Dossier manga - Hotaru

Reader Rating 20 /20

Sommaire

Publié le Mardi, 20 August 2013


Le poisson séché de A à Z

 
 
Apparence
Le poisson séché est une femme, souvent trentenaire, célibataire depuis tellement longtemps qu’elle ne se souvient plus vraiment de sa dernière relation. Elle se laisse vivre, se complait autant dans sa solitude, que dans son mode de vie, sans se soucier de laisser passer les bonnes choses de la vie. Mais un poisson séché a deux côtés d’une même pièce. D’un côté, c’est souvent une jeune femme qui se veut épanouie, qui se met en avant physiquement, qui veut faire croire à sa réussite. Mais dès qu’elle rentre chez elle, Hotaru joue à l’ermite et enfile un vieux jogging souvent bien large, un t-shirt masculin et des tongs. Elle laisse tomber les jupes, les chaussures à talon qu’elle parait pourtant porter à longueur de temps. Là où elle pense que toutes ses collègues les gardent toujours même une fois rentrées, Hotaru aime passer ses week end en pyjama. Elle attache ses cheveux sur le haut de sa tête comme un palmier pour éviter qu’ils la gênent. Elle n’hésite pas à sortir comme ça, sans la moindre once de maquillage, à peine propre, dans le quartier. En cela, elle ressemble parfois à l’héroïne de Switch Girl, juste pour le côté « off » si opposé au mode « on ». En résumé, l’apparence d’un poisson séché, c’est le laisser aller total. Hotaru dort n’importe quand n’importe comment, le t-shirt relevé laissant apercevoir son ventre … En fait, elle n’en a juste rien à faire. Et croit être la seule à retourner autant sa veste, alors que de nos jours de nombreuses femmes apparaissent bien en société pour se retrouver confortable chez elles.

Alimentation
L’équilibre alimentaire du poisson séché est assez discutable. Si dans le manga Hotaru on ne connait pas forcément suffisamment bien les mets japonais pour en comprendre le côté « laisser aller », on peut faire le parallèle en Europe. C’est comme si Hotaru dînait de pizzas, de junk food, ou cuisinait seulement des plats à réchauffer au micro-ondes. Et elle boit de la bière, beaucoup de bière, ou du saké. Bref, de l’alcool. A toute heure, quand elle rentre du boulot, juste pour le plaisir. Tout ce qui fait grossir est bon, et évidemment le poisson séché ne fait pas de sport. Hotaru consomme pas mal d’alcools et de nourriture à toute heure, quand elle rentre après le travail ou en fin de semaine. Jouir des petits plaisirs de la vie, c’est un peu le principe de ce poisson séché qui ne se préoccupe que de son plaisir immédiat.

Activité
Pour autant apprécier des loisirs parfois un peu personnels, ou se venger sur la nourriture en dépit des efforts d’apparence qu’elle doit faire, Hotaru doit nécessairement faire un travail peu valorisant. Il est assez clair que quand on fait un travail qui nous plait, qui nous stimule, qui nous met en valeur avec nos capacités, l’envie de lâcher prise est moins présente. Hotaru ne se réalise pas dans son emploi, même si elle refuse d’arrêter de travailler, et c’est ce manque d’intérêt et d’implication qui rendent ses moments détente si importants. S’ennuyer la journée, ou ressasser un manque de reconnaissance au travail la fait se focaliser sur ses occupations lui procurant du plaisir. La vie d’un poisson séché est basée sur la recherche du plaisir, et là encore on comprend bien que si son travail ne réussit pas à lui en donner, Hotaru va en chercher ailleurs.
 
 
  
  
 
Centres d’intérêts
Les centres d’intérêt d’Hotaru sont simple. Manger, dormir, lire des mangas, boire après une journée à ne rien faire. Il ne manque que les jeux vidéos et elle illustrerait parfaitement le fond de l’activité sociale. Ceci dit, on la verrait presque jouer à World of Warcraft et s’enterrer un peu plus. Mais avant tout, c’est la recherche du plaisir, tel une épicurienne, par des activités solitaires qui la satisfont parfaitement. Vivant pourtant dans une grande maison, Hotaru ne va pas se réaliser en faisant le ménage dans sa maison, en la tenant en ordre. Elle préfère le désordre, se laisser aller sur sa terrasse avec à boire, les derniers numéros de ses magazines de manga préférés, et un oreiller pour faire la sieste en plein milieu de l’après midi. Elle est loin de ces trentenaires qui ne veulent pas vieillir et continuent à sortir en boîte, à faire la tourner des bars. Au contraire, elle est vieille avant l’heure et s’isole pour un bonheur en solitaire qui la comble parfaitement, jusqu’à ce que sa vie soit quelque peu bouleversée.

Profil sociologique
Hotaru n’est pas vraiment un être social. Sans le chef Takano qui habite chez elle, l’héroïne pourrait passer des jours sans voir personne. Elle néglige les sorties avec ses amies, minimisant les chances (ou les risques ?) d’avoir de nouveaux amis, ou de se trouver un petit ami. D’ailleurs, ses amis sont soit au courant de sa situation, et ne comprenant pas son train de vie quand eux-mêmes sont sur le point de se marier et d’avoir des enfants, soit des gens de son travail qui ne la connaissent pas vraiment. Hotaru ne trouve personne pour l’accepter comme ça, sauf son colocataire le chef Takano qui vit au jour le jour ses moments de flemmardise, qui va la booster pour cuisiner, faire le ménage … tout en acceptant de partager avec elle des moments à boire sur la terrasse en regardant juste la nuit tomber.

Cette image parfaitement dessinée et incarnée par Hotaru amène pas mal d’humour au récit. On rigole notamment des hésitations de notre héroïne, entre s’enfoncer un peu plus dans son statut de poisson séché qui la rend, au final, tellement heureuse, ou se forcer à changer. Le choix est dur, et cela nous amuse plutôt quand elle tente d’en sortir pour y retomber de plus belle. Une majorité de l’humour est amené par Hotaru et sa confrontation à la réalité, au sérieux du monde extérieur, aux coutumes et aux désagréables choses auxquelles il faut se plier. Mais c’est surtout avec son entourage qui la connaît, par exemple le seigneur féodal, ou encore le chef Takano qui va la couvrir vis-à-vis de Makoto.
 
 

© 2005 Satoru Hiura / Kodansha Ltd.,

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News