Ichigo 100% - Actualité manga
Dossier manga - Ichigo 100%
Sommaire

Publié le Vendredi, 05 June 2015


Présentation



Histoire


Junpei Manaka est un collégien comme un autre, et même assez quelconque. Il vit d’études et d’amitié avec ses congénères à défaut d’amour et d’eau fraîche, ce qui ne l’empêche pas d’avoir une passion : le cinéma. C’est en allant contempler le paysage du haut du toit de son collège pour anticiper quelques plans que Junpei est le témoin d’un spectacle troublant, celui d’une demoiselle ravissante tombant devant lui, le visage faisant contrejour au crépuscule, avant de prendre la fuite. Entre choc sentimental d’un adolescent et impact passionnel d’un féru de réalisation, notre héros aimerait bien retrouver la jeune fille, mais le seul indice qu’il a pu entrevoir est maigre… celui d’une culotte à fraise.

En déclarant sa flamme à Tsukasa, la fille la plus populaire de l’établissement qui porte aussi des culottes à fraise, Junpei espère retrouver la demoiselle du toit de l’école, et c’est cette première relation qui le mènera vers bien d’autres rencontres et la réalisation de son rêve.





Fiche technique


On ne présente plus l’hebdomadaire Shônen Jump de l’éditeur Shueisha qui a accueilli nombre de grands mangas, certains étant même fondateurs d’un genre. C’est dans cette revue que Mizuki Kawashita a pré-publié les 167 chapitres de son manga entre 2002 et 2005 avant qu’ils soient compilés en volumes reliés, dits « tankôbon », en 19 tomes.

En France, Ichigo 100% (いちご100%) est la première œuvre de l’auteure à atteindre nos contrées et c’est Tonkam qui se charge de son édition dès le 12 juillet 2006, date qui marqua la parution du premier volet, pour s’achever en juin 2009 avec le dix-neuvième opus. Notons d’ailleurs que pour célébrer les 15 ans de Tonkam en 2008, le premier tome eut droit à une réédition incluant une jaquette inédite et six cartes postales. L’édition simple du premier tome, elle, fut parfumée à la senteur fraise sur son premier tirage.

En 2004, Madhouse entame l’adaptation animée du manga, d’abord à travers une OAV sortie en 2004. La série se poursuivit entre avril et juin 2005 à travers la série animée de 13 épisodes, avant de se conclure par le biais de 4 OAV supplémentaires.

Pour l’hexagone et les pays francophones, Kazé prend en charge l’anime dès 2010 en sortant, dans un premier temps, l’intégrale de la série télévisée par le biais d’un unique coffret digipack incluant VO et VF. Un peu plus tard la même année, c’est au tour des OAV de paraître dans un DVD simple au boitier amaray.





A la plume, Mizuki Kawashita


Née le 30 aout 1971 à Shizuoka, l’une des grandes figures de la comédie sentimentale dans le manga est une femme. Elle entame sa carrière sous le nom de plume Mikan Momokuri en dessinant des illustrations pour le magazine June, revue yaoi.

Sa carrière décolle véritablement dès le partenariat entre l’auteure et l’éditeur Shueisha. Ses premiers pas en tant que mangaka à part entière démarrent avec Kôkôdanshi Boys en 1994 et Sora no Seibun en 1996, deux jôsei du magazine Office YOU. En 2001, c’est l’entrée de Mizuki Kawashita dans les pages du Shônen Jump, et cette fois sous son véritable nom. Paru en 2001, Lilim Kiss ne trouve pas vraiment son public et s’arrête avec deux volumes. C’est de 2002 à 2005 que l’auteure connaît un fort succès avec Ichigo 100%, sujet de ce dossier, et ses 19 tomes qui ont droit à une adaptation animée. Les années suivantes permettent à Mizuki Kawashita de publier trois autres séries qui gagneront une parution en France : Hatsukoi Limited en 2008 (qui a d’ailleurs droit à son adaptation animée elle aussi), Anedoki en 2009, et G-Maru Edition en 2012. Cette dernière fut proposée à rythme mensuel dans les pages du Square Jump.

Les derniers mangas de l’auteure n’ayant pas rencontré le même succès qu’Ichigo 100%, Mizuki Kawashita reprend un rôle de simple dessinatrice en 2013 en s’associant avec le scénariste Motohito Ôsaki sur la série Te to Kuchi, une comédie historique en cinq volumes que nous n’avons pas encore pu découvrir dans nos contrées.





Personnages



Junpei Manaka :
Collégien et amoureux de cinéma, son  rêve le plus cher est de concrétiser ses ambitions de réalisateur. C’est d’ailleurs pour cela que, dans un premier temps, il se met à la recherche de la « fille à la culotte aux fraises » et fait sa déclaration à Tsukasa Nishino. Aux côtés d’Aya Tojo, il découvrira une autre façon d’atteindre ses objectifs, mais aussi de se rendre compte que son rêve va le mener à bien des déboires sentimentaux.


Aya Tojo :
Aya est une jeune fille d’une grande beauté mais aussi très intelligente. Seulement, elle se cache d’abord derrière des couettes et des lunettes, obtenant alors la réputation d’intello de service, jusqu’à rencontrer Junpei qui lui permettra de se mettre en valeur.
Sincère mais timide, Aya a aussi un rêve, celui de devenir écrivain. Son autre objectif est amoureux : Junpei lui-même.

Tsukasa Nishino :
Au collège, Tsukasa est l’idole, la plus jolie fille, celle que tous les garçons convoitent. Elle est ainsi habituée à recevoir des déclarations chaque jour, mais c’est bien pour celle de Junpei qu’elle répondra positivement. Contre toute-attente, elle se rapprochera énormément de lui et évoluera même à son contact. Même si Tsukasa ne sera pas toujours aussi proche de toute la bande, Junpei ne quittera jamais son cœur.


Satsuki Kitaoji :

Satsuki apparaît lors de l’entrée au lycée de nos héros. Garçon manqué aux résultats médiocres, elle rencontre d’abord Junpei par un quiproquo, entamant ainsi une relation tumultueuse avec son camarade de classe. Pourtant, Satsuki développera des sentiments tout autre pour son nouvel ami, des sentiments qui feront ressortir les côtés les plus fourbes de sa personnalité mais aussi les plus touchants.


Yui Minamito :

Amie d’enfance de Junpei, Yui n’habite plus aussi près de lui, rendant ses apparitions assez épisodiques. La jeune fille, de par sa condition, est l’une des rares demoiselles qui ne franchit pas la frontière de l’amitié envers le héros. Néanmoins, malgré l’apparence assez juvénile de Yui, il arrivera que les deux grands amis fassent montre d’intentions ambiguës l’un envers l’autre.


Rikiya Komiyama :

Fidèle ami de Junpei au physique disgracieux, Rikiya est bien souvent le centre de moqueries par rapport à son apparence qui fait fuir les demoiselles. Pourtant, d’un naturel jovial, Rikiya transpire la sympathie et ne désespère pas de trouver l’amour, un jour…
  
  
  

ICHIGO 100 % © 2002 by Mizuki Kawashita/SHUEISHA Inc.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News