Silver Spoon - La cuillère d'argent - Actualité manga
Dossier manga - Silver Spoon - La cuillère d'argent

Reader Rating 18.50 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 19 December 2014


Grandir, petit à petit

     

Un travail quotidien

   
Au niveau de la narration, Silver Spoon est la parfaite antithèse de Fullmetal Alchemist. Dans son premier succès, Hiromu Arakawa présentait des histoires graves avec de très lourds enjeux, ponctuées périodiquement par des touches d'humour bien senties. Ici, c'est tout le contraire : l'ambiance générale est portée sur un registre comique, qui est parfois contrebalancé par des moments plus sérieux, pour rappeler la dureté de la vie paysanne. Si la mangaka excelle dans les deux registres, les fans de FMA pourront être surpris par ce basculement, et l'on pourra reprocher à Silver Spoon de manquer d'enjeu dans ses premiers chapitres.
    
Il est vrai que la mangaka brise une des règles sacrées du shônen : là où les héros standards rêvent tous d'aller au bout de leur passion, de devenir le meilleur dans leurs domaines de prédilection respectifs, Yûgo ne sait absolument pas vers quel avenir se tourner. Le but de sa vie... c'est d'en trouver un ! Et son seul talent initial est d'exceller dans les matières scolaires théoriques, ce qui ne se révélera pas être un atout indispensable pour briller dans l'établissement. 
   
Sur sa première année d'étude, dépeinte sur les 8 premiers volumes parus en France, Yûgo a essentiellement un rôle d'observateur, et la série prend des atours initiatiques sur les arts de l'agriculture et de l'élevage. Il ressort ainsi du récit un tempo que l'on observe plus souvent dans des récits seinen, mais l'histoire suit tout de même une progression et des aspirations récurrentes dans les lectures adolescentes. 
      
     
  
    
Comme nous l'évoquions un peu plus haut, Silver Spoon est porté par un humour omniprésent, basé surtout sur le décalage entre le regard encore citadin de Yûgo, et les attitudes de ses camarades qui ont toujours vécu dans ce milieu, et pour qui tout cela est bien naturel. Et n'oublions pas de parler de ces phénomènes de foire que sont les professeurs ! Un sosie de Bouddha en responsable du club d'équitation, une Lara Croft impitoyable qui élève des cochons, un prof de sport qui rappellera quelques bons souvenirs aux lecteurs de FMA... Sans oublier le proviseur et son petit gabarit qui passe inaperçu ! 
    
Ainsi, Silver Spoon est une lecture qui se veut avant tout rafraîchissante, suivant le quotidien d'élèves on ne peut plus normaux (quoiqu'il y a quelques questions à se poser pour certains...). Dans cette bonne humeur générale, le temps passe bien vite et nos protagonistes grandissent sans que l'on s'en rende compte. Nul besoin de rajouter de super-pouvoirs ni d'enjeux planétaires pour rendre le tout captivant ! 
   
  

Harmonies de la Nature

     
En marge de son intérêt scénaristique, la position décalée de Yûgo et son absence de but sont également le reflet d'un autre problème, plus universel. Comme nous l'avons déjà évoqué, il représenté le jeune lycéen moyen, issu de la ville, et qui cherche avant tout la réussite scolaire... sans pour autant savoir ce qu'il pourra en faire. Ses échecs le confrontent à cette absence de motivation, à chercher le résultat pour le résultat sans voir plus loin. On voit ici la pression des cellules sociales et familiales, dans un pays où la valeur du travail est fondamentale. D'ailleurs, les relations avec ses parents sont pour le moins tumultueuses. Si son père semble intransigeant sur la réussite de son fils, sa mère semble plus ouverte à la discussion. Et en marge de cela, on trouve Shingo, le frère aîné de Yûgo, qui a également fait un pied de nez à ses parents en abandonnant l'université, après y être entré juste pour satisfaire leurs attentes.
   
Lorsque nous découvrons Yûgo pour la première fois, c'est un jeune homme tout droit sorti de sa crise d'adolescence, en pleine perte de repères. Le bon air frais de la campagne ne pouvait lui faire que du bien ! Et surtout, il découvrira peu à peu des gens de son âge avec une mentalité bien différente de la sienne. Ses camarades se sont initiés très jeunes aux travaux de la ferme, et connaissent déjà les difficultés et la satisfaction que peuvent procurer des tâches quotidiennes. La pression familiale s'y exprime aussi, certes, mais d'une autre manière. Le carriérisme et la réussite laissent place à la transmission des savoirs, à la préparation vers un implacable passage de relais d'une génération vers la suivante. Certains s'y résignent, d'autres se donnent à fond pour s'en montrer dignes, d'autres encore ont d'autres rêves en tête et essaient de les concilier avec leur destin.
     
   
    
       
C'est un tout autre Yûgo qui se construit alors : d'abord hautain, il finit par comprendre que ses semblables ont beaucoup à lui apprendre. D'abord résigné à se lever aux aurores pour faire les corvées du quotidien, il devient curieux, et prend même des initiatives. Il se découvre même altruiste, ne pouvant refuser de donner un coup de main à droite à gauche. Cela ne sera pas sans lui jouer quelques tours, mais il a compris que ses efforts seront récompensés un jour, d'une manière ou d'une autre.
  
Au départ, Yûgo n'a rien d'un héros charismatique, et l'on pourrait même se mettre à le déprécier, avant de réaliser qu'il n'est que notre propre reflet. Nous avons tous été, à un ou plusieurs moments de notre vie, amenés à nous questionner sur notre avenir, sur la carrière que nous visions, sur l'adulte que nous voulions devenir. La réponse n'est pas toujours évidente, surtout dans cette société égoïste qui nous empêche de prendre du recul. Il est alors plus facile de se recroqueviller pour tenter  de résoudre seul le problème, alors que la solution vient souvent plus facilement des autres. En observant ses camarades, tous mus depuis leur enfance par une envie motrice dans leur chemin de vie, Yugo comprend que ces derniers ont beaucoup à lui offrir, et que la réponse qu'il espère se trouve peut-être dans ces liens qu'il tisse petit à petit. 
   
   

GIN NO SAJI © 2011 Hiromu ARAKAWA / SHOGAKUKAN Inc.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News