Accel World - Actualité manga
Dossier manga - Accel World

Reader Rating 16.50 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 16 October 2015


Transformation

  
  

Activation

  
Si l'on connaît la passion de Reki Kawahara pour les jeux vidéo au travers de son plus grand succès Sword Art Online, cet amour vidéoludique transparait déjà dans Accel World. D'ailleurs, un pont relie les deux œuvres avec un clin d'oeil dans l'un des épisodes, où nos héros utilisent un vieux casque de réalité virtuelle. Ainsi, les deux histoires partagent le même univers, et même si les situations sont un peu différentes, aspirent au mêmes ambitions.
   
Mais d'abord, intéressons-nous à la trame scénaristique en particulier : Accel World nous présente donc une succession de combats dans un univers virtuel. Dit comme cela, on ne ressent rien de bien original, mais c'est sans compter sur le souci du détail de Reki Kawahara : le monde du Brain Burst est particulièrement dense et codifié, chaque épisode exposant son lot de règles et d'informations.
  
On apprend ainsi que les Burst Linkers sont soumis à un système de « Points Burst », utilisables à la fois comme carburant pour l'utilisation du Monde Accéléré, ou comme points d'expérience : ils peuvent être ainsi être dépensés pour gagner un niveau. Car oui, on rajoute un élément de RPG avec un système de niveau, les joueurs commençant au 1er, le niveau ultime étant 10. Les rois quant à eux stagnent au niveau 9, en raison d'une règle cruelle : dans un duel entre deux niveaux 9, le perdant voit tous ses points burst disparaître et ne peut plus jamais utiliser le Monde Accéléré.
  
C'est justement de cette simple règle que naît la structure générale définie par les Burst Linkers : les rois ont signé entre eux un pacte de non-agression, et se sont chacun constitué un clan. A l'exception de Black Lotus qui a tenté sa chance en s'attirant les foudres de ses pairs, chaque groupe reste donc sur ses acquis. Mais les ambitions sont toujours présentes... Concernant l'anime, cet aspect n'est hélas que survolé : nous rencontrons bien quelques rois, mais n'avons pas une vision globale de chaque clan et de ses positions. Cependant, cet avant-goût nous laisse déjà rêveur quant au champ des possibles...
  
Dans le feu de l'action, le système de combat même assure le suspens avec la présence de barres de vie, trahissant objectivement la forme des combattants, ce qui est bien sur propice à quelques rebondissement bien sentis. L'évolution chiffré permet également de constater la progression des héros lors de leur passage de niveau, ou à l'occasion d'apprentissage de nouvelles techniques. En quelques épisodes, Haru poursuit donc un parcours classique d'un héros de « shonen », passant de la phase de découverte aux premiers accrocs, jusqu'aux entraînements divers et la révélation de son potentiel. Classique, oui, mais efficace ! 
  
    
  

Fragmentation

  
Dans la chronologie imaginée par Reki Kawahara, Accel World se déroule de nombreuses années après Sword Art Online. Et la technologie a encore fait un bon conséquent, au point de s'intégrer complètement dans le quotidien. 
  
Aussi, Accel World nous dépeint plusieurs niveaux de réalité. Mais au final, qu'est-ce que la réalité, aujourd'hui ? Nous sommes déjà dans une ère ou le savoir est à la portée tout un chacun du bout de son smartphone. Et si cette technologie n'est pas encore installée chez tout le monde, d'ici quelques années cette connexion permanente au reste du monde ne sera plus une utopie. La tentative, certes infructueuse, de Google avec ses Google Glass, nous a offert un début de réalité augmenté, avec des informations virtuelles rentrant dans notre champ de vision réel. Le système du neuro-linker, présente dans Accel World, n'est donc qu'une projection assez réaliste des fantasmes actuels : en 2050, l'homme ne fera plus qu'un avec la machine, fera partie d'un réseau global et verra sa réalité augmentée par diverses informations ou outils virtuels.
   
Nous avons donc déjà le réel, et la sous-couche apportée par la réalité augmentée. Mais pour Reki Kawahara, ce n'est qu'un début ! Rapidement, nous découvrons les programmes envoyant directement l'esprit des utilisateurs dans un monde virtuel : une sorte de MMO ou de « Second Life » sans interface ni clavier. Mais là encore, ce n'est pas suffisant : pour la génération de 2050, ce n'est qu'une distraction routinière !
On en arrive donc au fameux Monde Accéléré, donnant l'impression que le temps se fige. En réalité,  il s'agit d'une reproduction du réel à partir d'un recoupement d'images de caméras de surveillance, afin de laisser à la conscience humaine tout le temps de s'exprimer. La dernière couche, celle du Brain Burst, déforme cette captation pour en faire des arènes de combats fantasmés. Au final, si les combats entre Burst Linkers peuvent durer longtemps, il ne sera écoulé qu'un infime instant dans le monde réel.
  
Cependant, ne croyez pas que le seul intérêt de Monde Accéléré soit de proposer un monde virtuel bigarré : il a bel et bien des incidences sur le monde, réduisant d'autant plus la frontières entre ces différentes couches du réel. Il peut ainsi permettre d'anticiper une situation, ou même d'agir au prix d'un grand sacrifce. Mais surtout, pour peu que l'on fasse le lien entre l'avatar et l'identité réelle, les intrigues du Brain Burst peuvent remonter jusqu'au niveau « IRL ».
  
Ainsi, tout comme un Serial Experiments Lain ou un Summer Wars, Accel World met en évidence la fusion de plus en plus palpable entre réel et virtuel. Cette thématique est avant tout au service d'une série de pur divertissement d'action, mais nous interroge tout de même sur la valeur des choses, ainsi que de nos paroles ou nos actes. L'Humanité 2.0 est en marche, et avec elle tout un lot de paradigmes et de questions existentielles sur les limites de notre être.
  
  

© REKI KAWAHARA/ASCII MEDIA WORKS/AW Project

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News