Dossier manga - Ace Attorney - partie 1 : la première génération sur DS
Sommaire

Publié le Vendredi, 06 April 2018


Première Objection : Phoenix Wright Ace Attorney


Sorti une première fois au Japon sur Gameboy Advance en 2001, puis porté sur DS quelques années plus tard, ce premier opus est une excellente base qui installera les personnages récurrents de la série : Maya Fei, l'inspecteur Tektiv et Benjamin Hunter. Ce premier volet de la série comptait initialement quatre enquêtes, mais une à été rajouter sur le portage DS, une enquête plus « scientifique » que les quatre précédentes, qui permettra d'introduire de nouveaux personnages dont un qui deviendra récurrents plus tard dans la série : Ema Skye.





Le jeu commence donc avec l'affaire de Paul Defès, vieil ami de Phoenix. Paul est un jeune homme qui attire les ennuis, et les relations sans avenir, ce qui nous donnera le droit à ses jérémiades sans fin qui nous amusera et parfois nous agacera un tantinet quand même.

Nous enchaînons ensuite avec l'affaire du meurtre de Mia, ou tour à tour, Maya la jeune sœur de Mia et Phoenix seront accusés.

Puis, nous avons le droit à une affaire de meurtre sur un studio de tournage, un des acteurs d'une série pour enfants que Maya adore ayant été assassiné.

Enfin, le jeu se conclue sur un Benjamin Hunter accusé de meurtre. Phoenix vole à son secours, croyant en l'innocence de celui qu'il considère depuis toujours comme un ami.

Sur le portage DS, nous avons le droit à une enquête annexe, sans Maya, amenant Phoenix à défendre une autre procureur et pas n'importe laquelle : la procureur générale de la circonscription : Lana Skye. C'est sa petite sœur, Ema qui est venue à la rencontre de Phoenix, pensant trouver Mia Fey au cabinet. Ema lui rappelant Maya, il se décide à prendre l'affaire, malgré une Lana Skye s'évertuant à avouer le crime commis.





Ce premier épisode de la série des « Ace Attorney » est une très bonne base. Il crée tous les personnages importants de la série en les définissant simplement, efficacement, sans manichéisme, avec une grande profondeur tout en laissant une certaine marge de manœuvre pour les épisodes suivants pour de futurs développements. Les enquêtes sont toujours crédibles, et les quelques éléments fantastiques de la série sont utilisés à bon escient, comme une sorte de joker à chaque moment de tension. Les affaires nous permettent à chaque fois de creuser l'univers de la série, de créer des éléments qui nous serviront de repère dans les épisodes suivants (comme le Samourai d'Acier par exemple que l'on retrouve encore dans le sixième opus « Spirit of Justice ») mais aussi de creuser le passé des personnages, de mieux découvrir leur personnalité comme avec Benjamin Hunter lors de la quatrième enquête.

Car l'un des points forts de la série, après son scénario, ce sont ses personnages diablement attachants et identifiables. Il n'est pas étonnant de voir qu'un spin-off a été crée à la saga des Ace Attorney et qui nous permet d'incarner Benjamin Hunter en tant que procureur et enquêteur. Premier procureur de la saga, il est un des piliers de la série grâce aux liens qu'il a avec Phoenix mais aussi avec ses évolutions significatives au travers des épisodes de la série. Si l'on a un procureur intraitable dans les premières affaires, dans la quatrième où il se retrouve sur le banc des accusés, on est touché par ses introspections et ses doutes, notamment dus à son passé tragique. Ce sera encore plus vrai dans la cinquième affaire, on l'on retrouve Benjamin Hunter quelques mois après son acquittement qui est un peu perdu et qui se retrouve mêlé à l'affaire de meurtre perpétré par sa supérieure hiérarchique, Lana Skye. Il est également accusé d'avoir fourni à de plusieurs reprises des fausses preuves, faits qui pourraient bien se révéler exact malgré lui et qui le plongeront dans une confusion encore plus profonde... Et que dire de sa relation touchante avec l'inspecteur Tektiv, cet inspecteur un poil incompétent mais pleins de bonnes intentions qui vouent une confiance sans borne à ce cher Hunter.





Ce premier volet de la série « Ace Attorney » est une excellente mise en bouche pour la suite. Il installe des personnages charismatiques et attachants que l'on aimera suivre, pour en découvrir toujours plus et nous laisser surprendre. Et que dire des enquêtes qui nous triturent le cerveau tout en nous donnant l'impression de lire un bon polar un brin fantastique... Non décidément, que demander de plus à part : la suite, vite vite !
  
  
  



Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News