Dossier manga - S

Reader Rating 16 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 26 November 2009


... à la compétition

 
Les lecteurs qui ont déjà vécu une amitié forte, et qui l'ont vue se briser en mille morceaux, s'identifient sans mal au personnage de Aki. C'est d'abord la peine qui entre en scène: intense et forte, elle semble infinie, et la surmonter paraît impossible. Les larmes coulent à flot, la force pour les retenir nous perd complètement, et c'est un déluge qu'on ne peut plus cacher aux yeux de tous, qui inonde aussi bien notre visage que notre coeur. Aki, pourtant un personnage masculin, pleure et pleure sans même pouvoir se retenir. Lui qui aimerait ne plus penser à ce traitre ne réussit pourtant pas à le chasser de son esprit. Pourtant, malgré toutes ces larmes, le personnage d'Aki n'en devient nullement agaçant. Au contraire, l'auteure sait nous faire comprendre la peine de ce héros abandonné, allant même jusqu'à implorer à genoux la pitié de son bourreau. Après la peine, c'est l'incompréhension qui surgit. Mille et une questions traversent la tête de ce personnage, sans pour autant trouver de réponse sûre. Pourquoi mettre fin à une si belle équipe? Pourquoi décider de partir avec ce Niresaki, qui n'a jamais joué en double? Pourquoi décider ainsi de rompre une si belle amitié? Sakura, qui reste de marbre, mais pourtant qui montre une blessure certaine, n'ose pas mettre fin à leur histoire, mais considère plutôt que c'est leur relation de partenaires de double uniquement qui prend fin. Malheureusement, c'est là que tout commence: Aki déclare, hurle même, que leur amitié est tout aussi bien terminée. La compétition commence donc, une lutte effrénée pour surpasser l'autre, mais plus encore, se surpasser soi-même.
  
On observe alors nos deux protagonistes qui s'entraînent d'arrache-pied: l'un pour être sincère, l'autre pour accéder à la compétition face à son nouveau rival. Cet affrontement, qui n'est autre qu'une démonstration d'amitié, est très belle à voir. D'un côté, l'auteure décrit minutieusement le personnage de Aki, en nous donnant ses réflexions et pensées, et de l'autre, c'est le lecteur qui doit décrypter les indices que Sakura lui laisse sur son chemin. Très énigmatique, ce dernier ne peut être réellement compris qu'à la fin de la série. Lui qui veut être sincère y parviendra mieux que n'importe qui, change, aussi bien physiquement que moralement, soumis aux entrainements impitoyables de Niresaki.
On peut ajouter que Mizushiro ne nous montre pas de réel gagnant dans ce duel, mais il est néanmoins aisé de constater que Aki gagne énormément en amitié et en amour, alors que Sakura, hormis cette nouvelle relation forte qu'il entretient désormais avec Niresaki, a l'air d'être assez seul. Malgré tout, il parvient à son objectif: être sincère et se sentir mieux. Tout en accédant au sommet, il entraîne Aki dans sa course, chose qu'on pourrait interpréter comme une preuve de fairplay, ou plus encore, une belle démonstration de son amitié.
Plus on avance dans ce combat, plus les deux personnages ont l'air de se rapprocher. Ils se rapprochent physiquement, puisqu'ils en arrivent à s'affronter lors de l'ultime compétition. Mais c'est spirituellement qu'ils sont en phase, connaissant maintenant le goût de la sincérité, d'être vrai avec soi-même.
       
    
    
   

© 2006 Setona Mizushiro / AKITASHOTEN JAPAN

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News