Dossier manga - Tout sauf un ange !

Reader Rating 20 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 10 April 2008


Portrait d'une héroïne atypique et séduisante

 
Le postulat de “Tout sauf un ange” n'a rien de bien révolutionnaire: l'histoire se passe dans un lycée, et comme tout bon shojo qui se respecte, nous avons droit aux éternels triangles amoureux (nous en reparlerons plus loin). Néanmoins, j'ai trouvé le personnage d'Hikaru Takabayashi particulièrement intéressant et atypique.

Comme beaucoup d'héroïnes de shojo, Hikaru a vécu un évènement traumatisant dans sa jeunesse. Elle a en effet été victime des brimades de ses camarades de classe lorsqu'elle était une jeune écolière. La raison? Avoir posé en tant que mannequin pour une campagne publicitaire. C'est ainsi que la petite Hikaru s'attira la jalousie de ses amies, qui l'exclurent du groupe, faisant d'elle une Ijime, c'est-à-dire la tête de Turc de toute la classe. Ce douloureux évènement conditionne aujourd'hui la vie et les relations sociales de notre héroïne qui a désormais 15 ans. Ainsi lors de son arrivée au lycée Seika, Hikaru ne recherche que deux choses: discrétion et tranquillité. C'est pourquoi notre amie n'hésite pas à raser les murs, baisser la tête, allant même jusqu'à dégager ce qu'elle appelle une “aura neutre”. Cette attitude, tout en montrant le traumatisme qu'elle a vécu, provoquera souvent des situations incongrues qui feront souvent sourire le lecteur. Malheureusement pour Hikaru, sa première rencontre avec Kido lui laisse présager que sa scolarité ne sera pas comme elle l'avait prévue... Sans compter que cette dernière, en plus d'être une Idol en vogue, est sa colocatrice! Et pour couronner le tout, Hikaru découvre, par un malencontreux hasard, le secret d'Izumi Kido... qui est en fait un garçon! Ce dernier ne reculera alors devant rien pour protéger son secret et usera alors d'un stratagème machiavélique pour s'assurer du silence d'Hikaru.

Au début difficile et tendue, la relation entre Izumi et Hikaru va se transformer au fil du temps en sincère amitié. C'est ainsi que notre héroïne taciturne va peu à peu tirer un enseignement de la forte personnalité d'Izumi.
A la base, Hikaru était déjà à mille lieues des héroïnes archétypes que l'on retrouve dans les autres shojo. Le traumatisme vécu dans son enfance ne s'exprime pas par des pleurs et autres effets larmoyants tous les 5 pages. Bien au contraire! La personnalité de notre héroïne, bien qu'effacée, n'en reste pas moins forte et déterminée. Sa rencontre avec Izumi Kido influera sa personnalité dans le sens où elle apprendra à devenir plus spontanée et expressive.

Il faut également noter la profondeur et la complexité du personnage. Hikaru porte un regard plutôt naïf dans ses relations amoureuses et se révèle parfois particulièrement émotive. Pourtant elle sait faire preuve de beaucoup de sang-froid et d'une certaine présence d'esprit, notamment lorsqu'il s'agit de défendre le secret d'Izumi: à plusieurs reprises, elle sortira son ami de situations très délicates, n'hésitant pas à hausser la voix, ou plus si la circonstance l'exige. On peut toujours s'interroger sur ce caractère un peu paradoxal... mais force est de constater qu'il donne beaucoup de relief au personnage, sans jamais franchir la frontière de l'invraisemblable.

Enfin, on peut noter une fois de plus la grande force de caractère d'Hikaru qui, malgré ses résolutions, n'hésite pas à replonger dans ce monde de strass et des paillettes dans lequel l'entraîne Izumi Kido. Par rapport à son lourd passé qui lui pèse encore, j'ai été un peu étonné de voir avec quelle facilité notre héroïne s'immerge une nouvelle fois dans cet univers où règne l'hypocrisie. Très rapidement, elle deviendra une sorte de manager pour son ami, secondant Yasunuki Ikunai. Elle ira même jusqu'à suppléer ce dernier en certaines occasions.     

En définitive, Hikaru est sans conteste la véritable héroïne de “Tout sauf un ange”. Sa personnalité complexe, mêlant détermination et émotivité, finit par la rendre très attachante et donne un véritable relief à ce shojo doté d'un postulat de base plutôt convenu.
 
 
    
   

© Takako Shigematsu 2003-2006 (Akitashoten Japan) / Taifu Comics

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News