L'Attaque des Titans - Partie 2 - L'arc du choc des titans - Actualité manga
Dossier manga - L'Attaque des Titans - Partie 2 - L'arc du choc des titans
Sommaire

Publié le Vendredi, 23 October 2020


La saison 2 de l'anime, entre adaptation fidèle et nouvelle vision de l’œuvre


La deuxième saison de l'adaptation animée L'Attaque des Titans est arrivée quatre années après la première, soit au printemps 2017. Contrairement à la première, longue de 26 épisodes, celle-ci a été pensée pour ne durer que 12 épisodes, ce qui en fera la saison la plus courte de la saga, à terme. Réalisateur sur la première partie de l'anime, Tetsuro Araki devient ici directeur en chef, tandis que Masashi Koizuka (déjà storyboarder et directeur d'épisodes sur la saison 1, entre autres) écope du rôle de réalisateur global. Fidèles à leurs postes respectifs, Yasuko Kobayashi reprend son rôle de scénariste, Kyoji Asano celui de character-designer, et Hiroyuki Sawano celui de compositeur de la musique. On compte aussi trois directeurs de l'animation en chef : Kyoji Asano et Satoshi Kadowaki, déjà présents à ce poste sur la s1, mais aussi Ayumi Yamada, promue puisqu'elle n'était "que" directrice de l'animation de certains épisodes dans les débuts de l'adaptation animée.


Une fidélité au manga... avec sa propre vision

La première saison de l'anime ne se détachait pas du manga de Hajime Isayama. L’œuvre étant particulièrement populaire et la version d'origine bien avancée, s'en éloigner aurait pu être mal perçu par les spectateurs. Alors, pas question pour la saison 2 de raconter une autre histoire que celle de la fin du tome 8 jusqu'au tout début du tome 13 de l’œuvre d'origine, soit l'apparition de titans au-delà du mur Rose, et le premier grand combat contre Reiner et Bertolt suite à la révélation de leur trahison.

Les événements narrés par l'auteur dans son manga sont donc relatés, et aucun n'est oublié. Par de coupe donc, un point qui peut sembler anodin à relever mais qui a son importance puisque la première partie de la saison 3 a été volontairement repensée, en partie, pour pallier aux faiblesses estimées du mangaka sur le fameux arc du coup d'état. Mais cela n'empêche pas l'équipe de réalisation d'avoir une vision de ce qu'il faut adapter, et comment le raconter. Par exemple, Tetsuro Araki a imaginé cette saison 2 comme un film à narrer, ce qui implique un point de départ mais aussi une conclusion. Et si à première vue la fin est totalement ouverte, différents axes sont conclus : Le rôle de Hannes qui représentait l'un des fils conducteurs dans le développement d'Eren, d'Armin et de Mikasa, la psychologie d'Eren puisque le dernier épisode marque une sorte de rupture chez le personnage avec l'aveu de sa faiblesse, et évidemment la relation entre Historia / Christa et Ymir qui est l'un des points centraux de l'intrigue de la saison, en terme de pure écriture de personnages. Tant de point sur lesquels nous allons revenir dans les lignes qui suivent.


En adaptant tel quel le scénario de l'arc du choc des titans, la saison n'aurait tenu que 11 épisodes. Il fallait donc réfléchir à un contenu nouveau pour arriver aux 12 épisodes. C'est pourquoi des nouvelles séquences ont été imaginées, comme le flashback de Hannes, créant un vrai arc de personnage jusqu'à sa mort dans le season final. Puis, l'épisode 35 a puisé dans du contenu qui venait juste d'être publié au Japon avec le chapitre 89 (publié pour la première fois en janvier 2017, tandis que la diffusion de l'anime a démarré en avril) qui développait le passé d'Ymir, dans une lettre qu'elle laissait à Historia. Outre une volonté de remplissage, l'idée était de clore en une saison l'histoire de la relation entre Ymir et Historia, et ne rien laisser en suspens. Cela a permis à Tetsuro Araki, la réalisateur de la saison, d'établir une vraie finalité à cette saison.

La saison 2 de l'anime n'est donc pas qu'une simple transposition du manga : De véritables choix de réalisateur et de storytelling ont été fait. Un soin qui va de pair avec la qualité, visuelle notamment, d'un anime qui ne faiblit pas saison après saison. Ce malgré le choix d'intégrer davantage de CGI, technique qui se remarque surtout avec le titan colossal qui souffre d'une rupture esthétique avec le reste des éléments se trouvant à l'écran. Un choix provenant des possibilités de la technique et de sa plus grande simplicité. Car le travail sur la saison 2 ne fut pas une mince affaire : Si le planning était un peu plus confortable grâce au temps de production alloué (le délais entre les deux saisons ayant alors eu un effet positif), n'en n'est pas moins resté intense puisque les animateurs ont souvent dû dormir dans les locaux de Wit Studio pour travailler plus efficacement. Les rumeurs quant au rythme de travail intense, pour ne pas dire tortionnaire, de WIT Studio ne semblent donc pas être que de simples légendes urbaines...


L'implication de Hajime Isayama dans cette saison


Si on sait que les mangaka ont souvent un petit droit de regard sur les adaptations de leurs œuvres, ou au moins une validation qui leur est demandée, leurs rôles restent régulièrement très flous. En ce qui concerne l'auteur de L'Attaque des Titans, une chose est certaine : Il a assisté à l'enregistrement vocal de la scène clé de la saison, celle de la révélation de Reiner, dans l'épisode 31. Hajime Isayama s'est fait guide de Yoshimasa Hosoya, le seiyû incarnant le personnage. Il souhaitait une conformité avec son manga dans lequel il n'a pas voulu d'excès dans la révélation contrairement à celle d'Annie, mais quelque chose de plus naturel pour ne pas dire banal. Pour lui, Reiner devait s'exprimer comme il le ferait dans un restaurant, en racontant une anecdote anodine comme le rêve qu'il a fait la veille (ce qui est réellement la comparaison émise par Isayama, comme il le dévoile dans l'interview accompagnant les DVD et Blu-ray de la saison). Le résultat fut tellement épatant pour l'auteur qu'il en éclata de rire : La prestation de Yoshimasa Hosoya avait transcendé ses attentes. Et elle ne fut pas la seule puisque Yûki Kaji, interprète d'Eren, a bouleversé l'auteur a deux reprises. Peut-être alors que l'impact vocal de l'anime a guidé l'auteur pour son écriture future du récit, comme il le dévoile dans ces mêmes interviews.


Le troisième film : Le rugissement de l'éveil

A l'instar de la première saison, qui a bénéficié de deux films récapitulatifs, la saison 2 de L'Attaque des Titans a eu droit à son propre long-métrage compilé. Intitulé "Le rugissement de l'éveil", celui-ci a fait office de divertissement en attendant la saison 3, un bon moyen de conserver l'attention de l'audimat et de ne pas créer de vraie temps mort dans l'effervescence autour de la licence.

Concernant le titre du film, celui-ci a plusieurs sens évidents. L'éveil peut renvoyer à la révélation autour de Reiner et Bertolt comme il peut symboliser le cri de colère d'Eren dans le climax, et l'émergence du pouvoir de l'Axe. Puisque cette séquence marque un point clé de l'histoire de L'Attaque des Titans, il n'est pas anodin qu'il ait donné au film récapitulatif son titre.


Mais qu'apporte le long-métrage à l'adaptation animée ? Soyons honnêtes : Pas grand chose. Conçu avant tout comme une production pour les fans qui attendent la suite de la série animée, il peut aussi être utilisé comme piqure de rappel pour quiconque voudrait redécouvrir les événements de la saison 2 mais qui n'aurait pas le temps de visionner 12 épisodes. Parce que les coupes sont nombreuses et le rythme forcément effrené dans ce type de production, on ne pourrait conseiller ce troisième film en tant que première découverte de l'histoire.

Notons, néanmoins, un petit bonus en tout fin de film. Tout comme le deuxième long-métrage offrait en "récompense" une séquence inédite, celle du révérend Nick interrogée par Hansi au haut des murs, une scène supplémentaire fait office de cadeaux aux fans. Rien de très intense, simplement un focus sur l'après, et la période d'accalmie qui sépare l'arc du choc des titans et celui du coup d'état. Voilà qui permet au film de totalement boucler l'adaptation du chapitre 51 du manga.

SHINGEKI NO KYOJIN © Hajime ISAYAMA / Kodansha Ltd.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News