Haikyû !! - Actualité manga
Dossier manga - Haikyû !!

Reader Rating 20 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 06 May 2016


Les vedettes du terrain


Comme vous pouvez le comprendre au vu de la partie précédente, le casting de Haikyû !! est vaste et les figures importantes sont nombreuses dans l’œuvre de Haruichi Furudate. Il ne s’agit pas d’un caprice de notre part que d’inclure ce très grand nombre de personnages au sein même du dossier, le titre met simplement en avant tout ces individus en leur donnant un rôle, en les développant, ceci permettant d’affirmer qu’il existe une multitude de personnages principaux dans le manga, que ce soit dans les rangs de Karasuno ou du côté des équipes adverses.

Il est d’abord intéressant de se pencher sur les « Champions en déclin », surnom donné à l’équipe vedette de la série au tout début de la série, puisque ces personnages du côté des « héros » ont beaucoup de choses à dire. Dans sa démarche, Haruichi Furudate compose d’abord son équipe en se basant sur des figures plutôt stéréotypées, qui ne révèlent que peu de surprises sur leurs premières apparitions. Hinata est l’archétype du protagoniste différent mais possédant un talent tandis que Tobio Kageyama, son acolyte, est un individu solitaire mais présenté comme talentueux dès les premières pages de l’œuvre, une combinaison qui n’est pas sans rappeler moult shônen nekketsu comme Naruto ou Dragon Ball… Leur entourage n’est pas en reste car entre le survolté Tanaka ou le couard Yamaguchi, Karasuno propose tant de figure qu’il existe de stéréotypes dans le manga destiné au jeune lectorat.

Et c’est bien là que le mangaka va nous prendre à total contrepied et nous faire comprendre qu’au sein de Karasuno, les joueurs s’émancipent des stéréotypes qu’ils représentent, acquièrent de la substance, à tel point que chaque élément de l’équipe, aussi bien les titulaires que les remplaçants, ont un rôle important à jouer et qu’il n’est pas nécessaire de se reposer uniquement sur Hinata et Kageyama.

Haikyû !!, c’est le chemin sportif d’une flopée de personnages qui vivent l’activité de club et le sport à leur manière et qui vont évoluer au fil des matchs et au contact des autres pratiquants, qu’ils soient joueurs adverses ou coachs sportifs. Progressivement, chacun développe son talent sur le terrain, ses propres techniques pour garantir son poste et apporter une efficacité au sein de l’équipe, si bien que l’auteur s’amuse souvent à jongler entre ces personnages pour nourrir le rythme des rencontres. Alors, difficile de définir qui sont les véritables têtes d’affiche de Karasuno. Oui, Hinata et Kageyama, officiellement présentés comme les deux protagonistes de l’œuvre, jouent des rôles importants car leur combinaison est la clef de bien des victoires, mais le déroulement d’un match ne se fait  pas seulement autour d’eux, bien au contraire. Il arrive même que les deux héros soient les grands absents de plusieurs chapitres qui préfèreront se concentrer sur d’autres joueurs de l’équipe, les développer, montrer leurs prouesses et leur permettre de renverser l’issue de la partie, quand il ne s’agit pas tout simplement de s’intéresser aux sportifs de l’équipe adverse.





Les opposants à nos héros ont alors un rôle primordial à jouer. Ils n’agissent pas simplement comme de rivaux ou des adversaires aux rôles épurés, mais apportent toute une dimension à Haikyû !! de par l’importance que l’auteur choisit de leur donner. L’équipe d’Aoba Jôsei (ou Seijô) menée par le talentueux Tohru Oikawa en est la preuve : la série donne aussi la parole aux autres équipes et développent le sport ainsi que les liens entre personnages et joueurs par le biais d’autres regards. Nous sommes loin d’idées manichéennes où les gentils de Karasuno affronteraient les méchantes équipes opposées car dans l’œuvre de Haruichi Furudate, il n’y a que rarement (pour ne pas dire jamais) des méchants mais tout simplement des joueurs, déterminés ou non, développant un style sur le terrain et montrant leurs motivations à de multiples reprises. Tohru Oikawa n’est donc pas qu’un rival pour Tobio Kageyama, tout comme il n’est pas l’ennemi que Karasuno doit vaincre dans un premier temps. Non, il est avant tout un personnage au caractère fort, qui a su développer un sens sportif passant par la camaraderie, et qui ne cherche ni plus ni moins qu’à remporter la victoire auprès de ses chers coéquipiers. Cet ordre d’idées s’applique à bien d’autres joueurs et si nous pouvons le comprendre, c’est parce que le mangaka met un point d’honneur à développer ses différents personnages, que ce soit sur ou en dehors du terrain.


Un nekketsu sportif ou l’irréalisme n’a pas sa place


On reproche à certains shônen sportifs modernes leur manque de réalisme, le fait qu’ils tentent des techniques alambiquées façon récits de baston, permettant certes d’apporter du dynamisme et une notion presque fantastique qui peut s’avérer originale, mais peut faire grincer des dents ceux qui souhaiteraient profiter d’une série purement sportive, proche des matchs tels que nous les connaissons en stades et sur nos écrans. Clairement, Haikyû !! fait partie de la catégorie des titres de sport qui cherchent à rester proche de nous, sans artifices aucun. Il n’est donc pas question de techniques extraordinaires et les simples mouvements que se permettent les joueurs sont les techniques connues sur les terrains, des notions que n’importe quel lecteur peut retrouver en faisant quelques recherches internet. Il est d’ailleurs amusant que cette démarche, volonté de Haruichi Furudate, est assumée au point que le mangaka lui-même moque les extrapolations de certains manga sportifs en jouant la carte de la dérision à travers quelques-uns de ses personnages excentriques capables de crier un nom de technique lors d’un smash, un moyen de faire rire la galerie certes mais aussi de moquer les œuvres qui s’éloignent trop de la démarche sportive.

Alors, nos héros n’évoluent pas forcément en apprenant de nouveaux talents extraordinaires mais en peaufinant les maitrises qu’ils ont déjà du terrain ou de la balle, ou en cherchant à s’enrichir de nouvelles capacités rationnelles. Les entraînements sont récurrents dans Haikyû !! et savent tirer des capacités de chaque personnage tout en exploitant tout ce dont le volley-ball est capable tout en évitant les exagérations. A titre d’exemple, il ne s’agira pas dans la série d’orienter Hinata et Kageyama faire une nouvelle combinaison extravagante mais bien d’étoffer leurs accomplissements de base afin de rendre l’alchimie passe et smash beaucoup plus extensible en termes de possibilités sur le terrain.





Par cette démarche, Haruichi Furudate nous permet d’en apprendre plus sur le volley-ball, un sport célèbre dans l’hexagone mais qui fait moins l’unanimité que le football ou le basketball. Nombre de lecteurs n’auront peut-être derrière eux que leurs expériences scolaires, le fait que Haikyû !! se concentre alors sur une optique crédible permet au mangaka d’apporter un très grands nombre d’explications sur le sport et ses mécaniques, ainsi que sur les techniques d’usages et la manière dont elles peuvent fonctionner sur le terrain. De ce point de vue, chaque arc et chaque match apporte sa pierre à l’édifice et la série pourrait même se vanter d’être un didacticiel sur le sujet. Aussi, développer un sport réaliste permet de créer une sorte de proximité entre le lecteur et l’œuvre qui n’a pas besoin d’artifices pour briller. Les rencontres ne sont pas des duels d’action mais bien des matchs purement sportifs tels qu’on pourrait les apprécier sur des terrains ou par le biais d’un écran de télévision. Mais à la place de l’environnement, ce sont des pages, des dessins ou une animation qui raconte le match et plutôt que des joueurs humains, ce sont des personnages aux multiples facettes qui la font vivre.

Alors, pourquoi qualifier de nekketsu une œuvre qui ne se dote pas de pouvoir ? Nekketsu signifiant « sang bouillonnant », Haikyû !! passe par d’autres procédés pour s’ancrer dans ce genre. L’auteur parvient en effet à dépeindre un dynamisme saisissant sur ses pages où le sport est présenté comme un échange parfois violent mais surtout doté d’un grand sens du rythme et de la vitesse. Outre le fait que le schéma du nekketsu est respecté par la montée en force des joueurs de l’équipe de Karasuno, cet aspect de vivacité chez les personnages se traduit par leur motivation sur le terrain, leur manière de ne jamais abandonner, et aussi l’art pour le mangaka de dépeindre leurs mouvements pour donner tension et force au rencontres, au point de les doter d’un souffle épique. L’anime a d’ailleurs sublimé cette facette du récit, mais nous y reviendrons ultérieurement.
  
  
  


© 2012 By Haruichi Furudate / SHUEISHA Inc.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News