Podiums Manga-News 2018 - Partie 2, suite et fin- Actus manga
actualité manga - news illustration

Manga Podiums Manga-News 2018 - Partie 2, suite et fin


Vendredi, 04 Janvier 2019

Après la partie 1 la semaine dernière, c'est au tour d'Erkael, Gathea, Koiwai et Mokochan de présenter leur podium de 2018 !

Rappelons le principe : chacun de nos chroniqueurs ayant souhaité participé a pris le temps d'éplucher ses lectures de l'année écoulée afin de sélectionner ses titres coups de cœur, ayant eu au moins un volume sorti dans l'année. De plus, chacun précise aussi ses attentes pour l'année 2018, et certains reviennent également sur leur année et leurs attentes côté animation. Cette année, nous avons légèrement changé les règles. Là où chaque chroniqueur choisissait autrefois 3 titres uniquement, désormais il peut en sélectionner jusqu'à 5. Et plusieurs chroniqueurs peuvent désormais choisir la même série.


Podium d'Erkael

  
  
Priest :
Chaque année se pose la même problématique: faire un choix pour mettre en avant ses titres préférés, signifie également en laisser d'autres de coté, et bien que le "podium" ne se limite plus à trois titres, le choix demeure difficile. Mais comme chaque année il y a des titres qui sont une véritable évidence, pour lesquelles je n'ai jamais eu le moindre doute de leur place dans ma sélection...le premier étant sans aucun doute Priest!
Pendant de longues années ce titre m'a fait de l’œil, mais je n'avais pas envie de me lancer dans une édition qui ne me permettrait pas d'avoir la fin...j'ai donc fait mon deuil...ce qui s'avéra d'autant plus facile à faire lorsque j'ai vu la déplorable adaptation cinématographique... Et début 2017 Pika nous offre la possibilité de (re)découvrir ce titre si particulier, tellement original! Ce fut un véritable coup de foudre, rien de moins!
Et si l'an dernier j'ai confié la responsabilité à un autre camarade de MangaNews de le mettre en avant, impossible une seconde fois de ne pas lui rendre hommage !
Original, le titre ne l'est pas spécialement dans son scénario: une histoire d'anges déchus, de démons recherchant le chaos, d'amour perdu et de vengeance sanglante, le tout avec la vente de son âme au diable...on a déjà vu ça. De cette manière? Jamais!
Si les bases du scénario peuvent apparaître classiques, le mélange des différents éléments du titre le rendent passionnant de bout en bout, avec des personnages fascinants, un ton sombre et glauque dans une ambiance alternant entre le moyenâgeux et le western...et surtout une patte graphique hors du commun! Visuellement la série est aussi sombre que dans son propos, mais son auteur nous gratifiant de pages pleines voire de doubles pages absolument superbes invoquant à la fois la beauté céleste et l'horreur des abîmes...il y a un peu de Lovecraft dans ce titre, et ça pour moi, c'est ce qui ce fait de mieux en référence...à condition bien entendu d'être utiliser correctement...ce qui est largement le cas ici!
Et si en plus Pika nous offre une édition de grande qualité, ce n'est que du bonheur!
Certes il n'y a que deux tomes qui sont sortis cette année, certes le rythme de parution est lent et l'attente est longue...mais nous sommes systématiquement récompensés par une série qui ne faiblit jamais et nous entraîne de plus en plus profondément dans les ténèbres de ses personnages!
Un premier choix qui ne laisse pas de place au doute en ce qui me concerne!

Kenichi :
Pour être tout à fait honnête, j'ai découvert Kenichi sur le tard, la série étant déjà bien avancée dans sa parution lorsque j'ai commencé à la lire...de mémoire la "seconde saison" était déjà entamée depuis quelques tomes...
Mais comment aurais je pu passer à coté plus longtemps? Ce titre a tout pour me plaire: un shonen nekketsu dans la plus pure tradition, des personnages à la fois amusants et attachants, un parcours initiatique semé d’embûches, des arts martiaux et surtout un humour qui ne faiblira jamais malgré une propension pour le titre à devenir de plus en plus sérieux via des enjeux de plus en plus graves.
Ainsi pendant près de quatre ans et demi j'avais ma petite habitude de dévorer un tome de Kenichi par mois ce qui m'a permis de rattraper la publication Française pour que, le hasard faisant bien les choses, je puisse lire le dernier tome en temps et en heure en ce mois de Décembre 2018!
Ce titre m'a fait vivre d'excellents moments, de franches rigolades à des moments de tensions purement épiques; la qualité n'ayant jamais faibli en plus de 61 tomes (53 pour l'édition Française) allant au contraire vers une conclusion de plus en plus grandiose jusqu'à une toute fin à l'image du titre: épique, comique mais surtout légère et ne se prenant pas au sérieux, dédramatisant des enjeux trop graves par le biais de personnages hauts en couleurs qui nous auront accompagnés durant une si longue période!
Bien entendu, il faut aussi prendre le temps de remercier l’éditeur Kurokawa qui n'a jamais lâché le titre malgré de faibles ventes injustes au vu de la qualité de la série!
Cette seconde place est pour moi une façon de dire au revoir à cette remarquable série bien trop injustement sous estimée!
Lisez Kenichi bordel!

The Promised Neverland :
Sans le moindre doute le meilleur début de 2018!
Un premier tome absolument fascinant, terriblement intrigant mais aussi malsain et dérangeant...un beau conte de fée qui bascule doucement vers l'horreur! Une claque qui laissera des traces! Suivre le destin incroyable de ces enfants exceptionnels est incroyablement palpitant! On se surprend à essayer d'élaborer nous aussi des théories, des déductions...et nous sommes forcés d'admettre que l'auteur a pensé à tout, multipliant ainsi les surprises!
Il m'arrive de temps en temps d'avoir des coups de cœur sur un premier tome, pensant que l'auteur va réussir à se démarquer, et de me tromper lourdement...le premier tome en question n'étant que de la poudre aux yeux, un coup de bluff... Cinq tomes de Promised Neverland sont parus en 2018 et le récit est toujours aussi passionnant, les surprises toujours aussi nombreuses, le suspens toujours aussi intense, presque suffocant!
Maintenant avec la fin de la première partie, on verra comment le titre va aborder son virage en 2019, mais en attendant, ces cinq premiers volumes ont sans doute été les plus passionnants que j'ai pu lire en 2018. Et dans le pire des cas cela n'enlèvera rien au génie de ce début de série!
Et ce n'est pas un hasard si plusieurs chroniqueurs, aux goûts aussi variés, ont choisi de plébisciter ce titre! Une série absolument incontournable!

Twelve Demon Kings :
Passé le trio de tête qui est apparu comme une évidence, ce fut plus compliqué d'attribuer les deux dernières places, tant les candidats étaient nombreux...
Je me suis alors posé la question: quelles sont les séries qui sont réellement parvenues à te surprendre et / ou te mettre une bonne claque dans la gueule?
Twelve Demon Kings est alors apparu comme une évidence! Deux tomes seulement sont sortis cette année, sur les six qui composent cette courte série, et si déjà le second opus se montrait quelque peu plus classique dans son déroulement, le premier m'a totalement bluffé!
Un concept original avec un personnage principal qui devient de moins en moins puissant au fil de sa quête, des démons surpuissants qui eux aussi le sont de moins en moins plus on avance, des personnages charismatiques qui ne sont rien d'autres que des pions sacrifiables...tous les codes du genre ont été retourné pour mieux surprendre et bousculer le lecteur!
Et puis de la Dark Fantasy de qualité, bien construite, violente, malsaine, porté par un dessin fin et soigné...cela devient dur à trouver!
Peut être que l'an prochain je regretterai ce choix (comme cela a pu être le cas pour des précédents podiums), mais à l'heure actuelle, Twelve Demon Kings est l'un des tous meilleurs démarrage de l'année 2018!

Area 51 :
A l'inverse de mon choix précédent, il s'agit ici de la meilleure conclusion que j'ai pu lire en 2018!
Area 51 était déjà dans mon podium en 2015, et je ne l'ai jamais regretté! Chaque tome étant meilleur que le précédent, cette série fut clairement l'une de mes toutes meilleures expériences de lecteur de ces dernières années, elle est parvenue à me faire vibrer tant de fois grâce à son univers d'une richesse rare, à des personnages profonds et surprenants et surtout un concept rassemblant toutes les légendes et mythologies en un seul lieu... Certes le concept a déjà été vu, mais jamais utilisé avec autant de génie!
Et c'est après quatre ans de publication que se termine cette série magique, avec ses deux derniers opus qui sortiront dans le premier semestre 2018...deux tomes incroyables nous conduisant vers une conclusion forte et touchante! Mais c'est fini, une page se tourne!
J'ai rarement autant regretté qu'une série se termine, j'aurai voulu qu'elle perdure encore des années, et avec le potentiel qui était le sien, elle aurait pu! Mais c'est aussi en cela qu'on reconnaît le génie de Masato Hisa: il a su s’arrêter à temps, avant que la série ne devienne qu'une parodie d'elle même comme cela a pu être le cas (ou est encore le cas) de titres bien plus connus, bien plus vendeurs, mais bien moins intéressants!
C'est donc avec un ultime coup de cœur que je tourne la page "Area 51" en espérant contribuer, ne serait ce qu'un peu, à sa découverte chez certains lecteurs étant passé à coté!

Mentions Honorables :
Je triche un peu, mais ayant des années de retard et ne suivant plus trop ce qui se fait du coté de l'animation, et ne suivant plus non plus l'actualité du Japon, me contentant de découvrir les titres lorsqu'ils arrivent chez nous, je garde ce dernier paragraphe pour saluer les quelques séries qui auraient pu être dans mon top, mais ayant fait les frais de ces "redoutables" choix!
A l'instar de Twelve Demon Kings ou Promised Neverland, d'autres titres ont fait des débuts marquants et plus que prometteurs en 2018, des titres qui je l'espère vont perdurer sur ce niveau de qualité! Je pense notamment à Everdark; Héros de la galaxie; Made in Abyss; Les Montagnes Hallucinées ou encore Lost Children!
Pour les valeurs sûre qui confirment leur place de références j'ai hésité à mettre Ajin; l'Attaque des titans; My Hero Academia; Seven Deadly Sins ou même Ubel Blatt (2018 fut vraiment la meilleure année pour ce titre).
Et enfin, les titres qui finissent à coté du podium mais qui pourraient tout à fait s'y trouver dans les années à venir: Black Clover; Jojolion; Rikudo et (cri du cœur de ce qui fut autrefois un fanboy) Saintia Sho!
  
  

Podium de Gathea

  
  
The Promised Neverland :
Je suis souvent récalcitrante à démarrer une série très plébiscitée car j'ai peur d'être déçue ! Mais ce ne fut pas le cas de "The Promised Neverland" car à peine le premier tome fini, je me suis lancée à l'assaut des suivants. Le thème est original, l'intrigue regorge de rebondissements et surtout il y a ce suspens inquiétant qui tient le lecteur en haleine tout au long des chapitres qui s'écoulent bien trop rapidement ! Un vrai régal.

L'Atelier des Sorciers :
J'ai craqué sur ce titre rien que pour la beauté des dessins. Quel plaisir de découvrir que l'histoire qu'ils dépeignent se révèle être aussi un vrai bijou. Même si le postulat de départ semble très banal : "une jeune héroïne fascinée par la magie se découvre des pouvoirs insoupçonnés", on ne peut qu'apprécier la douce immersion dans cet univers rempli de sorcellerie !

Orange :
Quand on a aimé la série "Orange" initialement en 5 volumes, comment résister à l'achat de ce sixième tome ? On redécouvre ici un condensé de l'histoire de cette série à travers le point de vue de Suwa. Certains passages s'avèrent encore plus émouvants quand on les vit sous le regard de ce personnage si attachant. Toutefois, l'auteur livre aussi des événements inédits pour le plus grand plaisir des fans.

Côté animation :
Si je devais retenir qu'un seul titre, ça serait sans nul doute le sublime film "Silent voice" sortie en aout 2018 en France.

Attentes pour 2019 :
Vu que Natsuki Takaya a repris la plume pour "Fruits basket - Another", je croise les doigts pour que sa série "Liselotte" redémarre après 5 ans d'attente… Mais mon rêve le plus fou serait bien sûr d'apprendre que Ai Yazawa poursuive sa série Nana...
  
  

Podium de Koiwai

  
  
Blue Giant :
L'année 2018 a, à nouveau, été riche en très, très bonnes nouveautés, et pourtant une seule d'entre elles s'est imposée comme une évidence pour mon podium dès le départ: Blue Giant, ou le parcours d'un ado déterminé à devenir le plus grand jazzman et saxophoniste du monde. Créé par Shinichi Ishizuka, l'auteur du merveilleux Vertical, ce manga ne se contente pas d'aborder le jazz, une musique que j'aime beaucoup mais où j'avoue souvent confondre les noms. Non, c'est plus que ça: un vrai cri d'amour envers le jazz en tant que musique de l'émotion et de l'instant, le tout porté par un personnage principal incroyable dans son genre (au départ, il a beau aimer le jazz et jouer du saxo depuis quelques années, il est complètement nul et n'a aucune technique... mais la passion ne le quitte jamais) et surtout par un auteur qui touche tout simplement parce qu'il aborde un sujet qu'il adore lui-même. Si je devais définir Ishizuka en quelques mots, je dirais qu'il y a beaucoup d'auteurs qui se disent d'abord qu'ils veulent faire un manga, puis qui cherchent un bon sujet. Ishizuka, lui, me semble plutôt d'abord vouloir parler de ses passions (la montagne dans Vertical, le jazz dans Blue Giant), et choisir ensuite d'en faire un manga. Mine de rien, ça fait une différence pour moi, et c'est peut-être pour ça que Blue Giant m'apparaît comme un manga qui transpire de passion, de sincérité et d'authenticité.

Les Fleurs du Mal :
Shuzo Oshimi est pour moi l'un des auteurs les plus intéressants de ces dernières années, ou en tout cas l'un de ceux qui me touchent le plus, dans sa manière d'aborder les errances, difficultés et tourments de la jeunesse. Et si les Fleurs du Mal reste son oeuvre la plus connue, ce n'est pas pour rien. La série aurait déjà largement pu figurer dans mon podium en 2017, année de son lancement en France. Mais ce sont bien les derniers volumes qui ont fini de m'achever et de me convaincre, le mangaka nous amenant vers une conclusion impeccable, symbolique, riche, et ne cédant à aucune facilité. Il s'agit assurément d'une grande oeuvre, intelligente et forte.

Good Morning, Little Briar-Rose :
Mon troisième choix est, là aussi, une série lancée en 2017 et qui s'est terminée en 2018, et autant le dire: c'est celle qui m'a offert les plus fortes émotions en 2018, essentiellement grâce à un 5e et avant-dernier tome d'une puissance exceptionnelle dans l'abord juste de ses personnages et de leurs liens. Après avoir très bien démarré, Good Morning, Little Briar-Rose a sans cesse confirmé ses qualités, grâce à des sujets forts, à des personnages très réussis, à un trait fin, à une très jolie mise en scène, à une narration délicate et subtile... Un shôjo en seulement 6 tomes maîtrisé et pouvant parler à tous, qui me donne follement envie de voir arriver en France d'autre oeuvres de sa jeune autrice. En attendant, merci aux éditions Akata de permettre de découvrir ce genre de titre. D'ailleurs, c'était aussi grâce à cet éditeur qu'on avait pu découvrir pour la première fois en France Shuzo Oshimi, via l'excellent Dans l'intimité de Marie (pub pas du tout cachée pour un manga que j'adore).

March comes in like a lion :
La nouveauté et les deux fins de série occupant les trois premières places de mon podium étaient des évidences, mais pour les 2 dernières places j'ai eu beaucoup plus de doutes... Une lecture est finalement venue balayer les doutes en fin d'année: celle du tome 11 de March comes in like a lion, brillant et venant magnifier une série dont les volumes parus en 2018 furent très souvent d'une très grande puissance émotionnelle pour moi. Cette oeuvre de Chica Umino était peut-être la série que j'espérais le plus voir en français depuis plusieurs années, les éditions Kana ont réalisé ce rêve en 2017, cette année-là j'ai dû l'écarter de mon podium avec un pincement au coeur, et je ne pouvais que réparer ça en 2018, tant la série gagne toujours plus en force au fil du temps. Emballant sa tranche de vie dans un trait et une ambiance souvent très doux et chaleureux (qui, il faut bien le dire, doivent beaucoup aux 3 soeurs Kawamoto, le genre de famille accueillante et courageuse qu'on a instantanément envie de protéger, comme le héros Rei tente de le faire), la mangaka offre en plus des personnages très justes et très humains dans leurs avancées et leurs doute. Brillant.

Made in Abyss :
J'ai dit que 2018 a été une excellente année côté nouveautés, et pourtant 3 des 4 premières places de mon podium sont occupées par des fins de série et une oeuvre lancée en 2017... Donc autant dire que choisir un 5e titre parmi toutes les nouveautés de 2018 a été un casse-tête horrible. Heureusement, mes collègues ont souvent choisi des nouveautés qui étaient dans ma liste. Le Tigre des Neiges est sûrement la nouveauté qui m'a le plus impressionné en toute fin d'année, Eclat(s) d'âme est l'une des nouveautés les plus belles et pertinentes de l'année, Centaures m'a charmé tout comme Ken'en, L'Atelier des Sorciers est une merveille visuelle portée par une héroïne attachante et un univers captivant, The Promised Neverland me passionne à chaque tome et est probablement pour moi ce qui est sorti de meilleur du Shônen Jump depuis 20 ans (n'ayant jamais été très fan de ce magazine, à vrai dire), les éditions Meian ont osé un pari risqué et réussi en publiant le cultissime Kingdom, Happiness commence fort mais je n'allais pas mettre 2 fois du Shuzo Oshimi, Drop Frame m'a tenu en haleine tout au long de ses 4 volumes imprévisibles et riches en rebondissements et en originalités... Sans oublier plusieurs one-shot excellents, comme Sunny Sunny Ann, L'art de la vulve, Solitude d'un autre genre ou Emanon. Finalement, mon choix s'est porté sur une oeuvre que je n'imaginais pas absente des podiums: Made in Abyss. Si l'adaptation animée à succès a sans aucun doute permis de magnifier et d'approfondir (visuellement, surtout) le matériau d'origine, c'est bien dans le manga que l'auteur Akihito Tsukushi installe tout un univers bien pensé, riche, fascinant, mystérieux, dangereux... De multiples merveilles donnant envie de partir à l'aventure et à la découverte de ce gouffre... mais ces merveilles peuvent souvent cacher bien des dangers et des souffrances, le mangaka ne se privera jamais pour nous le montrer brutalement. Et puis bon, même si l'héroïne Rico m'attendrit aussi, comme beaucoup de monde j'ai été complètement conquis par Nanatchy, son caractère, sa frimousse... et son parcours avec Mitty qui donne tellement envie de s'ouvrir les veines.

Côté animation :
Je ne pense pas être très original en disant que Devilman Crybaby est ce qu'il y a eu de plus fou en série d'animation en 2018 (voire ces dernières années), et en réaffirmant mon amour pour Masaaki Yuasa. L'univers, le sujet et la puissance visuelle de Violet Evergarden m'ont également comblé. A place further than the universe vaut largement le coup. Planet With a convaincu le réfractaire aux mechas que je suis et me donne encore plus envie de revoir en France du Satoshi Mizukami (l'auteur du génial Samidare). Et les premiers épisodes de Zombieland Saga ont su me surprendre en bien ! A part ça... ce n'est pas nouveau, mais je regrette qu'il n'y ait pas plus de projets originaux, beaucoup de séries proposant des adaptations au rabais de light novels ou de mangas se ressemblant pas mal (isekai, quand tu nous tiens... même si j'aime beaucoup le genre, il y a une overdose) et pouvant être vite oubliés. Néanmoins, même si je suis clairement devenu plus difficile côté animation tant j'ai l'impression que ce secteur est en peine, plusieurs adaptations ont trouvé grâce à mes yeux. Magical Girl Site est très, très bon, Asobi Asobase et Karakai Jôzu no Takagi-san m'ont éclaté, Yuru Camp offre un excellent dépaysement (et si ce n'est pas fait, allez lire le manga d'origine, publié par nobi nobi sous le titre Au Grand Air), Moi quand je me réincarne en slime est bien cool, Rascal Does Not Dream of Bunny Girl Senpai pourrait devenir une excellente surprise mais je dois rattraper mon retard dessus... Mais bon, côté adaptations, pour moi la plus grande réussite est sûrement Banana Fish. Et il faut toujours que je me lance dans l'adaptation de Karakuri Circus, dont j'adore le manga d'origine.
Côté sorties physiques, j'ai été très heureux de retrouver certaines oeuvres dans de beaux coffrets collectors: Dans un recoin de ce monde, Lupin III L'aventure Italienne, Wolf's Rain, Higurashi, Card Captor Sakura, Sound! Euphonium... Par contre, pas merci à @Anime pour le coffret de Re:Zero en partie foiré.

Attentes pour 2019 :
Là non plus je ne vais pas être original: Beastars est l'une de mes plus grosses attentes. Je connaissais déjà et espérais la série depuis un bon moment, la voir remporter plusieurs récompenses au japon en 2018 a redoublé mon espoir de la voir acquise en France, Ki-oon a concrétisé ça et en plus en faisant venir la mangaka Paru Itagaki à Angoulême fin janvier... C'est bon, je suis déjà comblé pour 2019 !!
En vrai, il y a quelques autres titres que j'attends impatiemment: l'adaptation de L'île aux chiens par Minetarô Mochizuki (Wes Anderson est l'un de mes réalisateurs préférés depuis 15 ans, L'île aux chiens est pour moi le meilleur film de 2018, Mochizuki est un mangaka que j'adoooore... Alors imaginez l'état dans lequel me met la future sortie du manga chez Le Lézard Noir), la triple actualité d'Inio Asano en mars avec Reiraku, la nouvelle édition de Solanin et le nouveau tome de Dead Dead Demon, la sortie de Miss Hokusai qui méritera le détour... sans oublier le retour après une longue absence de ma gamine préférée, Yotsuba, dont le nouveau tome sortira en février !
Pour le reste, je fonctionnerai surtout au feeling, en me laissant guider par les éventuelles surprises. Pour le tout début d'année, je suis curieux de lire Le Dilemme de Toki ou Granblue Fantasy, février marquera le retour en France de Hiroki Endo avec Soft Metal Vampire... Et j'attendrai, comme toujours, de bonnes surprises de la part de certains éditeurs comme Akata, Le Lézard Noir, Kana ou Komikku.
Evidemment, il y a un paquet de titres que je rêverais encore et toujours de voir sortir en France, mais je ne vais pas les citer, ce serait trop long. Juste... si quelqu'un m'entend: Welcome to the Ballroom et une réédition d'Aria, ce serait genre très très cool.
Côté animation, je crois qu'en 2019 je vais vivre essentiellement dans l'attente de deux séries. Tout d'abord, Vinland Saga, qui entre les mains de Wit Studio devrait dépoter. Puis Sarazanmai, le nouveau projet du formidable Kunihiko Ikuhara, qui plus est produit par le studio Mappa. A part ça, je vais continuer de suivre d'assez près les projets de Mappa, qui est pour moi le studio le plus intéressant de ces dernières années, et ça commencera dès ce mois-ci avec Dororo. Aimant beaucoup les mangas, je regarderai avec plaisir The Rising of the Shield Hero et The Promised Neverland, en espérant que la qualité sera au rendez-vous. Enfin, entre Penguin Highway et Liz et l'oiseau bleu on devrait avoir de belles choses au cinéma pendant le premier semestre !
  
  

Podium de Mokochan

  
  
Emanon :
Kenji Tsuruta et Kajio Shinji auront réussi un tour de force avec les deux one-shot d’Emanon. Proposer des récits universels mais qui auront un écho unique auprès de chaque lecteur, en rappelant à chacun sa propre expérience, sa propre rencontre fugace qui l’a marqué à jamais. Emanon est un personnage mystérieux et fascinant qui fera vibrer directement la corde sensible de chacun, le tout étant magistralement illustré par le talentueux Tsuruta. Une série contemplative immanquable à la très belle édition.

Le Tigre des neiges :
ENFIN ! Enfin un nouveau titre d’Akiko Higashimura en France. Un souhait qu’on peut retrouver dans mes « attentes de l’année » depuis quelques temps déjà et qui se réalise enfin. Merci le Lézard Noir !
Fini le Tokyo contemporain et haute couture de Princess Jellyfish, cette fois on se plonge dans le Japon de l’ère Sengoku. Vous n’y connaissez rien à cette période ? Moi non plus, et on s’en fiche. L’autrice s’empare de cette époque, méconnue chez nous, pour nous la présenter de manière claire, et toujours avec son humour inimitable. Et bien évidemment, on s’y prend de passion, avec son héroïne élevée comme un homme, qui marquera le Japon de sa patte de tigre(sse).
Un récit historique original qui démarre très fort, vivement la suite.

Au grand air :
Parfois, il en faut peu pour être heureux. Au grand air porte bien son nom et est une véritable bouffée de grand air frais !
Grâce à ses personnages attachants, ses grands espaces vivifiants et son ambiance reposante et bon enfant, Au grand air vous donnera des envies insoupçonnées de camping. En plus de nous permettre d’admirer des paysages japonais rares mais de la plus belle des manières.
Mention spéciale à la traduction, juste excellente et fait bien parler nos héroïnes adolescentes… comme des ados ! (Cela semble simple, mais n’est pas aussi facilement réussi tout le temps.)

Centaures :
En seulement deux tomes, Centaures aura su s’imposer comme une de mes lectures marquantes de l’année, proposant une quête de liberté forte et cruelle à l’atmosphère éthérée. Les moments de tranquillité et d’humour sont un piédestal pour des scènes d’actions visuellement impressionnantes et la dureté d’un monde profondément injuste.
Sans temps mort, la première partie du récit se termine efficacement avec ces deux volumes. Vivement le nouvel arc !

Ken'en - comme chien et singe :
Je n’ai pas été interpellée par ce titre car le héros ressemble à Amaterasu dans Okami, non pas du tout…
Mais hormis cette ressemblance, déjà flatteuse, Ken’en nous propose un très joli récit aux protagonistes tous touchants, dans un Japon d’antan superbement retranscrit. On finit par suivre leur quotidien, jamais train-train, pas toujours aussi mignon qu’il paraît être au premier abord…
Pour faire simple : c’est un titre de wouf qui a du chien, mettez la patte dessus dès que possible !

Côté animation :
Devilman Cry Baby c’était ouf. Et Night is Short, Walk on Girl aussi, dans un style totalement à l’opposé. Donc : Masaaki Yuasa est super talentueux, rien à dire, découvrez vite ses œuvres.

Attentes pour 2019 :
Lisez BEASTAAAAAAAAAAAARS. C’est tout pour moi.
Sauf si vous pensez « Furry » et « Zootopie » : heurtez-vous le petit doigt de pied contre votre table basse. (Va dire à Jean de La Fontaine qu'il faisait du furry, nawak.) Ça n’a rien à voir et c’est vraiment un titre original et prenant. L'essayer c'est l'adopter !
  




commentaires

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

Merci pour cette deuxième liste de passionné.es :) Cela m'a donné envie de lire Area 51.

J'ai aimé The Promised Neverland et surtout Blue Giant. Je suis plus réservé sur Made in Abyss : bien que magnifique et avec un potentiel scénaristique extra, les scènes de nudité et de bondage de jeunes enfants m'ont beaucoup dérangé et j'ai donc stoppé au tome 2.

destroy

De destroy [115], le 08 Janvier 2019 à 12h09

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Good Morning, Little Briar-Rose  

Magnifique série! Elle m'a fait traversée de jolies moment et des moments tres fort! 

akiko

De akiko [4834], le 06 Janvier 2019 à 21h28

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

De bien jolis top!

 

Pour ma part je choisirais : 

-Blue Giant (j'en attendais beacuoup après Vertical et je ne suis pas déçu au contraire!)

-Zero de Matsumoto (bien que je pourrai mettre également Les chats du Louvre et Le rêve de mon père du même auteur)

-Sunny Sunny ann (un vrai coup de coeur imprévu! chez pika graphic je pourrai mettre également une douce odeur de café)

-L'auto école du collège Moriyama (après Tokyo Alien Bros et Holiday Junction c'est la confirmation que j'adore le travail de Shinzo Keigo

-et enfin Souvenirs de la mer assoupie (Une vrai pépite, la grande lecture de la fin d'année et la preuve que Imho est toujours un excellent éditeur

J'ai également adoré la fin de Soul Eater, Saltiness, Aera 51, Hapiness et bien d'autres..

Pour 2019? bien trop d'attentes pour mon porte monnaie je ne pourrai pas tout suivre..

nolhane

De nolhane [3047], le 06 Janvier 2019 à 00h43

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Les fleurs du mal un manga extraordinaire <3

Lola0912

De Lola0912 [47], le 05 Janvier 2019 à 22h18

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Bon, je testerai Area 51, je voulais m'y intéresser depuis un petit moment déjà :)

(Les Fleurs du Mal <3 )

Yacine

De Yacine [449], le 05 Janvier 2019 à 13h36

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

BLUE GIANT extra .

Fred

De Fred [4014], le 05 Janvier 2019 à 02h33

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News