Saga Tales of - partie 5: Tales of Xillia 1 et 2 - Actualité manga
Dossier manga - Saga Tales of - partie 5: Tales of Xillia 1 et 2
Sommaire

Publié le Vendredi, 12 June 2020


Tales of Xillia 2, une suite à la hauteur de l’original ?


Non. Non, non et non.

Je sais bien que tout le monde ne sera pas d'accord avec moi, sur ce point de vue-là. Mais j'assume. Je pense que Tales of Xillia 2 est en dessous de l'original. On est loin de la « trahison » de la suite de Symphonia, mais on a quand même perdu pas mal de chose. Première chose : la narration. Déjà que je n'étais pas fan de celle du premier Xillia, mais alors là, c'est vraiment catastrophique.





Bon, on va tout de suite crever l’abcès : pourquoi avoir enlever la parole à Lugder ? On se retrouve face à un véritable personnage fonction, un pur avatar. Je ne suis pas contre l’idée de base, mais pour un Tales of... Ce n’est pas possible. Surtout si on se retrouve dans un opus où l’on va retrouver tous les personnages du précédent. Ludger devient totalement transparent, et je trouve ça très incompatible avec ce qu'on a connu de la série. À la rigueur, s'il lui avait laissé la parole, ça aurait été, mais je pense que c'était trop compliqué/cher de faire un doublage de toutes les réponses possibles. Mais dans ces cas-là, ne faîtes pas ça. S'il vous plaît.
Et donc, après avoir enlevé la parole à Ludger pour nous faire choisir quasiment à chaque fois ses réponses, il faut reconnaître que cela casse bien le rythme et l'immersion. Et parlons maintenant du deuxième gros problème de ce deuxième opus : la narration, qui est assez étrange. On se retrouve à alterner des phases où l’on poursuit le scénario principal, et d’autres où on doit rembourser sa dette, autant dire faire des missions jusqu’à ce qu’on ait la somme requise pour débloquer le scénario principal. S’ajoute à ça des petits scénarios annexes avec les personnages du Xillia premier du nom. Et le tout est assez... comment dire... discutable. Le scénario principal n’est pas hyper intéressant en soi, et au final on continue plus pour retrouver les personnages du premier opus, un an plus tard.

Il n'y a finalement que le gameplay qui amène du positif. Les combats sont plus dynamiques, mais surtout plus techniques, vu que Ludger va rapidement se retrouver avec différents types d'armes, différents artes en fonction de ces armes. Mais surtout, vos choix d'armes durant le combat induiront vos choix de liaisons de combats, pour les artes liés. Cela vous « forcera » plus ou moins à vous lier à tous les autres personnages. Et ajoutons à  cela que dans ce jeu, vous pouvez jouer Gaius. Et ça, c'est le petit plus. On s'éloigne du côté plus intuitif du premier opus, et on amène plus de technicité, de stratégie dans les combats. En revanche, comme dans le premier opus, vous devrez au moins vous mettre en mode « modéré » en difficulté pour avoir du challenge. En dessous, le jeu restera trop simple.

En revanche, les changements sur tous les à-côté du jeu... Sont aussi discutables. Je ne comprends pas qu'on ait perdu le développement des boutiques du premier jeu, qui était vraiment sympa, pour un système de commande personnalisé qui vous obligera à visiter chaque boutique de chaque ville pou y trouver les petits changements. Et je peux vous dire que moi qui comptaient sur la nourriture pour booster mon EXP, cela m'a nettement refroidie.

Par contre, le changement des orbes de Lys pour les orbes d'Allium est bien mieux. S'amuser à remplir les « toiles d'araignées » des orbes de Lys étaient inutilement fastidieux et long. Les expéditions félines du deuxième opus sont assez sympas, et vous pousseront à chercher le plus de chats possible.





Bref, ce deuxième opus n'est, pour ma part, pas à la hauteur du premier, tout en ne trahissant pas son héritage. On va dire que c'est une histoire bonus assez sympa, mais rien de plus. Le fun est toujours là, et c'est le plus important. Le gameplay a été amélioré, et même si on a perdu certaines choses très sympa du premier, le plus important a été gardé. Ils ont voulu, comme dans le premier opus, tenter des choses sur la narration, mais là encore, ça n'a pas été concluant. Celle-ci est trop saccadée, et le scénario principal perd en force. Pas au point de décrocher du jeu, bien heureusement, mais assez pour qu'on reste en dehors, et qu'on ne se focalise que sur le fait d'avancée.

La seule chose finalement que je préfère dans ce deuxième, c'est l'opening. La musique et l'animation est beaucoup plus aguicheuse que dans le premier, et c'est  clairement cet opening qui me donnait envie de jouer à ce jeu. Il fait en tout cas partie de mes openings préférés de la saga. Jusqu'à ce que je me rende compte que Ludger était quasiment muet.

Si vous avez aimez le premier, vous aimerez le second opus. En revanche, jouez au second sans avoir fait le premier serait clairement une grossière erreur. Excepté le gameplay, tout le reste vaut le coup car c'est une extension du premier, jusque dans ses personnages jouables, où un seul est vraiment inédit. Oui, je sais qu'on peut jouer des persos qui n'étaient pas jouables dans le premier, mais vu qu'ils étaient présents dans ce dernier, on ne peut pas vraiment les qualifier « d'inédits ».
  
  



Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News