Dossier manga - Spirale

Reader Rating 18.50 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 16 January 2015


À propos de Spirale...


À la fin de l'intégrale de Spirale, un essai de Masaru Satô révèle au lecteur les sens plus ou moins évidents du manga. Pour Satô, l'horreur est un moyen extrêmement efficace de mettre en évidence le comportement humain, car elle est instinctive, impossible à refréner, et est un excellent révélateur de la nature profonde.

Que la Spirale soit la métaphore de l'égocentrisme, on le comprend assez aisément. La figure est tournée vers elle-même, et la façon dont elle s'empare de certains personnages, ainsi que les propos très explicites de Shuichi lors du final ne permettent pas l'hésitation.
  
  
  
  
  
Mais Satô va plus loin. Après avoir dressé un bilan succinct de la situation économique du Japon d'aujourd'hui (le 9 août 2010, plus précisément, soit plus de dix ans après la fin de la publication du manga), il explique que dans leur scolarité, puis dans leur travail, les Japonais sont sans cesse mis en concurrence. À cause d'un système de notation et de classement qui met les citoyens en concurrence les uns par rapport aux autres, la société se retrouve déshumanisée, et privée de sa réflexion et de sa capacité de remise en question. Seuls ceux qui sont capables de se fondre dans le moule, de se contenter d'apprendre par cœur quelques manuels pour passer des concours, peuvent accéder aux hautes strates de la société, dans la politique ou dans les médias. Ces individus sont ceux qui servent de modèles aux générations futures comme modèle de réussite, et une boucle infernale s'installe alors. Il en résulte une société où le désir d'être « mieux » que ses semblables est palpable, d'où un nombrilisme et un égocentrisme exacerbé. C'est à partir de ce constat que sont créés des chapitres comme celui de la cicatrice ou des cheveux bouclés, où l'auteur exprime clairement son ressenti : cet égocentrisme est destructeur, pour son entourage comme pour soi-même. Les limaç'hommes ne sont autres que ces individus qui ont perdu la partie, qui ne sont plus respectés et qu'on écrase (ils sont littéralement consommés dans le manga). A contrario, Saitô fait l'apologie de « l'intuition » comme véritable moyen de réflexion, nécessaire pour développer un esprit critique, et prendre du recul par rapport aux modèles renvoyés par la société.

La Spirale serait également une métaphore du Capital de Marx. Depuis l'apparition de l'argent, à la base censée remplacer de façon plus juste le troc, un néo-libéralisme s'est de tout temps développé, et on arrive aujourd'hui à des cas extrêmes, où la possession de biens inutiles et d'un amas d'argent toujours plus conséquent devient un but, un idéal. La fascination que les protagonistes du manga ont pour la Spirale serait la représentation de la fascination que les hommes ont pour le capital, une fascination exacerbée pour une entité qu'ils ont créée eux-mêmes, et qui à terme les détruira.
Le chapitre 13, « La cabane du démon », fait écho à un passage du Capital de Marx que voici : « Si, d'après Augier, c'est « avec des taches naturelles de sang sur une de ses faces » que « la monnaie vient au monde », le capital y arrive suant le sang et la boue par tous les pores. ». On y découvre un individu qui correspond à la description donnée dans le Capital, mais la métaphore s'y concrétise.
  
  
  
  
  
Il explique également que Kirié s'apparente à une divinité de par sa position transcendantale. En effet, elle raconte l'histoire a posteriori alors qu'elle est censée être « morte ». Il est cependant vrai que Kirié n'est pas réellement morte, c'est là le côté optimiste du final de Spirale. S'il est clairement dit que la Spirale sévira à nouveau à l'avenir, la malédiction prend tout de même fin, et son remède est trouvé : c'est l'amour et l'altruisme. Pour combattre l'égocentrisme engendré par un système outrageusement capitaliste, l'amour de son prochain est le remède le plus évident, malgré le côté naïf de ce constat. Kirié et Shuichi y sont parvenus, pourquoi pas nous ?
  
  
  

© 1998 by Junji ITO/SHOGAKUKAN Inc.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News