ou avait-il usé de son pouvoir ? Il n'empêche que son influence aura amené ses jeunes âmes à commettre des actes irréparables et qu'il les aura mis sur un chemin qui les aura mené à leur perte. Chacun de ses personnages connaîtra une fin triste, assez solitaire et finalement bien loin de ce dont ils avaient rêvés finalement.

Venons maintenant au deuxième groupe de porteurs de pouvoirs qui nous sera présenté : Yukie, une des trois détentrices de fragment du cœur et ses enfants. Seulement deux d'entre eux sont porteurs mais ils s'uniront tous pour essayer de sauver l'humanité de cette menace. Elle recueillera Taisuke après sa première confrontation avec Hirose, et sa famille s'occupera de lui pendant sa convalescence. Elle voit en Taisuke un espoir et elle n'hésitera pas l'utiliser sans vergogne... Yukie est un personnage qui m'a beaucoup touchée personnellement. Mère d'une multitude d'enfants dont elle ne s'est jamais occupé, elle aimait se laisser vivre au gré de ses amours et de ses envies, jusqu'au jour où elle héritera d'un des fragments. Celui-ci lui montrera ses enfants en train de pleurer et réveillera en elle un sentiment de culpabilité. Elle s'en voudra d'avoir traité ses enfants ainsi et tentera de se racheter en leur offrant un avenir, quitte à devoir pour cela sacrifier Taisuke ou bien elle-même. Parmi ses enfants, celle qui se démarquera le plus sera Aoi, la plus jeune détentrice de pouvoir qui aime de tout cœur sa mère, comme tous les enfants de cette fratrie, mais qui a souffert de l'absence de sa mère et surtout de désinvolture de celle-ci. Leur première rencontre sera assez traumatisante pour la petite, et ces rancœurs qu'elle pensait enfouie tout au fond de son cœur referont surface au moment le moins opportun. Là encore, on saluera le traitement des personnages de cette série. Yukie et sa famille nous sont d'abord présenté comme les « gentils », faisant équipe avec Taisuke, Nami et Yûta pour retrouver le cœur d'Acro et sceller la menace, mais rapidement on se rendra compte que leurs intentions ne sont pas forcément pures. Chaque personnage a sa part d'ombre, comme le dit si bien Katsumata :
 
« Dans le cœur des hommes il y a un trou. Une partie négative qui occupe leur esprit. »

Et cette phrase résume tout a fait toute la construction des personnages de cette série. Le but n'est pas de les diviser en deux catégories, mais de montrer toute une palette de personnages qui ont tous ce trou, sauf qu'il est plus ou moins grands selon les individus. Et c'est la taille de ce « trou » qui les poussera plutôt d'un côté ou de l'autre.





Parlons maintenant d'un personnage que j'aurai aimé détesté mais qui finalement ne m'inspire que du mépris : Hirose. Lui qui était un peu une carpette avant d'avoir ses pouvoirs montrera une facette nouvelle de sa personnalité après sa rencontre avec Katsumata. Oui, Hirose est un être pathétique et faible. Bien qu'on comprenne qu'il avait du mal à trouver sa place dans ce monde, qu'il était pas mal harcelé par ses camarades, il était aussi incapable de se contenter de ce qu'il avait. Il avait deux amis qui le chérissait, et pourtant il était jaloux de Taisuke et cherchait à tout prix à avoir l'affection de Megumi. Alors quand il a compris qu'il n'aurait pas ce qu'il voulait, il a fait un caprice, tel un enfant. Ce que je ne peux pas avoir, je préfère le détruire. Hirose est un antagoniste bien triste qui ne mérite même pas notre colère finalement. On le voit dans le dernier tome, alors qu'il a perdu le cœur d'Acro. Plusieurs personnes tenteront de mettre un terme à sa vie, et il en sera terrifié. Ce côté si bravache qu'il montrait quelques années auparavant alors qu'il possédait le cœur d'Acro n'est plus, et tout son soi-disant courage c'est envolé. Et c'est tout simplement cela qui fait de Hirose un excellent antagoniste, surtout face à Taisuke. D'un côté nous avons un Hirose doté d'un pouvoir très puissant mais assez faible mentalement, et de l'autre nous avons un Taisuke avec un pouvoir apparemment assez faible mais qui démontrera tout le long d'une force de caractère, du dévouement et du sacrifice hors du commun. Hirose et Taisuke sont finalement les deux faces d'une même pièce, et c'est bien dommage que leur amitié ait pris un tel chemin.

Je ne parlerai malheureusement pas de tous les personnages de cette série, sinon ce dossier ne finirait jamais. Je pense en tout cas vous avoir montré un petit échantillon représentatif du travail très qualitatif autour des personnages dans cette série, chose qui s'avère toujours ardue quand on commence des séries avec un nombre aussi conséquent de personnages. Rien que pour cela la série vaut le coup d'oeil !



© Tadashi Kawashima & Adachitoka / Kodansha Ltd / Pika Edition

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News