Yuyu Hakusho - Actualité manga
Dossier manga - Yuyu Hakusho

Reader Rating 18.50 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 11 October 2012


The Expendables



Si vous êtes un amateur de shonens, vous devez sans doute connaître le schéma classique des gentils : on a le héros à la tête dure prêt à tout pour ses amis, le gars un peu débile, celui qui tient le rôle du "brun ténébreux" et qui frôle souvent les premières places lors des classements des personnages par popularité, celui qui cache un grand pouvoir et j'en passe. Et bien sachez que ce schéma a bien des origines que l'on peut citer telles Dragon Ball et Saint Seiya, mais Yuyu Hakusho en fait également partie !
Ainsi nous retrouvons tout d'abord dans notre groupe de lutteurs contre les ténèbres Yûsuke Urameshi notre héros déjà présenté auparavant, Kuwabara son plus grand rival mais aussi son meilleur ami et sans aucun doute celui qui tient le rôle du débile dans l'histoire. Vient vite s'ajouter suite à une mission Kurama, le cerveau du groupe qui donnera de précieux conseils à notre héros et qui cache un grand pouvoir, puis Hieï, le fameux brun ténébreux, qui se bat par soif de puissance : bien que restant dans le groupe, il considèrera tout le temps Yûsuke comme un potentiel rival. Voici donc notre quatuor de combattants que nous suivrons tout au long du manga. Mais ils ne sont pas seuls ! Car en effet,  nos bonhommes ont besoin de réconfort, et certains personnages seront toujours là pour les motiver !
Dans Yuyu Hakusho, les femmes sont très peu présentes. En effet, à part Genkai, aucune nana ne prend part à la baston, chose qui est rare maintenant ! Mais pour le peu qu'il y en ait dans le manga, celles-ci tiennent un rôle tout de même très important envers nos héros : par exemple, Keiko sera toujours aux côtés de Yûsuke et sera la seule personne a pouvoir l'aider sur le plan moral. Même histoire pour Yukina qui a rendu Kuwabara fou amoureux malgré elle, celui-ci est prêt à tout s'il est question de sa bien aimée ! Genkai est elle aussi un personnage important car outre sa relation maître/élève avec Yûsuke, elle est son mentor et va lui apprendre plein de choses, celle-ci est d'ailleurs respectée partout par tout le monde. Botan est un personnage clé de la série, bien qu'elle ne fasse pas grand chose  quand on y pense : c'est elle qui guide Yûsuke depuis sa mort, elle va se lier d'amitié à Keiko et partagera avec elle ainsi qu'avec d'autres femmes telles la soeur de Kuwabara et la mère de Yûsuke ce rôle de motivateur pour nos héros car sans leur soutien, ils ne seraient sans aucun doute pas aussi forts. Kurama le prouve lui aussi : depuis le début, c'est pour sa mère qu'il se bat. Parmi ce groupe féminin se trouve tout de même Emma Junior, fils du grand Emma qui décide du sort des âmes, qui avec Botan guide Yûsuke depuis le début. Celui-ci joue donc un peu le même rôle qu'elle : bien que pouvant changer d'apparence en prenant l'allure d'un adulte, il ne combat pas aux côtés de nos héros et sert souvent à donner des informations, sur les méchants notamment, et apporte une touche d'humour supplémentaire.

Enfin, parlons-en des vilains. Dans Yuyu Hakusho, il y a trois sortes d'ennemis qui se dégagent : les gros pas beaux, les gentils méchants et ceux qui sont vilains mais qui ont la classe. Si les premiers sont souvent apparents dans le début du manga ou comme ennemis mineurs durant le premier tournoi, et que les seconds représentent une minorité dans le tournoi avec des personnages comme Jin ou Tchuh, ce sont les troisièmes qui vont être dignes d'être les plus grands ennemis de nos héros. Car oui, ici, les grands méchants sont loin d'être bêtes et œuvrent du côté du mal pour une raison bien précise, qui leur est propre. Notons Sakyoh, sans doute le plus grand méchant dans l'histoire bien qu'il ne combatte pas : en effet, celui-ci tire les ficelles durant une bonne partie du manga, Toguro est à sa solde et son but n'est autre que d'ouvrir un trou servant de passage entre le monde des ténèbres et celui des humains, rêve que Sensui cherchera à réaliser dans l'arc suivant celui du tournoi. Toguro et son équipe ont une carrure très imposante, durant la lecture du manga on est impatient d'arriver aux combats les opposants aux héros tellement ceux-ci sont fichés tels des stars durant le tournoi. Mais comme dit précédemment, Toguro fait partie de ces vilains classes qui ne se battent pas dans le but de tout détruire, celui-ci d'ailleurs se fout presque des projets de Sakyoh car sa réelle motivation est son futur affrontement contre Yûsuke dont il pense qu'il est le seul a pouvoir lui tenir tête. Il y a même un certain respect entre les deux protagonistes : ceux-ci veulent se battre dans les meilleurs conditions possibles, et Yûsuke respecte son ennemi. Le second grand rival de Yûsuke est sans conteste Sensui : celui-ci est d'ailleurs le méchant le plus proche du héros étant donné qu'il a exercé la même fonction que son adversaire auparavant. Bien plus sombre, cet arc introduit des personnages très forts et fidèles à Sensui qui héritent tous de pouvoirs fraîchement acquis, il va donc être l'occasion pour certains de s'apercevoir les limites des leurs et se rendre compte que servir le mal est loin d'être une bonne chose. Il faut savoir que dans Yuyu Hakusho, la mort est chose courante, et que chacune de celle-ci est souvent emblématique : les morts des ennemis sont d'ailleurs souvent très touchantes et l'on se rend compte de ce qu'il se cache derrière leur réelle motivation mais attention, ne voyez pas là des combats qui se terminent par un monologue sur le sens de l'amitié et tout le blabla, car c'est loin de ça ! Mais il y a encore tant d'ennemis et de passages clés dans le manga qu'il serait trop long d'en parler, il ne vous reste plus qu'à les découvrir par vous-même car sachez que Yuyu Hakusho est réellement plein de personnages avec une personnalité travaillée et que celles-ci se retrouvent être d'une qualité rare qu'il en serait dommage de ne pas lire ce monument du shonen.
  
 
  
 
 

Ghost Power



Ce qui fait la base de shonens depuis fort longtemps dans la quasi-majorité des titres, c'est bien évidemment les pouvoirs. Et Yuyu Hakusho fait bien sûr partie de cette majorité là ! Cependant, là où Luffy et Naruto regorge d'un panel de coups innombrables, les personnages de YH ne jouent pas dans cette même démesure. En effet, chaque protagoniste a plutôt sa propre capacité, son pouvoir unique, qu'il cherchera à développer plutôt qu'à multiplier en différentes formes. De plus, les pouvoirs sont surtout des atouts mais ne sont pas forcément au centre du combat : l'arme de tous avant tout, c'est bien les poings ! Au début de la série, Yûsuke ne peut utiliser qu'un seul Reygun par jour, c'est au fil des tomes qu'il pourra en utiliser plusieurs et varier quelques que peu ses coups avec des Shot Gun notamment : mais c'est tout, Yûsuke se bat donc avant  tout avec ses bras et jambes et utilise son pouvoir qu'en dernier recours. Cette fameuse "énergie" que l'on retrouve dans de nombreux shonens sous divers noms (ki, haki, chakra, nen, etc...) est donc une technique majeure dans Yuyu Hakusho dont plusieurs personnages ont la faculté de l'utiliser, comme Kuwabara justement qui arrive à matérialiser cette énergie en lui faisant prendre la forme d'une épée. Comme Yûsuke, il essaiera également de faire varier ses attaques en modifiant l'allure de son épée, mais privilégiera davantage les points. Mais alors que dans certains mangas comme Naruto ou Hunter X Hunter l'énergie est l'essence clé des différents pouvoirs, ici ce n'est pas le cas car à ce niveau, il faut avouer qu'on a affaire à un beau melting-pot ! En effet on trouve de tout : du psychisme, des éléments, des armes, des plantes, des monstres, etc... Pour la plupart des personnages, on ne sait pas quelle est la source de leurs pouvoirs, mais que diable, pourquoi chercher la petite bêbête alors que ceux-ci sont parfaitement maîtrisés avec des personnages tant charismatiques ? On retrouve donc certains pouvoirs désormais vus et revus de différentes manières telle la glace, le vent ou encore l'électricité, mais n'oublions pas qu'à cette époque, Togashi faisait partie des premiers à les utiliser (si on excepte les super héros de comics) !
 
Chose étrange parmi nos héros, alors que Yûsuke, Kuwabara et Hieï n'ont pas un large choix de technique (le dernier se battant surtout avec son épée et son sort du dragon noir), Kurama lui est sans doute le personnage qui possède le plus de capacités : celui-ci maîtrise les plantes et donc a souvent de quoi contrer le moindre des pouvoirs grâce à celles-ci, mais en plus de cela il cache en lui un grand pouvoir, le fameux Yohko. Les méchants eux ont plutôt un pouvoir afin d'imposer encore plus leur carrure, oppressant donc nos héros. Notons par là Toguro avec son pouvoir de décupler sa force musculaire, celui-ci précise toujours à quel pourcentage de sa force il se trouve avant de combattre, on redoute donc dès le début les 100% dont on est sûr qu'il atteindra à un moment ou à un autre. Karasu a lui aussi de quoi en imposer avec son pouvoir de faire exploser ce qu'il veut à son alentour sans que l'on sache par quel moyen il fait cela. Enfin, dans l'arc Sensui, les pouvoirs sont la chose qui caractérise chaque membre de la bande du méchant : chacun porte un surnom en fonction de ses capacités comme le Game Master, le Gourmet ou le Docteur. Ceci renforce encore une fois l'effet imposant des ennemis, car cela nous donne un indice sur leurs capacités sans nous empêcher de les craindre tout autant. En parlant de l'arc Sensui, celui-ci offre des combats d'une nouvelle sorte, où la réflexion prime encore plus davantage sur l'action ! Il n'y a qu'à voir les trois affrontements dans l'étrange maison où nos héros ne devront pas user de leur force à cause des pouvoirs des trois énergumènes y logeant. Le combat contre le Game Master est lui aussi tout autant épique et a une fin bien tragique alors qu'il n'y a pas un seul coup de poing divers donné.
 
Togashi aura donc su varier les coups et techniques durant tout son manga d'une façon diablement efficace, le tout se révèle être parfaitement équilibré et il faut avouer qu'il est désormais difficile de ne pas voir que pas mal d'auteurs ont du s'inspirer de certains des pouvoirs qu'il a créer pour les arranger à leur sauce dans leur manga.
  
 

YUYU HAKUSHO © 1990 by Yoshihiro Togashi / SHUEISHA Inc.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News