Sumomomo Momomo - Actualité manga
Dossier manga - Sumomomo Momomo
Sommaire

Publié le Vendredi, 04 May 2018


Quand la tension grimpe...


Mais il ne faut pas croire que Sumomomo momomo ne soit que gags sans queue ni tête. On a en toile de fond de vrais enjeux politiques. En effet, l'union de nos deux jeunes héritiers a pour but premier d'éviter la septième guerre des douze généraux divins. Si dans les premiers tomes, cette tension est assez peu présente et plutôt mis en arrière plan, le conflit avec les Koganei va mettre le feu au poudre et remettre ce conflit sur le devant de la scène. Après le tome 6 et la nouvelle résolution de Kôshi, de nouveaux personnages apparaissent au côté de notre héros, de nouveaux martialistes de clan que l'on avait pas encore eu le temps de découvrir.  Arrive alors un personnage qui deviendra une sorte de miroir pour Kôshi : Yûsuke Endô.

Yûsuke est un des personnages les plus intéressants de la série. Il appartient à un clan de martialiste opérant plutôt sur le champ politique. Yûsuke était un petit garçon assez fragile, qui n'aimait pas les arts martiaux, comme notre cher Kôshi. Pourtant, celui-ci va rapidement se rendre compte que s'il veut plaire à sa famille, et ses parents tout particulièrement, il devra se donner à fond dans tout ce qu'il fait. Il excellera alors sur tous les plans et il se contentera de suivre constamment les ordres de son père. Alors quand celui-ci lui demandera de s'approcher de Momoko pour la séduire, il le fera sans broncher. Pourtant, il va se retrouver face à un véritable défi : Momoko n'a d'yeux que pour son aimé, et Yûsuke a beau se révéler bien meilleur que son aimé en tout point, Momoko n'y fera jamais attention. Par exemple, alors que Momoko est sur le point de se faire agresser par des voyous (envoyer par Yûsuke d'ailleurs), Kôshi va s'interposer mais il se figera rapidement sous le coup de la peur, tandis que Yûsuke les mettra rapidement à terre. Sauf que Momoko ne remarquera rien de cela et elle n'aura fait attention qu'à Kôshi qui s'est interposé entre elle et les voyous. Cela aura le don notre pauvre Yûsuke, qui ne comprendra pas cette dévotion et cet amour pour Kôshi. Il ne voit en l'héritier du clan de l'est qu'un fainéant et un lâche qui a abandonné ses responsabilités et sa famille en se cachant derrière de fausses excuses, tandis que lui à sacrifier sa vie pour contenter sa famille et répondre aux attentes de ceux qui l'entourent. Yûsuke ressemble assez à un autre personnage, avec qui il fera équipe un certain temps : Tenten Koganei. Tous les deux se dissimulent derrière une sorte de masque idéal, mais au fond, aucun d'eux ne sait comment exprimer leurs envies, leurs peurs, leurs doutes. C'est particulièrement vrai pour Yûsuke qui affrontera par deux fois Kôshi, sans vraiment avoir de raison autre que « on me l'a ordonné ». Finalement, le sceau que Kôshi lui infligera le libérera de ses obligations et lui permettra enfin de s'imposer et de vivre sa vie, libérer des arts martiaux.





Pour ce qui est de Tenten, elle reste une menace pour notre groupe durant de nombreux tomes. Tenten n'est pas du genre à se battre frontalement mais plutôt à utiliser des manœuvres sournoises, à se servir des gens pour arriver à ses fins. On la découvre comme une ennemi d'Iroha, puis elle s'en prendra à toute notre petite troupe. Elle opérera pour le compte des Koganei pour commencer, puis elle s'associera aux Endô. Ses motivations sont assez incertaines au final, la seule chose que l'on devine, c'est sa haine de Iroha et l'attachement, voire l'amour, qu'elle ressent pour Hanzô, le seul qui l'ait vraiment compris. Cette haine la poussera à s'opposer au groupe jusqu'au bout. Quand Kôshi mettra un terme aux conflits entre les clans en scellant les pouvoirs de Yûsuke, Tenten ne supportera pas cette fin heureuse pour Kôshi et Momoko, et elle tentera de s'en prendre à la jeune fille. Kôshi l'arrêtera in extremis, utilisant pour la deuxième fois le sceau des Shikago, le menant à sa perte. C'est un joli twist que nous propose ici l'auteur, remettant en avant une menace que l'on croyait écarté et nous surprenant à la toute fin de la série. C'est finalement par l'humour qu'elle désamorcera ce moment de tension, ce qu'elle a régulièrement fait tout au long de la série, et elle nous apportera une conclusion que l'on attendait depuis longtemps, drôle et assez surprenante pour certains personnages (notamment Tenten).
  
  
  


© Shinobu Ohtaka / SQUARE ENIX Co. Ltd.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News